Association, ONG

Les associations, régies par la  loi 1901, ont l’obligation légale d’ouvrir au moins un compte bancaire. Il s’agit d’un compte...

Quelle banque pas chère pour un compte associatif ?

Les associations, régies par la  loi 1901, ont l’obligation légale d’ouvrir au moins un compte bancaire. Il s’agit d’un compte associatif.

Choisir sa banque n’est pas un acte anodin et sans conséquence. La banque idéale pour tous n’existe pas et surtout son nom n’est pas gravé dans le marbre.
Bien choisir sa banque, c’est connaître son « profil » (qui on est et quels sont nos besoins).
Une fois que vous avez fait le point sur votre « profil »,  vous pouvez consulter nos études par profil mais vous verrez au fil des mois les offres évoluent…

Ici, nous allons nous attarder sur le profil des acteurs sociaux (association, ONG …).

Pourquoi avoir un compte en banque quand on est une association?

Il n’existe aucune obligation légale d’ouvrir un compte quand on est une association. En revanche, en avoir un permet :

  • d’encaisser plus facilement les cotisations,
  • mieux gérer les dépenses et les recette,
  • offrir plus de transparence sur les comptes.

Ces arguments  a eux seuls justifient l’intérêt d’ouvrir un compte associatif.

Face à ce besoin d’ouverture de compte, les représentants d’association doivent réfléchir aux critères à retenir pour choisir une banque. Par-dessus tout, ils auront à faire un choix entre une banque en ligne, une néo-banque et une banque classique.

Encaisser les recettes

À l’instar de toute entreprise, une association tient une comptabilité. Le fait de détenir un compte bancaire facilite la tenue de cette comptabilité. Surtout, elle contribue à instaurer la transparence concernant la gestion des fonds de l’association. C’est sur ce compte que seront versées les aides financières (dons, financement,…) reçues par l’association, les cotisations dont s’acquittent ses membres, les subventions dont elle est susceptible d’être bénéficiaire…

Payer plus facilement et être transparent sur les flux financiers

D’autre part, grâce à un compte bancaire, l’association dispose de moyens de paiement (c’est essentiel pour payer les dépenses engendrées par l’organisation d’un événement par exemple). La fonction au sein de l’association de la personne chargée de la gestion du compte bancaire, le trésorier, est précisée par le statut. Cette personne a le droit de désigner un mandataire à moins que le statut interdise cette démarche.

Une question ?

Le plus important est de savoir comment les cotisations seront perçues et s’il y aura un besoin de financement.

  • S’il y a de l’argent liquide ou des chèques en nombre important, il faudra privilégier les banques classiques. Parmi les établissements à distance qui proposent un compte association ou qui convient aux association, seule Monabanq permet d’encaisser de l’argent liquide aujourd’hui. Généralement les chèques sont encaissables gratuitement jusqu’à un certain nombre. Au delà d’un certain nombre par mois, cela devient payant. Les frais ne sont pas énormes.
  • En cas de besoin d’un crédit, il faudra également penser à s’orienter vers une banque traditionnelle.

Si ces deux contraintes ne concernent pas l’association, alors, elle pourra bénéficier d’un compte à moindres frais dans un établissement à distance.

 

Voici quelques renseignements qui pourraient guider les associations dans leur choix.

Les néobanques : choisir dans les solutions « pro »

Les néobanques n’ont pas une formule spécifique pour les associations. Mis à part Anytime qui a lancé un compte associatif.
En revanche, ces structures ont créé des offres pour les entreprises (les start-up et les PME par exemple), les membres des professions libérales, les entrepreneurs individuels (ceux travaillant en freelance par exemple), les artisans.

Consultez notre comparatif de néobanques pour les professionnels. 

Ces offres sont adaptées aux associations. Autrement dit, elles sont capables de satisfaire les besoins des associations dans le cadre de leurs activités bancaires, voire financières.

Spécificités des néobanques

Il est à rappeler que les néo-banques sont des banques entièrement mobiles :

  • tout se fait sur smartphone ou tablette à travers une application dédiée.
  • Ceci étant, en ouvrant un compte sur une néo-banque, l’association reçoit un Relevé d’Identité Bancaire avec un IBAN en bonne et due forme. Cela signifie que le client d’une néo-banque est titulaire chez celle-ci d’un compte courant, rendant possible les virements, les prélèvements, les paiements en ligne et les versements.
  • L’association possède également des moyens de paiements (cartes bancaires physiques, cartes bancaires virtuelles). Enfin, elle a la possibilité d’ordonner des opérations en devises. Ce ne sont là que quelques-uns des services bancaires proposés par les néo-banques.

À l’heure actuelle, les banques en ligne ne proposent pas d’offres pour les associations.

Pas de compte dit « associatif » mais un compte pro qui convient

Fiducial Banque, Manager.One, Monabanq et Boursorama pro sont des exceptions. Ces enseignes ont, en effet, mis en place une gamme de produits pour les entrepreneurs, plus exactement pour les professionnels. Ces offres professionnelles siéent à une association même si cela n’est pas précisé dans le descriptif des activités de ces banques. Ces dernières indiquent s’adresser en priorités aux TPE, aux auto-entrepreneurs (Monabanq) ainsi qu’aux professions libérales, aux commerçants et aux agriculteurs.
Les banques en ligne sont des structures solides avec très peu de frais et efficaces.

Les banques classiques, les seules à avoir des offres vraiment destinées aux associations

La majorité des banques classiques a créé une ligne de produits destinée aux associations ce qui en fait la meilleure option pour ces dernières. Les services bancaires ont été parfaitement étudiés par ces banques pour qu’ils apportent une réponse efficace aux besoins financiers des associations, y compris, en matière de financement. En somme, les banques classiques sont la formule la plus adéquate !

Cependant leurs offres sont bien entendu plus chères. Si  l’association gère beaucoup d’argent, cela ne posera pas de problèmes. Mais si le but est de faire des économies, il est préférable de regarder du côté des banques en ligne ou des néobanques.

L’offre Monabanq n’est pas dédiée aux associations mais initialement aux auto-entrepreneurs et les fonctionnalités et conviennent à une association.

Pour 7€ par mois de cotisation + 1€ par mois pour détenir la carte Visa Classic ou 3€ par mois pour la Visa Premium, une association pour avoir un compte dédiée à son activité.

L’atout de Monabanq sont les suivants :

  • Le dépôt d’argent liquide est possible dans les agences du CIC,
  • Les frais de tenue de compte son réduits,
  • L’établissement est sérieux et avec un excellent service clients.

L’offre de Boursorama Banque n’est pas vraiment adaptée aux associations.

L’établissement ne les accepte pas normalement, sauf sous certaines conditions :

  • Etre une association non déclarée,
  • Etre une microassociation, …

L’intégralité des conditions pour ouvrir un compte chez Boursorama quand on est une association se trouve sur cette page. Elle explique qu’au final la personne qui gère le compte de l’association doit ouvrir un compte individuel. Et dans ce cas, si c’est le choix fait par le président de l’association, Boursorama Banque est un excellent choix.

 

Sogexia est une néobanque luxembourgeoise qui propose un compte ouvert à tous, y compris aux associations et sans frais.

Dans le cadre d’un compte associatif, il faudra fournir les justificatifs demandés du président.

Sogexia aura des petits plus comme :

  • Un compte sans frais,
  • Une carte de paiement Mastercard internationale valable 3 ans à 14,90€,
  • Un RIB FR qui sera bientôt disponible, actuellement il est luxembourgeois,
  • Aucun minimum de dépôt n’est demandé à l’ouverture du compte,
  • Une aide sur la gestion de la comptabilité, …

Concernant les encaissements, pour le moment l’argent liquide et les chèques ne peuvent être déposés sur le compte. Seuls les virements bancaires et le rechargement par CB est possible. Les chèques devraient bientôt être encaissables. Il est très important de préciser, que comme l’établissement applique des frais réduits sur la majorité des actions, il a décidé de facturer :

  • La réception de virements : 2% du montant,
  • La recharge par CB : 2,5% du montant.

En savoir plus sur Sogexia en lisant son dossier.

Anytime propose enfin un compte dédié aux associations.

Dès 19,50€ par mois, les détenteurs d’une association pourront :

  • Encaisser jusqu’à 4 chèques par mois gratuitement,
  • Détenir deux comptes courants : un pro et un particulier,
  • Avec 3 cartes Mastercard,
  • 200 e-cartes pour faire des achats en ligne sécurisés,
  • Un service client spécifique par téléphone,
  • 100 virements et prélèvements sortants par mois.

D’autres formules sont disponibles mais plus chères.