bunq : un palétuvier en plein Amsterdam

Publié le - Auteur Par Lucie
bunq : un palétuvier en plein Amsterdam

La protection de l’environnement et de la planète font partie des engagements de bunq et de sa communauté. Avec son offre Easy Green, la néobanque participe à la reforestation de Madagascar et du Kenya. Pour représenter les millions d’arbres déjà plantés, elle a adopté un palétuvier rouge à l’Hortus Botanicus d’Amsterdam.

Un palétuvier pour représenter les arbres plantés

Depuis novembre 2022, la banque mobile invite toute sa communauté à visiter le palétuvier rouge qu’elle a adopté. Celui-ci est visible au jardin botanique d’Amsterdam, aux Pays-Bas.

Un utilisateur Easy Green contribue à rendre la planète plus verte

Pour rappel, un utilisateur qui choisit le compte bancaire durable Easy Green a la possibilité de financer des projets de reforestation. En effet, il plante un arbre à chaque fois qu’il dépense 100€ avec sa carte haut de gamme bunq metal.

Depuis son update 21, les clients qui souscrivent d’autres offres ne sont pas en reste. La fintech leur permet également d’en faire de même grâce à la Roue de la Fortune, lorsqu’ils invitent des amis à s’inscrire ou lorsqu’ils recommandent des lieux.

Grâce à ce système, la communauté bunq arrive facilement à planter des arbres chaque jour.

Une mangrove rouge pour symboliser les actions de la communauté

Pour participer à la reforestation de la planète, la licorne néerlandaise a fait le choix de se tourner vers les mangroves rouges. Celles financées par la communauté bunq sont plantées essentiellement dans les pays en développement.

Récemment, la fintech a décidé d’adopter un palétuvier rouge sur ses propres terres pour de nombreuses raisons :

  • C’est la même espèce plantée par les utilisateurs bunq ailleurs,
  • Ce seul arbre représente toute une communauté qui œuvre pour faire la différence,
  • Il évoque toutes les actions qui ont été faites pour améliorer la planète et celles à venir,
  • Il symbolise la quantité impressionnante d’arbres déjà produits, plantés et protégés au fil des ans,
  • Pour les bunkers, il s’agit de quelque chose de proche et qu’ils peuvent voir.

On parle bien ici d’adoption, car l’arbre était déjà planté dans le Jardin Botanique de la capital des Pays Bas :  La Haye, Den Haag ou plus connue sous le nom d’Amsterdam.

8,5 millions d’arbres plantés à Madagascar et au Kenya

La communauté bunq finance les projets de reforestation d’Eden. Dans son communiqué, la banque digitale affirme avoir déjà planté environ 8,5 millions d’arbres depuis.

Des arbres miracles pour restaurer les poumons de la planète

Plusieurs raisons ont incité la banque mobile à faire le choix de planter des mangroves par le biais des projets d’Eden :

  • Elles sont capables d’aspirer et de stocker une quantité énorme de dioxyde de carbone,
  • Elles servent d’habitat à des milliers d’espèces d’animaux marins,
  • Elles empêchent l’érosion et stabilisent les rivages,
  • Elles fournissent des ressources pour les populations côtières.

Aujourd’hui menacées dans le monde entier, ces plantes qui jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le changement climatique nécessitent d’être multipliées et protégées.

Des endroits parfaits pour lutter contre le réchauffement climatique

Avec son partenaire Eden Projects, la fintech a identifié des endroits les plus à même de permettre aux utilisateurs bunq d’avoir le plus d’impact possible sur le réchauffement climatique :

  • Madagascar a été choisi en raison de ses forêts qui jadis étaient riches en biodiversité. Autrefois, ses mangroves constituaient une source importante de carbone à l’échelle mondiale. La communauté bunq y plante des palétuviers dans le but de diminuer les catastrophes naturelles et de restaurer les habitats perdus,
  • Le Kenya a été sélectionné en raison de la destruction d’une grande partie de sa forêt suite à la production massive de charbon et à l’exploitation forestière. Les utilisateurs bunq y reboisent des mangroves afin de restaurer la diversité de sa faune et de sa flore et d’assurer la sécurité de sa population.

Ces projets sont aussi l’occasion pour les utilisateurs de bunq de compenser leurs émissions de CO2 sans effort. 

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire