Vivid : Ce qu’ils vont faire des 60M € levés

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Vivid : Ce qu’ils vont faire des 60M € levés

La fintech allemande Vivid Money vient récemment de lever des fonds d’une valeur de 60 millions d’euros. Huit mois après son lancement, ce tour de table la valorise déjà à 360 millions d’euros. Ainsi, pour cette année 2021, la startup pourra espérer étendre son activité dans cinq autres pays européens et lancer de nouveaux produits.

Comment et combien de fonds a levé Vivid ?

Le 29 avril dernier, la fintech allemande a annoncé sa seconde levée de fonds qui lui a permis d’apporter de grands changements dans ses services.

Le montant de la levée de fonds

Lancé en juin 2020 par Arten Yamanov et Alexander Emeshev, Vivid Money est une nouvelle solution de paiement qui permet aux utilisateurs d’investir et de dépenser simplement et à moindres frais.

À moins d’un an d’existence, la startup berlinoise est déjà valorisée à 360 millions d’euros. Mais cela n’a été possible que grâce à sa levée de fonds de série B d’un montant de 60 millions d’euros auprès de Greenoaks et son investisseur historique Ribbit Capital. Grâce à ce tour de table qui intervient à seulement six mois après le premier d’une valeur de 15 millions d’euros, la fintech va désormais pouvoir étoffer sa gamme de produits et améliorer ses opérations bancaires, que ce soit au niveau de l’investissement ou des cryptomonnaies.

100 000 utilisateurs chez Vivid

Pour la fintech allemande, cette valorisation constitue une base solide pour apporter des changements au niveau de ses services. En effet, cela va lui permettre d’étendre son activité, de proposer de nouveaux services et de poursuivre le déploiement de ses activités à l’international. Mais pour l’instant Vivid ne compte encore que 100 000 clients en Allemagne, en France et en Espagne.

Elle est encore loin de ses concurrents géants comme :

  • N26 qui compte déjà plus de 7 millions d‘utilisateurs et qui se retrouve sur 25 marchés différents en Europe et aux États-Unis.
  • ou Revolut qui ne cesse de prendre de l’ampleur en levant un fonds de demi-milliard de dollars en 2020.

Pourquoi Vivid a effectué cette nouvelle levée de fonds ?

Cette fintech allemande a effectué ce tour de table pour plusieurs raisons.

Pour faire de l’application Vivid Money une appli tout-en-un

En plus d’étoffer sa gamme de produits et de permettre à l’entreprise allemande d’améliorer ses opérations bancaires, cette nouvelle levée de fonds lui a aussi apporté de nouveaux changements. En effet, désormais, la fintech peut faire de l’application Vivid Money une application tout-en-un.

  • Pour cela, elle envisage de créer un moyen de paiement fractionné pour faciliter le quotidien de ses utilisateurs.
  • Elle songe aussi à mettre en place une offre spécialement dédiée aux travailleurs indépendants, vu le nombre de freelances parmi ses clients.
  • Outre cela, Vivid projette aussi d’augmenter la liste de cryptomonnaies disponibles, d’actions et d’ETF. Actuellement, elle ne prend en compte que des ETF et des actions américaines et européennes. Mais à l’avenir, cette liste devrait s’étendre aux autres continents.

Pour se déployer à l’international

La solution de paiement vient à peine d’ouvrir, mais dispose déjà de plus de 100 000 utilisateurs. Au cours de ces derniers mois, elle s’est déjà implantée dans quatre pays dont l’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie. Avec son nouveau capital, elle peut désormais déployer son activité à l’international. D’ailleurs, d’ici la fin de l’année 2021, elle compte s’implanter dans 5 nouveaux pays d’Europe. Bien qu’aucune liste officielle n’ait pas encore été communiquée, Portugal et Belgique y figurent déjà.

Mais en plus de conquérir le marché international, Vivid Money lancera également de nouveaux services propres à certains pays comme l’IBAN français par exemple. Ceci offrira aux clients de l’Hexagone une utilisation plus flexible.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire