Enfant : l’argent de poche est-il obligatoire ?

Publié le

Les grandes personnes ne sont pas les seules à avoir des besoins. Les enfants aussi en ont. Par conséquent, à partir d’un certain âge, la question de l’argent de poche se pose. A partir de quel âge doit-on en donner, doit-il y avoir des conditions, quel budget limite faut-il fixer, cela doit-il être systématique, comment ne pas s’y perdre, comment avoir un oeil sur les dépenses ? … Certains enfants souhaitent simplement en recevoir afin de pouvoir l’économiser pour plus tard. Que faire si on ne peut pas en donner … ? Pour les parents, ce sujet est toujours délicat. D’autant plus qu’il est difficile de déterminer la somme à accorder. Pixpay, un compte courant dédié aux adolescents aide à répondre à cette question incontournable que l’on se pose tous un jour.

3 Fintech pour faciliter la gestion de l'argent de poche

Faut-il donner ou non de l’argent de poche à son enfant ?

Oui, il est nécessaire de donner de l’argent de poche à un enfant, mais cela ne doit pas, non plus, se faire n’importe comment.

Un enfant a besoin d’argent de poche

Les enfants ont besoin d’argent de poche pour de nombreuses raisons. Voici quelques-unes d’entre elles :

  • Les enfants (comme les grands) aiment se référer à leurs semblables. En effet, s’ils constatent que les jeunes de leur âge reçoivent de l’argent de poche, ils se demandent pourquoi eux n’y ont pas droit. Ils en ont même besoin pour s’offrir les mêmes choses que leurs amis. C’est pourquoi il arrive qu’ils demandent à leurs parents ce qu’ils considèrent comme un dû. Donner ne veut pas dire dépasser vos limites qui sont à fixer. 
  • Refuser de donner de l’argent de poche à un enfant peut aussi entraîner des conséquences néfastes pour ce dernier. Cela peut, en effet, le dévaloriser aux yeux des adolescents de son âge. Un jeune risque même de faire des actions préjudiciables pour se procurer la somme dont il a besoin.
  • Donner de l’argent de poche à son enfant permet aussi d’éviter les demandes stressantes, voire humiliantes. En effet, les ados ont tendance à insister lorsqu’ils ont besoin de quelque chose. Cela peut être embarrassant si l’enfant réclame son « dû » au mauvais moment et/ou au mauvais endroit.
  • Plus jeune une personne apprend à gérer un budget, mieux il s’en sortira plus tard. Lui apprendre à planifier un projet, économiser pour le réaliser plus tard, se faire plaisir à lui et aussi à ses proches … toutes ces choses qui sont à comprendre le plus tôt possible.

Il faut noter que les parents qui souhaitent donner de l’argent de poche à leur enfant doivent le faire à une date fixe. Le montant qu’ils accordent à leur adolescent doit également être constant.

Quelle somme faut-il donner à son enfant ?

En général, quel que soit le montant que les parents donnent à leurs enfants, ces derniers en demanderont toujours plus. Cependant, l’argent de poche accordé à ses ados doit être déterminé en fonction de plusieurs paramètres tels que :

  • Les moyens des parents. En effet, il est nécessaire de donner de l’argent de poche aux enfants. En revanche, il ne faut jamais dépasser le budget dont on dispose.
  • Le degré d’autonomie que les parents veulent accorder à leurs enfants. Cela dépend principalement de l’âge du jeune. En effet, un ado de 13 ans n’a pas les mêmes besoins financiers qu’un enfant de 17 ans.

La meilleure solution pour déterminer l’argent de poche à donner à son enfant est de parler avec lui (ou elle). De cette manière, les parents ont la possibilité d’en savoir un peu plus sur les besoins et les capacités de son ado.

Les mesures à prendre en contrepartie de l’argent de poche ?

Il est impératif que les parents apprennent à leurs enfants que l’argent de poche ne se gagne pas facilement.

Inculquer certaines valeurs à l’enfant

Les parents et les enfants doivent savoir, de manière mutuelle, que l’argent de poche se mérite. En effet, l’ado doit prendre part aux petites tâches ménagères pour le percevoir. Chaque famille a son mode d’emploi mais l’essentiel c’est que le jeune doit mériter cette somme.

Ainsi, l’argent de poche n’est pas un dû pour l’enfant. Pour les parents, il ne doit pas être un levier de sanction (par exemple, pour les mauvaises notes à l’école). Cela risque d’altérer la relation entre les deux partis et peut occasionner des situations désagréables aussi bien pour l’un que pour l’autre.

Pour faciliter la gestion de l’argent de poche de nombreuses solutions existantes aujourd’hui. De nombreuses Fintech se sont infiltrées dans cette brèche pour le plus grand plaisir des familles.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Les autres établissements de notre comparatif