Attention aux fausses indemnités inflation !

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Attention aux fausses indemnités inflation !

Ces derniers jours, de nombreuses tentatives de phishing et d’usurpation d’identité des comptes de la CAF ont été décelées. La Caisse nationale des allocations familiales se montre formelle : elle n’est pas l’auteur du mail et des infos partagées sur les réseaux sociaux invitant les allocataires à remplir un formulaire censé leur permettre d’obtenir l’indemnité inflation. Ce sont des arnaques dont le but est de dérober de l’argent sur le compte du destinataire !

Manœuvre frauduleuse concernant l’indemnité inflation

La CAF a alerté sur un mail frauduleux envoyé à plusieurs personnes.

Usurpation de fonction

La moindre occasion est bonne pour les arnaqueurs. De nombreux allocataires ont reçu récemment un message frauduleux venant d’un usurpateur sous couvert de l’autorité de la CAF. Le mail évoque le versement d’une indemnité inflation d’un montant de 387€ par bénéficiaire, destinée aux allocataires ayant des revenus de moins de 2000€ nets.

Cette prime s’élève au juste à 100€. Il s’agit bien entendu d’un faux et il ne faut ni cliquer sur le lien ni remplir le formulaire proposé. Pour rappel, c’est l’organisme compétent qui se charge du versement de l’indemnité inflation, à savoir l’employeur pour les salariés, les Urssaf pour les entrepreneurs, le Pôle emploi pour les chômeurs et les caisses de retraite pour les retraités.

Tentative de phishing

Il convient de noter que les organismes chargés du versement de l’indemnité inflation évoqué supra n’exigent aucune information personnelle à envoyer par mail. Dans ce cas, l’usurpateur tente alors de faire du phishing afin d’obtenir les données personnelles des allocataires qui se tromperont. De ce fait, il aura accès à des informations importantes. En effet, comme pour les autres arnaques, un lien apparaît dans le mail, affichant une page qui invite à remplir un formulaire afin de toucher la somme. Une fois l’internaute ouvre ceci, il s’expose à la communication des données confidentielles : mots de passe, comptes d’accès, numéros bancaires et bien d’autres encore.

Vigilance face à la multiplication des arnaques

La CAF et des responsables étatiques lancent l’alerte contre la cybermalveillance.

De nombreuses victimes depuis 2019

On a constaté que ce type d’escroquerie se multiplie en France. Vers le début de l’année 2022, Jean-Jaques Latour, un responsable de la plateforme cybermalveillance.gouv.fr (assistance et prévention en sécurité numérique) alerte que les tentatives de phishing par mail ou par SMS ne cessent d’accroître. 2,5 millions de visiteurs se sont rendus sur le site ayant permis de dénoncer les fraudes en 2021, dont 1,3 million pour consulter des contenus relatifs à l’hameçonnage. Près de 14.300 personnes ont été victimes de cette pratique depuis 2019. Le préjudice en question est estimé à 16 millions d’euros.

Des règles simples recommandées par la CAF

La CAF met tout en œuvre afin de lutter au quotidien contre les tentatives de phishing et l’usurpation d’identité de ses comptes. Pour éviter les principaux pièges, elle conseille d’être vigilant et d’observer quelques règles simples:

  • Il faut se méfier des emails mal rédigés ou comportant des fautes d’orthographe. La plupart des emails de la CAF sont personnalisés, au moins avec le nom de l’utilisateur.
  • Lorsqu’on clique dans un email, on doit se rassurer que la page d’arrivée du site internet commence par https:// et qu’un « cadenas » apparaît juste avant ou après cette adresse.
  • Il est conseillé de changer le mot de passe de l’Espace Mon Compte et de ne jamais le communiquer ou penser à utiliser FranceConnect.
  • Pour chercher le mot « CAF » dans un moteur de recherche sur internet, le site officiel de la CAF n’apparaît pas toujours dans les premiers résultats de recherche. Pour trouver des informations concernant la CAF, choisissez un lien qui commence par https et se termine en .fr, c’est le site dédié aux allocataires.

 

Par Hélène N.

Hélène est rédactrice pour ComparateurBanque.com depuis 2019. Elle traite souvent de sujets liés à l'actualité.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire