Vos impôts remboursés : attention à cette arnaque par email

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Vos impôts remboursés : attention à cette arnaque par email

L’arnaque au faux email pour rembourser les impôts refait surface !

En effet, ce n’est pas nouveau, cette arnaque est de retour depuis quelque temps ! En ce moment, des emails qui se font passer pour des courriers électroniques officiels des impôts commencent de plus en plus à se propager. Ils font circuler le remboursement d’impôt trop perçu. Il faut être très vigilant, c’est de l’escroquerie.

« On vous rembourse vos impôts ! » : De quoi s’agit-il exactement ?

Cette arnaque utilise souvent la phrase comme quoi le contribuable victime d’une arnaque ou d’une erreur et a droit au remboursement d’un trop perçu d’impôt.

Une offre trop alléchante soit disant officielle

Les personnes sans scrupules font en sorte d’attirer les gens avec une offre alléchante, presque irréaliste, en mentionnant le site officiel du gouvernement « impots.gouv. »

Ce courriel renferme par contre énormément de fautes d’orthographe. Outre cela, les malfaiteurs profitent de cette période de déclarations d’impôts et de la fin de celle-ci pour arnaquer les citoyens. Une victime a alerté la presse en expliquant avoir reçu un email provenant du fisc français, en mentionnant un remboursement sur son compte prochainement. Il est clair que ce courriel ne provient pas des services du fisc, il s’agit bel et bien d’une arnaque. En cas de réception de ce genre de courriel, il est conseillé de ne pas y répondre.

Des tentatives d’hameçonnage

Le message frauduleux précise également qu’il faudrait cliquer sur un lien et remplir un certain « formulaire de remboursement » pour pouvoir bénéficier de l’offre. Cependant, remplir ce fameux formulaire nécessite plusieurs informations personnelles relatives à des identités. Le site en question amènera ensuite vers une autre page où il faudra entrer les coordonnées d’une carte bancaire.

À titre informatif, il s’agirait d’une tentative d’hameçonnage dont le but est de récupérer les données personnelles des destinataires.

Comment discerner qu’il s’agit bien d’une arnaque ?

Avant toute chose, il est impératif de bien vérifier l’adresse email de l’expéditeur.

Ce qu’il faut savoir

À noter que le site des finances publiques est souvent la cible de ces escroqueries. L’UFC-Que choisir a d’ailleurs rappelé en novembre dernier que s’il existait bien un remboursement des impôts à effectuer, le service du fisc ne prendrait jamais la peine de demander les données personnelles comme les coordonnées bancaires par exemple.

D’autant plus que les finances publiques rappellent sur leur site que « l’administration fiscale ne demanderait jamais ni le numéro de carte bancaire pour un éventuel paiement d’un impôt ou encore pour le remboursement d’un crédit d’impôt ni d’autres coordonnées personnelles ».

Les précautions à prendre

Sachant que ces tentatives frauduleuses se répètent chaque année, il est donc important de toujours rester attentif !

De plus en plus de contribuables reçoivent ce genre de courriels des impôts, en annonçant qu’en ayant trop d’impôts, ces derniers vont être remboursés. Et pourtant, toujours d’après le rappel de l’UFC-Que choisir le lundi 22 novembre dernier, malgré l’en-tête officiel du courriel, il ne s’agit pas du site officiel impots.gouv.fr, il ne s’agit que d’une arnaque. Il est conseillé de ne cliquer sur aucun lien, l’idéal serait de directement se rendre sur le site officiel de impots.gouv. En outre, l’idéal serait aussi de rester attentif aux fautes d’orthographe. Et pour finir, que ce soit par email ou par téléphone, il ne faut pas communiquer les données personnelles. Il est également important de ne rien faire, de répondre au mail ni au téléphone, ni même de cliquer sur un quelconque lien.

À titre de rappel, ces tentatives d’hameçonnage ont pour principal objectif de récupérer les données personnelles des contribuables. Sachant qu’aujourd’hui, les arnaqueurs utilisent même une adresse des impôts se terminant par « @student.ksu.edu.sa » pour arriver à leurs fins.

Par Hélène N.

Hélène est rédactrice pour ComparateurBanque.com depuis 2019. Elle traite souvent de sujets liés à l'actualité.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire