Acheter des obligations

Publié le

Les obligations sont présentes dans certaines assurance vie, couplées à des actions, mais ce n’est pas tout. Pour ceux qui voudraient s’en procurer ce n’est pas le seul moyen, voici ce qu’il faut savoir.

 

3 outils pour investir en Bourse

Les différentes sortes d’obligations

  • Les obligations subordonnées,
  • Les obligations assimilables au trésor,
  • Les obligations convertibles en actions,
  • Les obligations remboursables en actions,
  • Les obligations zéro coupon,
  • Les obligations à taux fixe,
  • Les obligations à taux flottant.

Où acquérir les obligations ?

Il existe deux possibilités pour lesquelles il faudra passer un ordre de bourse via un intermédiaire agréé :

  • Les acheter lors de leur émission par les emprunteurs (marché primaire), pour cela il faudra effectuer une veille pour ne pas rater l’occasion.
  • Les acheter directement sur les marchés boursiers (marché secondaire).

Dans un cas comme dans l’autre c’est l’intermédiaire qui inscrira les titres sur le compte titres de l’acquéreur. De ce fait il prélèvera des frais pour ce service.

Pour ceux qui ne seraient pas sereins ou auraient des doutes dans leur décision vis-à-vis d’un achat en direct, il existe d’autres solutions :

  • Premièrement, par le biais de produits collectifs (OPC) comme les Sicav et Fonds communs de placement obligataires.Il en existe deux sortent : ceux qui distribuent des revenus (généralement tous les mois ou tous les trimestres) et ceux qui capitalisent. Pas de souci de gestion pour plus de simplicité, ainsi qu’une large diversification qui diminue les risques.
  • Deuxième, comme mentionné plus haut, les contrats d’assurance vie avec un fonds en euros. Le capital est majoritairement (entre 80 et 100%) investi en obligations, plus particulièrement en obligations d’État (OAT). Dans ce cadre-là il n’est pas possible d’avoir une perte en capital car l’assureur garantit la progression de l’épargne tout au long de la détention des parts du fonds en euros.
  • Troisièmement les OAT, qui sont maintenant plus accessibles aux particuliers depuis que l’État en a facilité l’accès. D’après aft.gouv.fr « le marché des OAT aux particuliers, géré par Euronext, fonctionne selon la réglementation boursière en vigueur et en respecte les règles de transparence et d’information ». On retrouve les OAT à taux fixe, les OAT indexées à l’inflation, et les OAT de capitalisation.

Cette page est là pour vous délivrer des informations.
Si vous nécéssitez de conseils en termes d'investissements, contactez notre conseiller enregistré immatriculé auprès de l'Orias.
Il vous accompagnera vers les solutions les plus adaptées à votre profil.

Contacter gratuitement le conseiller indépendant
Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Les autres établissements de notre comparatif