Protéger son animal de compagnie l’hiver

L'hiver n'épargne pas nos amis à quatre pattes. Notre mission est de les protéger face aux risques liés au froid et changement de saison.

Les 3 outils pour bien protéger son animal

Animaux : Évitez les 9 risques de l’été avec nos conseils

En savoir plus

Chaque saison nécessité son lot de protection pour nos compagnons poilus ou à plumes, en effet tout comme l’été, l’hiver procure son lot de turpitudes envers les animaux. Si vous avez régulièrement envie d’un bon chocolat chaud, de vous mettre au coin d’un feu de cheminée, de rester sous la couette pour être chaud, dites-vous que les animaux aussi, mais avec moins de possibilités, c’est donc à nous de les aider au mieux.

 

Quels sont les risques l’hiver pour les animaux ?

Quelle que soit la région où vous vivez, que les températures soient plus clémentes que dans d’autres région, le problème reste le même, même si l’hiver peut vous semblez doux il n’en reste pas moins que les températures sont fraîches. La santé des animaux varie en fonction de plusieurs critères, un peu comme les humains. S’ils sont jeunes ou âgés, à poils courts, maigres (moins de gras pour protéger du froid), obèse (ils ne se dépensent pas et brûlent peu de calories pour se réchauffer), toutes ces caractéristiques les rendent plus vulnérables face aux microbes de l’hiver.

 

Les maladies des chats

Le pelage protège du froid tant bien que mal mais pas le système immunitaire. Ainsi il est courant l’hiver que les chats attrapent certaines maladies.

 

La grippe du chat ou Coryza

Si votre chat n’est pas vacciné, l’hiver il est exposé à ce que l’on appelle la grippe du chat, en particulier s’il fréquente d’autres animaux.

Les symptômes sont les suivants : fièvre, fatigue et éternuements.

Attention il ne faut pas prendre ceci à la légère, il s’agit d’une grippe, il ne faut donc pas hésiter à consulter le vétérinaire.

La gingivo-stomatite

Comme son nom le laisse paraître il s’agit « d’une inflammation de la cavité buccale du chat qui peut atteindre diverses portions de la bouche : les arcs palatoglosses, les gencives, le pharynx et/ou les joues. » C’est très douloureux, pour comprendre ce que ressent votre chat essayez d’imaginer un mix de gingivite et d’angine.

Les symptômes : il peut s’agir de rougeurs, de saignements de la cavité buccale pouvant même entrainer des difficultés pour s’alimenter.

Là aussi il existe un vaccin pour protéger les chats de cette maladie.

 

Les maladies des chiens

L’hiver, les températures sont faibles et souvent on se retrouve avec du givre et ou de la neige. Pour lutter contre on utiliser des produits permettant de pouvoir voir au travers du pare-brise, marcher ou rouler en toute sécurité, mais ces produits ont une incidence sur la santé des chiens.

 

La gastrite

On le sait les chiens mangent souvent n’importe quoi, la neige peut en faire partie. D’autant plus si elle est recouverte de sel. Son ingestion en trop grande quantité provoque diarrhées et vomissements chez le chien, voire même une sévère gastrite.

De même pour l’ingestion d’antigel qui la peut-être mortelle. L’antigel ne doit pas être mis dans votre jardin ou un endroit ou votre animal a l’habitude d’aller, en effet ce produit a un goût sucré qui n’est pas pour déplaire aux animaux. C’est la deuxième cause d’intoxication des chiens l’hiver.

Brûlures oculaires

Tout comme pour l’homme, qui porte des lunettes de soleil haute protection en présence de neige, la réverbération du soleil dessus est néfaste pour les chiens.

Si c’est un chien à poils blancs, il faut redoubler de vigilance car dernier a des zones cutanées à faibles pigmentation, il faut donc comme pour un humain le protéger avec la crème solaire.

 

La maladie de Lyme

Les tiques sont résistantes au froid, il ne faut pas les sous-estimer. D’autant plus qu’elles peuvent contaminer l’humain. Il vaut mieux donc surveiller et consulter rapidement un vétérinaire. Les puces aussi afflue au début de l’hiver, il faut bien penser à renouveler le traitement préventif.

 

Nos conseils pour les protéger face à l’hiver

Hormis pour les races originaires du nord comme les Huskies, les Samoyèdes, les Malamutes, l’hiver touche tous les animaux de compagnie. Il ne faut pas croire que leur pelage les protège de tout et les garde au chaud tout le temps, c’est une fausse idée. Ce serait comme croire que les poils sur les jambes tiennent chaud l’hiver et dispense de mettre un pull ou un pantalon pour avoir chaud. Un chien peut lui aussi frissonner.

 

Soigner les pattes et les coussinets

Chien comme chat, les coussinets sont fragiles, notamment en cas de gel et neige. Ils peuvent avoir des gerçures ou des microcoupures.

Les produits dégivrants, déjà dangereux en cas d’ingestion comme expliqué ci-dessus, sont également dangereux si l’animal marche dessus. Premièrement cela peut lui causer des brûlures, de même que les grandes quantités de sel pour la neige peuvent déshydrater les coussinets et occasionner des brûlures. N’oubliez pas qu’un animal lèche ses blessures et donc de la même manière ingère la cause de ses dernières, qui dans le cas dont nous parlons peuvent également causer des irritations dans la bouche de notre compagnon, mener à des gastrites ou pire une intoxication.

Le mieux étant s’ils sont beaucoup dehors de leur mettre des bottes. S’ils le sont peu, soit d’éviter les chemins avec du sel le plus possible. Une fois chez vous, rincez leurs pattes à l’eau tiède et tamponnez-les avec une serviette. Il est également recommandé d’appliquer une pommade sur grasse sur leurs coussinets avant la balade.

L’alimentation

Pour affronter le froid les animaux doivent manger plus, en effet leurs besoins énergétiques peuvent augmenter de 15 à 20% pour lutter contre le froid. Ils ont également besoin de plus d’eau, la déshydration est toujours possible.

Éviter de leur mettre à boire ou à manger dans des écuelles en porcelaine qui peuvent se casser, ou dans des écuelles en métal qui garde le froid et peuvent geler l’eau. Privilégier les écuelles en plastique.

 

Confort et quotidien

Voici une liste non exhaustive de ce qu’il faut prendre en compte et surveiller pour leur bien.

  • Mettre tous les vaccins à jour (cf les maladies citées ci-dessus).
  • Laisser un accès type chatière pour que ceux qui sortent puissent rentrer se mettre au chaud la nuit.
  • Ne pas hésiter à leur acheter un petit manteau, pour les petits chiens par exemple, il isole de la pluie et limite le refroidissement. Il peut être financé avec un forfait prévention de l’assurance.
  • Les faire rester le plus possible à l’intérieur.
  • En cas de neige bien surveiller son chien, en effet la neige a pour effet secondaire de diminuer le flair du chien, il pourrait donc facilement se perdre.
  • Si l’animal dort dehors, isoler sa niche et lui faire un « lit » afin d’éviter qu’il dorme sur le sol froid.
  • Couper les poils sous les pattes pour éviter que ne se forment des boulettes de glace difficiles à retirer.
  • Tailler les griffes pour un meilleur équilibre sur la glace.
  • Faire du bruit lorsque vous partez en voiture, afin qu’aucun animal venu se mettre à l’abri dessous n’y reste quand vous conduisez.

 

Ne nombreuses solutions existent pour prendre soin d’eux, en cas de doute il ne faut surtout pas hésiter à contacter son vétérinaire. Et surtout prendre une assurance pour les protéger au mieux de toute éventualité.

Liste des établissements