Classement des banques traditionnelles les moins chères

Publié le
Quelle banque physique choisir pour ne pas payer trop de frais bancaires ? Voici un comparatif simple qui devrait vous aider.

Les 3 banques les moins chères

Avant de chercher à ouvrir un compte, vous devez bien choisir votre banque. Pour vous aider, voici une comparaison des offres de banques traditionnelles existantes.

Quelle banque traditionnelle choisir ?

Pour savoir vers quelle banque traditionnelle se tourner, il faut prendre le temps de comparer les offres de chaque établissement.

Les principales banques physiques et historiques

Les banques physiques les plus fréquentées sur le territoire français sont :

  • Crédit Agricole qui compte plus de 7 000 agences. La banque dénombre environ 52 millions de clients.
  •  Société Générale, avec 31 millions de comptes actifs depuis sa création. L’établissement dispose de plus de 2 200 agences.
  •  BNP Paribas avec près de 2 000 agences et plus de 30 millions de clients.
  •  La Banque Postale qui possède 11 millions de clients pour près de 15 000 agences.
  •  LCL qui détient plus de 1 700 agences et un portefeuille de plus de 6 millions de clients.
  • Axa Banque dispose de 1650 agences en France et 700 000 clients.

Mais le nombre de clients fait-il la qualité des services ? A vous de voir …

Le fonctionnement d’une banque physique

En règle générale, une banque traditionnelle dispose d’un réseau d’agences sur un territoire précis. Où qu’ils soient, les clients peuvent donc effectuer des opérations courantes (telles que retirer de l’argent liquide, déposer des espèces ou un chèque …) et profiter de services offerts en option (rencontrer un conseiller pour mettre en place un projet d’achat immobilier, ou celui d’une auto …).

Notons que toutes les offres sont soumises à des frais bancaires. Certains établissements fonctionnent département ou région. Les tarifs, les offres et les conditions varient selon l’emplacement géographique.

Actuellement, presque tous les acteurs de ce secteur proposent un pack bancaire de base. Ce package est facturé au mois. Il comprend normalement : la tenue de compte et la cotisation à la carte bancaire. Parfois la cotisation de la carte est annuelle. D’ailleurs, il arrive que la facturation annuelle donne droit à une réduction tarifaire.

Un cas isolé qui tend à se répandre

Dans la liste présentée ci-dessus, Axa Banque est un cas isolé. C’est une BancAssurance et elle a un positionnement hybride entre la banque classique et la banque en ligne :

  • Elle propose une méga prime de bienvenue à l’ouverture : jusqu’à 250€,
  • Elle est sans frais de tenue de compte et avec une carte de paiement offerte sous condition.
  • Elle peut fonctionner 100% en ligne mais dispose aussi d’agence,
  • Elle offre les mêmes services qu’une banque physique, si ce n’est que le dépôt d’espèces n’est pas possible.

En effet, elle se rapproche des offres agressives des banques digitales. Et ses concurrents que sont : BNP Paribas, Société Générale ou encore Crédit Agricole ont également tendance à faire des propositions, parfois éphémères, se rapprochant  des packs bancaires des banques en ligne : avec prime, sans cotisation ni de tenue de compte.

Quels sont les tarifs d’une banque traditionnelle ?

Souscrire auprès d’une institution bancaire est payant. En effet, pour pouvoir utiliser son argent et le garder en sécurité cela engendre des coûts. Le tarif est un critère important de choix des clients. Celui-ci va varier selon l’enseigne, son emplacement géographique, le niveau qualitatif de l’offre. Par niveau qualitatif, nous pensons ici au fait de détenir une carte haut de gamme, notamment la Gold MasterCard ou la Visa Premier. Ces moyens de paiements sont associés à des assurances et garanties supérieures, leur coût est donc plus important.

Les offres comprises dans un pack

Une banque physique suggère généralement comme prestations :

  • l’ouverture de compte.
  • la délivrance de chéquier et de carte bancaire.
  • le dépôt et le retrait d’espèces en agence,
  • la mise à disposition d’un conseiller,
  • des offres d’épargne, d’assurance et de financement…

Le gros point fort des banques physique réside sur l’aspect humain, la facilité de déposer de l’argent liquide et des chèques et le présentiel de l’offre.

Comparatif des frais principaux des banques traditionnelles

Ils regroupent :

  •  la tenue de compte.
  •  et la cotisation à la carte de paiement. Le client peut par exemple disposer d’une solution à autorisation systématique, classique ou d’une Premium.

Nous n’avons pas inclus volontairement :

  • le coût de l’assurance moyen de paiement car elle n’est pas obligatoire. Nous avons pris une moyenne nationale pour les banques ayant une offre différente selon la région.
  • Le coût des retraits en distributeur automatique ou au guichet,
  • ceux à l’étranger : pour les paiements ou retraits,
  • ceux liés au découvert et à la commission d’intervention qui varie selon l’utilisation que l’on a de son argent.

Nous vous laissons faire votre comparaison sur ces points.

Dans ce tableau, les frais liés à la carte est le prix le plus bas constaté pour un support classique et le prix le plus élevé concerne la Visa Premier ou la Gold Mastercard.

Banque Frais Tenue de compte / mois Cotisation de la carte / an
Axa Banque 0€ + jusqu’à 250€ de prime (sous conditions) Gratuite dès 900€ de dépensés par trimestre.
Crédit Agricole 1 € De 43,36 € à 120 €
Société Générale 0€ avec Sobrio + 80€ de prime (sous conditions) De 45 € à 135 €
BNP Paribas 2,50 € : Gratuité pendant 1 an avec Esprit Libre De 44,50€ à 134 €
La Banque Postale 1,20 € De 42€ à 127 €
Caisse d’Epargne 1,50 € De 43 € à 240 €
HSBC 0€ pour les clients HSBC Premier et pour les clients détenant une convention ou
2,3€/mois
De 3,75€ à 11,17€
Crédit Mutule 2 € De 43 € à 132 €
LCL Gratuit pour ceux qui en font leur banque principale, sinon 5 €/trimestre De 48 € à 142,80 €

Pour aller plus loin, il faut aussi tenir compte des frais annexes, voici les tarifs moyens observés :

  •  Les retraits : de 0,85 € à 26 €, selon le type de transaction.
  •  L’assurance « moyen de paiement » : c’est un service complémentaire que la banque propose en fonction du pack choisi.
  •  Le coût d’un compte inactif : 30 €/an pour la plupart des banques.
  •  La commission d’intervention : de 4 à 8 € par opération.
  •  Le découvert autorisé : environ 16 % du montant.
  •  Les opérations réalisées en agence : ils varient d’une opération à une autre.
  •  L’accès au pack internet : gratuit pour toutes les banques.

 

Des changements en perspectives

Les banques classiques subissent une concurrence accrue ces dernières années et les clients les délaissent. Ainsi cette année de nombreux changements sont à prévoir et à observer.

La hausse des commissions interbancaires

Les commissions interbancaires de paiement sont payés par la banque d’un commerçant à la banque d’un client pour encaisser un règlement. Ces frais servent à couvrir les risques de fraude. Au final, ils sont imputés en parti au commerçant qui paye l’addition. Mais il n’est pas le seul.

Ces derniers temps, les commissions interbancaires ont augmenté et cela a un impact direct sur le prix des retraits pour les consommateurs quand il retire de l’argent dans un établissement qui n’est pas le sien.

Un conseiller sur rendez-vous payant

De nombreuses banques parlent de rendre les rendez-vous payants avec son conseiller pour parler patrimoine et investissement. C’est le cas de BNP Paribas par exemple.

Payer quand le montant de dépôt sur son compte est élevé

Certains établissements parlent de facturer les dépôts étant au-delà d’un certain montant : 50000€ ou 100000€. C’est le cas de certains acteurs en ligne.

L’augmentation des cotisations des cartes classiques

Beaucoup de Français détiennent une Visa Classic ou Mastercard simple, les banques étant à la recherche de profits vont certainement augmenter la cotisation annuelle.

Il faudra donc être vigilant dans les prochains mois à venir sur l’évolution de sa facture bancaire.

Astuce et rappel pour payer moins cher

Le client n’est pas obligé de détenir une carte bancaire auprès de l’établissement. Ce sont souvent les cotisations de CB qui font grimper l’addition. Résilier sa cotisation de carte ou changer pour une carte moins chère est une option à envisager pour réduire ses frais.

Liste des établissements