Qu’est-ce que la CMU et qui peut en profiter ?

Publié le

Mesure dédiée aux individus à faible revenu, la couverture maladie universelle ou CMU existe depuis plus d’une vingtaine d’années. Elle garantit un régime de base à toute personne n’ayant pas droit à la sécurité sociale. Pour en connaître davantage sur cette aide, l’utilisation de notre comparateur d’assurance santé est de mise. Cela permettra de dénicher la meilleure complémentaire santé peu coûteuse et avantageuse.

Réduire ses frais quand on a un petit salaire

Zoom sur la couverture maladie universelle

Comme la CMU offre aux plus démunis la possibilité de profiter de l’assurance santé, elle se présente sous deux formes.

Ce qu’il en est de la CMU de base ?

Avec la couverture maladie universelle, tout individu touchant le RMI, les chômeurs en fin de droits et les autres personnes à faibles revenus peuvent s’intégrer à l’assurance santé. Comme les individus affiliés aux différents régimes de la sécurité sociale, ils ont la possibilité de profiter de soins similaires.

Grâce à la CMU de base, toute personne résidant régulièrement en France, depuis près de trois mois et ayant une certaine stabilité, a l’opportunité d’accéder à la couverture maladie. Cette aide rembourse les consultations médicales et les frais d’hospitalisation. Elle n’écarte cependant ni le paiement du ticket modérateur ni celui du forfait hospitalier.

Ce qu’est la CMU complémentaire ou complémentaire santé solidaire ?

Concernant la couverture maladie universelle complémentaire ou CMU-C, celle-ci permet au bénéficiaire de jouir d’une protection complémentaire santé gratuite ou pour 1€ par jour et personne selon ses revenus. Depuis le 1er novembre 2019, la CMU-C a été remplacée par la Complémentaire santé Solidaire.

Elle lui donne accès aux professionnels médicaux tels que les centres hospitaliers et les médecins, sans avoir à faire des dépenses exorbitantes et sans avancement de frais. Cette forme de couverture maladie universelle prend en charge le ticket modérateur, tout comme le forfait hospitalier, mais également les franchises des actes médicaux. Des limites restent néanmoins fixées en fonction de la réglementation et des dépassements d’honoraires. Ces derniers concernent surtout les forfaits des prestations reconnues par l’assurance maladie en dentaire et en optique. La prise en charge des soins en tiers payant se fait en totalité. Les professionnels de santé se doivent de respecter les montants que la sécurité sociale consent.

Qui a droit à ce régime spécial d’aide ?

Une fois le droit acquis, il est conservé 12 mois. Pour pouvoir en bénéficier, il faut vérifier que ses revenus soient en phase avec les attentes du gouvernement. La fourchette est différente si l’on réside en métropole ou dans outre-mer.

La Complémentaire santé solidaire ne fonctionne pas dans certains DOM-TOM, tels que :  la Polynésie française, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et Saint-Pierre-et-Miquelon.

Que faire pour avoir la complémentaire santé idéale ?

Disposer des meilleurs soins tout en faisant des économies sur sa mutuelle santé demeure faisable en suivant différentes étapes.

Comparer et solliciter des devis de complémentaire santé

Lorsqu’un contrat ne convient plus, changer de mutuelle reste possible. Pour cela, il semble intéressant de se renseigner pour avoir les devis de complémentaire ou pour étudier les comparatifs en ligne. Il ne s’agit pas uniquement d’étudier le prix comme unique critère de sélection. Il faut aussi visualiser et comparer les garanties proposées, les plafonds de remboursement, les prestations associées, les franchises ainsi que les délais de carence. Analyser ces différents paramètres demeure important pour disposer de la meilleure couverture.

Prendre en compte plusieurs autres paramètres

Hormis la comparaison des offres de complémentaire disponible, il paraît opportun de participer à une acquisition groupée de couverture maladie pour profiter d’un tarif préférentiel. Rester à l’affût des propositions des compagnies d’assurance peut également servir. Pour les salariés du secteur privé, la souscription à une complémentaire santé d’entreprise s’avère utile. En fonction du revenu de chacun, il semble préférable de passer le test d’éligibilité à la complémentaire santé solidaire ou CSS. Il s’agit d’une complémentaire santé à moindre coût qui peut être gratuite suivant le budget de l’adhérent.

Avis

Pour rester plus longtemps en bonne santé, bien se soigner est primordial, d’où l’intérêt de trouver une bonne mutuelle pas chère. L’étape de la comparaison des offres reste donc non-négligeable. Entre autres, les bénéficiaires de la CMU (de base ou complémentaire) profitent davantage de droit à une consultation médicale.

Par Stéphanie Thomas

Directrice de publication du site.

Les autres établissements de notre comparatif