Blank : Compte courant et frais

Blank : Compte courant et frais

Publié le
3 mois offerts pour tester Blank

La France compte dans les 4 millions de travailleurs indépendants. Blank a compris l’enjeu ainsi que les opportunités de ce marché. C’est pour cette raison que cette Fintech propose des offres bancaires répondant aux besoins de ces professionnels exerçants seuls leur métier. Quels sont ses frais inclus dans les formules et les suppléments que l’on risque de payer ? Quels moyens de paiement propose-t-il ? Qui sont ses cibles et quelles formes juridiques y sont acceptées ? Zoom sur les comptes pros commercialisés par cette filiale récemment lancée par le Crédit Agricole.

Focus sur son offre de compte pour professionnels indépendant ou en entreprise

L’outil de gestion intégré Blank propose aux professionnels indépendants deux offres de compte courant qui varie selon la forme juridique: micro-entreprise ou entreprise. Ses formules se distinguent par la carte de paiement choisie, à savoir la Carte Blanche ou la Carte Noire. Dans ce secteur, la couleur noire fait toujours référence à une offre haut de gamme avec plus de services, plus de garanties et d’assurance. Normalement, les termes utilisés sont : Black Card, certains acteurs vont même jusqu’à proposer une carte Metal. Blank est resté sobre avec un vocabulaire francophone.

Quels moyens de paiement la fintech propose-t-elle ?

Blank met à la disposition de ses utilisateurs une carte Visa Business internationale à début immédiat.

Le chéquier n’est pas disponible, la carte virtuelle non plus.

Le paiement mobile sera disponible prochainement.

Avec ses deux offres de compte pro pour indépendants, cette filiale du Crédit Agricole propose un compte bancaire qui permet d’effectuer des virements et autorise les prélèvements. Pour le moment, les virements ne sont pas instantanés mais classiques entre 48 et 72heures maximum pour un virement inter-bancaire. Le virement instantané devrait voir le jour prochainement.

Quels sont les moyens pour encaisser ses clients ?

En plus de ces opérations qu’il est possible de réaliser avec un compte pro Blank, les utilisateurs de cette solution peuvent également :

  • Encaisser des chèques. L’encaissement se fait par voie postale.

Cependant, le nombre d’encaissements varie selon la formule à laquelle l’intéressé a adhéré. En effet,

    • pour la Carte Blanche, cela est limité à 1 par mois
    • tandis que pour ceux qui ont adopté la Carte Noire, la limite est de 3 par mois.

Au-delà de ce nombre réduit, il faudra compter 0,90€/chèque.

  • Encaissement de CB : en mai, devrait sortir la fonctionnalité Terminal de Paiement Electronique (TPE) pour faciliter l’encaissement des clients par carte bancaire.

Même si la startup est rattachée au Crédit Agricole, elle ne permet pas d’encaisser l’argent liquide. Très rares sont les acteurs Fintech qui le permettent.

Sur le plan des solutions de paiement et d’encaissement, la jeune pousse est donc encore en train de se développer. Nous avons hâte que le paiement mobile et le TPE soient disponibles. Pour le reste, au client de voir si l’absence de la carte virtuelle et du dépôt d’espèces est rédhibitoire ou pas.

Ses frais de tenue de compte

Les frais pratiqués par Blank présentent des offres accessibles dès un certain montant, auquel il faut prévoir quelques frais supplémentaires selon son utilisation.

2 formules pour 2 types de statuts juridiques

Formules Micro-entreprise Entreprise
Carte Blanche Dès 7€ HT/mois Dès 9€ HT/mois
Carte Noire Dès 15€HT /mois Dès 19€HT /mois

En effet, en devant client, l’utilisateur dispose d’un compte pro qui devient un véritable  outil pour gérer ses finances avec des assurances et un service client disponible 7j/7.

La consultation du compte est en instantané ce qui permet de mieux gérer son budget. Le découvert n’est pas autorisé et il n’y a pas de facilité de caisse.

Les frais annexes à prévoir

Les frais d’utilisation des moyens de paiement sont assez similaires pour les deux formules Carte Blanche ou Carte Noire :

  • Le tarif pour chaque retrait d’espèces réalisé en France est de 1 €. À l’étranger, les utilisateurs sont facturés de 1 € par retrait et 1,9% du montant retiré.
  • Chaque paiement à l’étranger est facturé de 1,9 % du montant du règlement.
  • Les frais pour chaque chèque refusé sont de 50 €.
  • Le tarif pour chaque virement ou prélèvement refusé est de 10 €.
  • En cas de perte ou de vol de la carte Visa, l’utilisateur est facturé de 5 € pour son remplacement s’il a choisi l’offre Carte Blanche et 7 € s’il a opté pour la Carte Noire.

À qui Blank s’adresse-elle ?

Le compte pro Blank cible principalement les travailleurs indépendants qui exercent seuls leur profession.

À quels types de travailleurs indépendants Blank propose-t-elle ses services ?

Blank, la filiale de Crédit Agricole, cible :

  • Les freelances comme les développeurs web, les data scientists, les graphistes, etc.
  • Les artisans tels que les menuisiers, les chauffeurs de taxi, les potiers, les plombiers ou les céramistes entre autres
  • Les travailleurs des plateformes à l’instar des chauffeurs VTC (voiture de transport avec chauffeur), des coursiers ou des bricoleurs proposant leurs prestations sur des sites de jobbing.

Il faut savoir que ces cibles de Blank correspondent à un marché composé de pas moins de 2 millions d’indépendants. En effet, sur le territoire français, on dénombre quelque 800 000 freelances, environ 1,2 million d’artisans et près de 200 000 travailleurs des plateformes.

Les formes juridiques acceptées par Blank

Les seules formes juridiques qui permettent de créer un compte bancaire professionnel auprès de Blank sont :

  • SASU ou Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle
  • SAS ou Société par Actions Simplifiée
  • EURL ou Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée
  • EI ou Entreprise Individuelle
  • EIRL ou Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée
  • SARL ou Société À Responsabilité Limitée

Bon à savoir sur les plafonds

Les virements réalisables avec un compte pro Carte Blanche chez Blank sont limités au nombre de 20 par mois. Pour les utilisateurs de l’offre Carte Noire, cette limite va jusqu’à 50 opérations mensuelles.

Concernant le retrait d’espèce, le plafond est de 3000 € par mois que ce soit pour l’offre Carte Noire ou pour le compte pro Carte Blanche.

En ce qui concerne la limite de paiement, celle-ci s’élève à 20 000 €/mois pour les titulaires d’un compte pro Carte Blanche. Ceux qui ont choisi l’offre Carte Noire ont la possibilité de payer jusqu’à 40 000 € dans le mois.

Voir également sur le site

Publié le

Blank : Financement

Lancé il y a à peine quelques mois, Blank continue d’étoffer son offre. Le compte pro des artisans, des freelances et des indépendants vient d’intégrer deux nouveaux services hautement stratégiques, l…