HSBC comparé aux banques en ligne

Ouvrir un compte HSBC

Comparaison: HSBC & les banques en ligne

Acteur historique du secteur bancaire, le groupe HSBC est une référence dans son secteur.

Il incarne les traditions, mais démontre également sa capacité à innover à travers ses nombreux produits.

Parallèlement, les banques en ligne deviennent de plus en plus incontournables avec le développement des technologies du Web.

Quelles sont finalement les similitudes et les différences entre le groupe britannique et les établissements en ligne ? Nous avons procédé à une comparaison.

Récapitulatif des principales caractéristiques de HSBC :

HSBC est une banque sino-britannique, historique et à rayonnement international. Elle a toutes les caractéristiques d’une grande banque et la modernité et les avantages d’une banque en ligne. En revanche, ce n’est pas une banque en ligne et ses tarifs sont supérieurs. Même si cet établissement bancaire ne pratique pas de sélection à l’entrée, elle est quand même réservée à une certaine tranche de la population compte tenu du prix qu’elle pratique. Cependant depuis quelque temps, elle propose des primes à l’ouverture et quelques avantages financiers (réduction pour les jeunes, …).

La qualité de la prestation et la présence physique nationale et internationale lui confèrent un service haut de gamme. A la recherche de nouveaux clients, HSBC offre une prime de 80€* à l’ouverture d’un nouveau compte bancaire + jusqu’à 100€* pour encourager à la mobilité de virements automatiques. * Ces primes sont variables et évoluent avec le temps.

Consultez notre comparatif des primes et package bancaire pour avoir l’offre en vigueur actuellement.

 

Match : Que retenir des différences de HSBC avec les banques en ligne ?

HSBC et banques en ligne : similitudes sur les services de base : égalité 

Les banques en ligne, que l’on appelle parfois pure players banks du fait de leur présence uniquement sur Internet, fournissent dans leur majorité les services de base qui sont habituellement proposés par les établissements traditionnels. Après avoir ouvert un compte, on obtient une carte bancaire, tout comme c’est le cas chez HSBC. Il est également possible d’effectuer des virements et de recevoir de l’argent par le même moyen, à l’instar des salaires. En ligne ou chez le groupe britannique, domicilier ses factures et retirer de l’argent auprès des distributeurs de billets se fait très facilement.

Des services de consultation et de gestion en ligne : égalité 

Les banques en ligne sont uniquement accessibles via une interface web et des applications mobiles. Si HSBC s’impose comme une banque traditionnelle avec des agences bancaires physiques, elle s’est également mise à l’heure du Web 2.0 en proposant à ses clients différents moyens d’accéder et de gérer leurs comptes sur Internet. Pour tous les établissements, l’accès 24/24h aux services est le principal avantage. On peut également souscrire à des produits, comme un prêt personnel ou la création d’un livret d’épargne.

Il est cependant important de noter que certaines banques en ligne ou néobanques ont des applications bien plus intuitives que d’autres. L’expérience utilisateur est devenu un point central dans la relation client qui ne se déroule plus en agence physique mais à domicile ou n’importe où à partir de son mobile ou de son ordinateur.

Une variété de prêts et de produits de placement chez HSBC comme chez les banques en ligne : égalité

Les banques en ligne qui appartiennent à un grand groupe bancaire proposent une diversité de prêts, dont les prêts à la consommation, les prêts affectés, mais aussi les crédits immobiliers. On peut également citer les plans de placement qui commencent à apparaître chez les pure players, comme les plans d’épargne actions (PEA) ou les contrats d’assurance-vie. Ces produits sont disponibles chez HSBC depuis de nombreuses années.

La différence du prix : les banques en ligne gagnent 

Le prix est la principale différence entre les banques en ligne et HSBC. L’absence d’agences physiques et le nombre de collaborateurs réduit permettent aux établissements digitaux de proposer des tarifs bien plus attractifs que dans une banque traditionnelle. Cependant HSBC capitalise sur la proximité des conseillers clients pour faire la différence. Pour les banques sur Internet en effet, l’assistance se fait uniquement en ligne (chat, email…) ou par téléphone, ce qui peut décontenancer de nombreux clients.

Le dépôt d’argent liquide et autres moyens de paiement : HSBC supplante les banques en ligne

Il est possible de déposer de l’argent auprès des milliers d’agences de HSBC réparties dans le monde entier. Pour les banques en ligne, les établissements qui le permettent se comptent sur les doigts d’une main et encore très souvent déposer de l’argent liquide est possible sur le papier mais sur place les clients sont découragés. Il faut effectuer un dépôt via un mandat postal qui est un service payant et limité jusqu’à 1500 euros.

Le chéquier n’est pas disponible dans toutes les banques en ligne. Et y encaisser un chèque est parfois compliqué contrairement à HSBC.

Retirer de l’argent liquide dans les distributeurs automatiques de billets de HSBC est gratuit partout dans le monde. En revanche, retirer de l’argent liquide avec une carte issue d’une banque en ligne occasionne des frais variables selon l’établissement.

Les nouvelles solutions de paiements : les banques en ligne gagnent

Que ce soit pour le paiement mobile ou le paiement instantané HSBC a un peu de retard. Seul ApplePaye est disponible chez HSBC. Alors que Fortuneo par exemple est compatible avec toutes les solutions xPay : GooglePay, SamsunPay, GarminPay et FitbitPay…

HSBC ne permet pas encore le paiement instantané.

Les primes offertes à l’ouverture d’un compte : égalité !

HSBC fait partie des rares banques physiques et traditionnelles à proposer une prime à l’ouverture. Cela doit lui demander un réel effort pour rivaliser avec les banques en ligne. HSBC propose généralement une prime de 80€ pour tout nouveau client.

Les autres primes et offres attractives :

HSBC est très intéressante pour les jeunes bacheliers car elle propose une prime spéciale.
Pour le jeunes, HSBC offre une solution attractive en terme de tarif.
Enfin HSBC offre une prime à la mobilité ce qui est rare dans les banques en ligne. C’est un moyen d’inciter les clients à faire de HSBC sa banque principale.

Une grande diversité de produits d’investissements: HSBC gagne 

Profitant de sa présence historique sur le marché bancaire, HSBC a su mettre en place une grande diversité de produits d’investissement. La banque propose ainsi des offres de placement immobilier et en bourse en plus des classiques assurances-vie et de l’épargne retraite. De plus, on peut avoir un gestionnaire délégué qui gère le patrimoine acquis ou les actifs.

HSBC accompagne la mobilité de ses clients : HSBC gagne 

Alors que les banques en ligne se limitent généralement à la France et éventuellement à certains pays européens, HSBC dispose à travers le monde de 18000 distributeurs automatiques où les clients peuvent retirer de l’argent sans frais. Pour les expatriés et les étudiants qui expérimentent un nouveau pays, des services dédiés sont mis en place afin de faciliter le transfert des avoirs et la création d’un nouveau compte à l’arrivée.

Sur les frais à l’étranger : les néobanques et Ultim de Boursorama gagnent

Les néobanques qui utilisent la solution TransferWise ou encore l’offre Ultim lancée récemment par Boursorama sont difficiles à rivaliser. Aucun frais à l’étranger que ce soit pour les paiements ou les retraits.

Le cashback et les petits plus : égalité

Le cashback n’est pas disponible en France pour HSBC. Cependant, cette solution est rarement disponible dans les banques en ligne. Mais les néobanques tendent à la démocratiser de plus en plus.
Il n’est pas possible de bloquer et débloquer sa carte depuis son application sur HSBC, contrairement aux banques en ligne. Tout comme pour activer ou désactiver le sans contact sur la carte de paiement.
La sécurité du compte sur HSBC est renforcée avec le token ce qui est un énorme avantage en ces temps où les données et les comptes font l’objet d’attaques fréquentes.

Résultat de la comparaison :

Au final, c’est un match nul, quand on compare HSBC aux  banques en ligne.

Sur 11 points étudiés, 5 sont à égalité, 3 sont en faveur des banques en ligne et 3 sont en faveur de HSBC. Seul l’utilisateur peut décider des éléments décisifs dans son choix.