Résident aux DOM-TOM ?

Que l’on soit résident aux DOM-TOM depuis toujours ou fraîchement arrivé, il est toujours agréable de savoir qu’il est possible…

Les TOP établissements pour les DOM-TOM

ING

2ème banque en ligne, avec plus d'un million de clients et une vaste gamme de services bancaires, dont le Livret Épargne Orange.

En savoir plus Ouvrir un compte ING

Que l’on soit résident aux DOM-TOM depuis toujours ou fraîchement arrivé, il est toujours agréable de savoir qu’il est possible de faire des économies sur les frais en changeant de banque. Choisir sa banque n’est pas une décision anodine. La banque idéale pour tous n’existe pas et surtout son nom n’est pas gravé dans le marbre. Quand on habite aux DOM-TOM un obstacle supplémentaire s’ajoute car toutes les banques ne sont pas disponibles. Gagnez du temps avec notre analyse sur les meilleures banques présentes aux DOM-TOM.

Bien choisir sa banque, c’est connaître son profil (qui on est et quels sont nos besoins).

Vous pouvez consulter nos études par profil selon vos attentes et vous verrez au fil des mois les offres évoluer.

Ici, nous allons nous attarder sur le profil des résidents des DOM-TOM.

Résidents des DOM-TOM, pourquoi cette étude?

Les banques classiques ou en ligne ne sont pas présentes sur tous les territoires.

DOM-TOM, France d’outre-mer, Outre-mer, DROM-COM, quelle que soit l’appellation utilisée, celle-ci renvoie aux localités suivantes : Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Wallis-et-Futuna, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Terres australes et antarctiques françaises et Clipperton.

Cet analyse concerne toutes les personnes qui vivent dans ces localités ou qui s’apprêtent à y emménager et qui ont l’intention d’ouvrir un compte bancaire une fois sur place.

Une question ?

À l’heure où Internet et ses supports de déploiement font intégralement partie du mode de vie des Français, les banques en ligne sont perçues, et à juste titre, comme la formule idéale !

Les raisons sont nombreuses.

Notamment, tant qu’il y a Internet, le client est en mesure d’exécuter à distance l’ensemble des opérations bancaires, quel que soit le jour ou l’heure, et ce, depuis n’importe quelle zone géographique de la planète. Les comptes du client sont accessibles avec tous types de supports pourvus d’une connexion.

Par-dessus tout, les frais bancaires que ces banques en lignes appliquent à leurs services sont inférieurs à ceux des enseignes historiques. Un enquête de 60 Millions de consommateurs démontre qu’on peut économiser jusqu’à 435€ par an en passant d’une banque classique à une banque en ligne.

Autrement dit, dans les DOM-TOM, cela coûte moins cher d’avoir un compte bancaire en ligne qu’un compte dans une banque traditionnelle. Il s’agit là d’un paradoxe lorsque l’on sait que le niveau général des prix dans les DOM-TOM surpasse celui de la Métropole.

Malheureusement, toutes les banques en ligne ne sont pas au service des habitants de la France d’Outre-mer.

Jusqu’ici, les banques en ligne qui autorisent les résidents des DOM-TOM à intégrer leur portefeuille clients sont :

  • Boursorama banque,
  • Monabanq,
  • Hello bank!,
  • ING,
  • BforBank.

Pour mémo, ces banques sont sans frais de tenue de compte, avec une carte de paiement gratuite sous condition et avec une prime offerte pour les nouveaux clients.

Voici quelques noms d’établissements présents dans les DOM-TOM :

Crédit Agricole, CASDEN Banque populaire, Caisse d’épargne, BRED Banque populaire, Société générale de Banque aux Antilles, Le Crédit Lyonnais, BNP Paribas, Banque des Antilles Françaises, Milleis Banque, Banque de La Réunion, HSBC…

Les éléments à contrôler sur les frais de banque

Les personnes qui sont à l’aise avec un fonctionnement traditionnel des services bancaires se tourneront sans nul doute vers ces enseignes. Naturellement, avant de porter son choix sur un établissement particulier, il convient de comparer les tarifs appliqués par les différents acteurs du secteur bancaire des DOM-TOM.

Parmi les services bancaires dont il est conseillé de comparer les prix, il y a ceux qui suivent :

  • Frais de tenue de compte,
  • Gestion des comptes sur Internet,
  • Notification sur l’état du compte (SMS, mail…),
  • Carte de paiement (débit différé, débit immédiat, autorisation systématique, validité nationale ou internationale…),
  • Retrait auprès d’un Distributeur Automatique de Billets (y compris sur celui d’une banque différente dans la zone euro),
  • Virements SEPA,
  • Autorisation de prélèvement,
  • Commission d’intervention,
  • Assurance contre la perte des moyens de paiement.

D’autres solutions s’offrent à vous. Il s’agit de certaines cartes prépayées et néobanques. En priorité, il s’agit de Anytime, Viabuy et la carte Zero.

Ces solutions sont innovantes :

  • Sans découvert autorisé, pour inciter à une meilleure gestion du budget,
  • Ouvert aux interdits bancaires ou sans revenus. Ces solutions sont ouvertes à tous et sans justificatifs. Tant qu’il y a de l’argent sur le compte, il est possible de dépenser. Sinon le paiement ou retrait est refusé.
  • En plus si vous êtes amené à voyager en dehors du sol français, la solution de paiement s’adapte à la devise en question.

Tout va dépendre de vos besoins sur place.

Les arguments pour les banques en ligne :

On reconnaît des bénéfices communs à toutes les enseignes digitales.

  • En premier lieu, il y a la fréquente gratuité de la carte bancaire.
  • Deuxièmement, il est de notoriété publique que les taux d’intérêt sur les prêts immobiliers et à la consommation sont compétitifs dans une banque numérique.
  • Par ailleurs, les frais de tenue de compte sont, dans la majorité des cas, inexistants. Il en est de même des frais de service et des frais de retrait, mais ses banques restent toujours moins chères que les banques classiques.
  • Avant dernier point, lorsqu’un client fait une opération vers l’international, les frais bancaires qu’il aura à payer sur une banque en ligne sont généralement inférieurs à ceux qui sont en vigueur ailleurs.
  • Enfin, les commissions d’intervention sont très souvent absentes.

Les arguments pour les banques traditionnelles :

  • Si vous êtes amené dans le cadre de votre travail à détenir des sommes importantes de liquide. Le choix se tourne vers la banque traditionnelle. En effet, les banques en ligne permettent rarement le dépôt d’argent liquide. Consultez notre article qui traite le sujet du dépôt d’argent liquide dans les banques en ligne. Cependant sachez que les cartes prépayées peuvent être alimentées en liquide. C’est le cas de Viabuy en passant par la Western Union par exemple et Anytime est en train de tester un système avec des photomatons servant d’agence « phygitale » pour le dépôt de cash ou des rendez-vous virtuel avec des conseillers.