Aspiration, fintech Américaine, prépare son entrée en bourse ?

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Aspiration, fintech Américaine, prépare son entrée en bourse ?

Depuis sa création en 2015, la néobanque américaine Aspiration n’a cessé de se développer. En à peine 6 ans, elle propose diverses offres intéressantes et compte déjà plus de 5 millions de clients à son actif. Cependant, elle ne pense pas en rester là. Pour assurer sa croissance, elle a levé en mai 2021 des fonds d’une valeur de 135 millions de dollars. Selon les rumeurs, la fintech se prépare déjà pour une introduction en bourse.

Aspiration prévoit-elle vraiment de faire son entrée en bourse ?

Depuis quelques mois, de nombreuses rumeurs circulent à propos de la startup Aspiration et de sa nouvelle entrée en bourse. Zoom sur les informations connues.

 

Une levée de fonds de 135 millions de dollars en mai 2021

Au mois de mai de cette année 2021, la startup américaine Aspiration a scellé un tour de table d’une valeur de 135 millions de dollars en série C. Cette opération a été menée par le Capital-risque existant Alpha Edison qui a ensuite été rejoint par UBS O’Connor, DNS Capital, Radicle Impact, Sutter Rock et Social Impact Finance. À la fin du tour de table, le financement total levé à ce jour aurait atteint les 200 millions de dollars. Ce qui est une aubaine pour la fintech. En effet, ces fonds levés lui ont permis de développer davantage les offres de services et de produits utilisés par ses plus nombreux clients.

Une introduction en bourse par la fintech américaine

Des bruits courent selon lesquels, la fintech américaine Aspiration se prépare pour une entrée en bourse. Pour l’instant, aucune information n’a encore été confirmée par la startup. Cependant, elle n’a jamais caché ses intentions sur le sujet. De plus, récemment, elle serait entrée en discussion avec un SPAC (Special Purpose Acquisition Company). Il s’agit d’une société américaine spécialisée dans l’acquisition et les introductions sur les places de marché.

Selon les rumeurs, cette nouvelle introduction à la bourse à New York valorise la néobanque à 2 milliards de dollars. En revanche, cette fois-ci, elle ne se concentrera plus sur le développement de nouveaux produits. En effet, Aspiration compte sur cette introduction en bourse pour assurer son développement en général.

Quelles sont les spécificités de la fintech Aspiration ?

Aspiration est une fintech toute récente qui a su séduire de nombreux Américains. Mais qui est-elle en réalité ?   

Pionnier dans la finance durable aux USA

Pour rappel, Aspiration est une société d’origine américaine qui est basée à Los Angeles avec 100 millions de dollars de CA. Elle a été lancée en 2015 et compte aujourd’hui plus de 5 millions d’utilisateurs à travers le continent.  Depuis sa création, elle est connue pour ses services qui apportent une touche sociale et environnementale. C’est ce qui lui a valu le titre de pionnière de la finance durable aux USA.

Les produits et services proposés par Aspiration

La startup américaine propose à ses nombreux clients une multitude d’offres de produits et services. Mais ceux qui intéressent vraiment ses utilisateurs sont

  • ses cartes de crédit : carte Zéro Carbonne
  • et ses produits d’investissement qui permettent d’éviter l‘utilisation de combustibles fossiles.
  • Outre cela, elle offre à ses utilisateurs des produits avec des fonctionnalités particulières comme « Plant Your Change ». Ce dernier permet aux clients d’arrondir leurs achats par carte de débit au dollar le plus proche. Ensuite, chaque monnaie versée est utilisée pour planter des arbres.

En raison de tout cela, Aspiration n’est pas considérée comme étant une néobanque en France, puisqu’elle ne dispose pas d’agrément bancaire auprès de l’ACPR. Par contre, aux États-Unis, elle est vue ainsi grâce à ses offres de services bancaires et sa mise conformité. Cette proposition orientée eco-responsable, rappelle un peu :

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire