Animaux : Évitez les 9 risques de l’été avec nos conseils

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Animaux : Évitez les 9 risques de l’été avec nos conseils

A l’heure où de plus en plus d’actes de cruauté sont commis envers les animaux, allant jusqu’à soulever la volonté de mettre en place un referendum pour le droit des animaux, il est important de bien prendre soin de nos compagnons poilus. Déjouez les pièges de l’été et protégez votre animal avec nos 9 conseils. L’idée est d’éviter ces danger sans pour autant que cela vous coûte cher. Les propriétaires de chien ou chat savent bien qu’un rendez-vous chez un vétérinaire à un prix.

Prévenir les dangers

Les animaux, que ce soit les chiens, les chats, les lapins, les hamsters, les oiseaux…, sont bien plus vulnérables que l’Homme au changement de température, particulièrement l’été lors des grandes chaleurs. Bien plus discrets que nous ils ne signalent par leur souffrance en se plaignant, c’est pourquoi il faut être vigilant et les surveiller.

Les coups de chaud

Cela peut sembler dingue, mais les animaux en sont victimes aussi. Certes il n’y a pas de chiffres concrets pour l’insolation canine par exemple, mais elle est bien présente, et inquiète de plus en plus les professionnels de la santé animale en période estivale.

Lorsque l’homme a chaud il transpire, c’est un moyen de stabiliser sa température corporelle et de limiter de cette manière les effets de la chaleur sur le corps.Les animaux, notamment les chiens, ne transpirent pas de la même façon ce qui les rend bien plus sensibles aux effets de la chaleur.

Les états comateux, la perte de connaissance peuvent avoir de lourdes conséquences chez les animaux, un coup de chaud non traité peut être grave, c’est pourquoi il faut agit rapidement afin d’éviter toutes sortes de complications voire le décès de l’animal. Certains peuvent se bruler les coussinets s’ils marchent trop longtemps sur un sol chaud, d’autres simplement manquer d’eau.

Le discours peut paraître alarmiste mais c’est surtout pour les propriétaires d’animaux aient une prise de conscience. Un chien ou un chat pris en charge rapidement par un vétérinaire peuvent se remettre très vite. A l’inverse, on dénombre de plus en plus de chien enfermé dans des voitures… Hiver, été, fenêtres ouvertes ou pas, c’est un comportement qu’il faut absolument éviter, et si vous n’avez pas le choix, laisser les fenêtres ouvertes quelle que soit la saison.

Signes et symptômes à connaître

Pour être capable de déceler un coup de chaud chez l’animal voici les symptômes à connaitre, ils s’apparentent fortement à ceux de l’homme.

  • Respiration rapide avec la bouche ouverte,
  • Température élevée,
  • Vomissements,
  • Diarrhées,
  • Tremblements,
  • État léthargique,
  • Mouvement incontrôlés et inhabituels,
  • Perte de conscience.

Si vous reconnaissez un ou plusieurs de ces signes il faut d’urgence aller chez un vétérinaire.

L’asperger avec beaucoup d’eau peut le calmer mais la visite chez le vétérinaire est obligatoire.

En cas de grosse chaleur, pour le bien être de son animal de compagnie, il ne faut pas hésiter à lui mettre de l’eau à disposition, des petites gourdes pratiques existent, à utiliser un brumisateur pour lui aussi, lui mettre une serviette humide sur le dos pour le rafraîchir.

Brûlures

Autre chose importante, l’été souvent le sol est brulant, en particulier le bitume. Un réflexe à avoir, si vous ne pouvez pas marcher pieds nus, dites-vous que votre animal de compagnie non plus. En période estivale de nombreux chiens se retrouvent avec les coussinets brulés pour cette raison.

L’assurance santé des animaux permet de faire soigner votre ami poilu, mais le mieux est encore d’éviter d’en arriver là en prévenant les dangers.

Animaux : quels autres risques pendant l’été?

La période estivale est également synonyme de vacances, de voyages… Nouvelle maison, nouvel endroit inconnu où vivre.

La fugue

Un animal quand il ne connait pas un endroit, peut fuguer. En effet pour lui c’est synonyme de stress et de pertes de repères. Particulièrement les situations bruyantes comme les arrêts sur les aires d’autoroute, les oranges, les pétards et les feux d’artifices.

Les produits toxiques

Pesticides, anti-moustiques, allume barbecue sont autant de nouveaux produits dont il faut se méfier. En effet les animaux aiment fouiner et ce sont des produits qu’il faut mettre en sécurité. Même en faisant très attention, j’ai déjà dû amener mon carlin chez le vétérinaire après que ce gros gourmand ait mangé une chenille processionnaire ou les sachets d’antigel présents dans les boites de chaussures neuves que j’avais bien mise hors de portée…

Certaines plantes aussi peuvent être venimeuses ou urticantes.

Les piscines

Contrairement aux enfants que l’on surveille de près autour des piscines, les animaux sont autonomes et peuvent y aller à n’importe quel moment, que ce soit pour se rafraîchir, boire, s’amuser… Le problème survient lorsque l’animal ne parvient pas à sortir de l’eau, car il peut très vite se noyer.

La plage

Le meilleur ami de l’homme peut lui aussi attraper des coups de soleil, il faut donc lui mettre une crème solaire adapté sur les parties sans poil et ou dépigmentées. Les animaux au pelage clairsemé, la truffe, les oreilles, les animaux à poil clair peuvent être crémés. Ce dernier peut être remboursé par certaines mutuelles.

Le sable irrite la peau, comme pour l’homme, il faudra donc bien rincer le chien en rentrant avec de l’eau claire.

L’antiparasite

Plage, piscine, rivière, brumisateur, serviette humide, mouiller son chien pour qu’il ait moins chaud, sont autant de raisons qui font que son anti parasite le protège moins. Il faudra de ce fait en remettre plus souvent.

Ensuite, il est important de savoir qu’en période de chaleur les tiques, les moustiques et les puces sont bien plus actifs. Certains moustiques, en fonction du lieu de vacances, peuvent être redoutables et transmettre des maladies comme la leishmaniose.

Les épillets

Graine de graminée sauvage, elle s’accroche aux poils puis voyage sur la peau pour finir par rentrer dans un orifice naturel. Il est très fréquent dans le sud de la France de se rendre chez un vétérinaire pour enlever un « espigaou » ou « spigaou » comme on dit avec l’accent chantant et le bruit des cigales. Ce petit épi, appelé communément « épillet », s’accroche souvent aux oreilles tombantes des chiens pour remonter petit à petit dans les oreilles … jusqu’au cerveau si on le laisse faire. Sinon, il rentre dans les coussinets et arrivent à se faire une place sous la peau de l’animal. Un épillet n’épargne aucun endroit. On peut le retrouver partout, il est vicieux et on ne le voit pas toujours. Jusqu’à ce que l’animal se mette à boiter ou agir bizarrement.

Il faut donc agir vite.

Morsures et piqûres

Guêpes, frelons, vipères peuvent provoquer des allergies en cas de piqûres ou de morsures. Ces dernières peuvent provoquer des allergies amenant à un état de choc. Il faudra emmener de suite l’animal chez le vétérinaire.

 

L’été, les vacances ne sont donc pas uniquement synonymes de voyage et de repos. Il faut être vigilants et prendre bien soin de son animal de compagnie, qui au final est plus fragile qu’il n’en parait.

Pour être certain d’avoir la meilleure assurance pour le protéger n’hésitez pas utiliser notre simulateur. Une assurance pour son ami à 4 pattes ou à plumes est importante, certaines permettent même d’utiliser la cotisation non utilisée pour acheter des croquettes.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire