Nouvelle arnaque à la carte bancaire : le réflexe à avoir

Publié le - Auteur Par Math
Nouvelle arnaque à la carte bancaire : le réflexe à avoir

Les arnaques à la carte bancaire ne sont pas rares. Les modes de paiement sans contact ne font pas exception. Les escrocs ont trouvé un nouveau moyen pour subtiliser facilement jusqu’à 150 € à leur victime. Pire encore, les malfaiteurs peuvent dérober des coordonnées bancaires grâce à cette nouvelle méthode malveillante.

Le paiement sans contact et ses risques

Les gestes barrière et la distanciation sociale encouragent l’usage du paiement sans contact. Les institutions depuis la crise du Covid ont même augmenter le plafond pour faciliter son usage et l’inciter.

Une arnaque à la mode

Pratique au quotidien, le paiement sans contact s’est démocratisé en France, surtout en cette période de crise sanitaire. S’il amoindrit les risques de propagation de la covid-19, il présente un danger pour le compte des particuliers. Et les banques aussi sérieuses soient-elles ne peuvent pas protéger leurs clients sur cette faille.

Midi Libre relate dans un article le mode opératoire des malfaiteurs à Montpellier. Un TPE ou un simple téléphone suffit à subtiliser quelques euros aux passants. Les escrocs cachent l’appareil dans leur poche ou leur sac. Certains utilisent même une attelle au bras pour écarter tout soupçon. Généralement, les malfaiteurs agissent en bande. Pendant que quelques-uns détournent l’attention de la victime, d’autres en profitent pour se rapprocher de celle-ci et mettre en place le système de paiement sans contact. Le fil d’attente et les transports en commun sont les principales cibles des bandes organisées.

Les méthodes de procéder sont nombreuses

Ce mode opératoire n’est pas récent. Depuis 2019, on recense des cas similaires. Cette fois, c’est Nice-Matin qui rapporte les faits. Au lieu de distraire leur victime, les malfaiteurs installent leur serviette près de celle-ci. Ils ont donc tout le loisir de manipuler le TPE ou le téléphone pour effectuer le paiement à distance.

Cela peut donc se produire dans un lieu bondé ou sur une plage, ou au restaurant … partout en fait où le détenteur de la carte peut avoir sur lui celle-ci.

Les réflexes à avoir

Certes l’arnaque à la carte bancaire n’a pas fini de parler d’elle, mais il est possible de l’éviter en adoptant les bons réflexes.

Protéger sa carte bancaire

Pour rappel, le paiement sans contact est possible grâce à l’émission d’ondes. Pour éviter qu’une opération frauduleuse ne soit effectuée, il est sera judicieux de protéger sa carte. Le papier s’avère efficace dans ce cas. Il suffit d’envelopper la carte avec. Plus pratique, un étui de protection aura le même effet. Celui-ci est à demander auprès de la banque. Un étui pour carte est généralement gratuit.

Couper le sans contact

Les espaces restreints et la foule, c’est là que les escrocs préfèrent opérer. Ainsi, les chances de faire vite et de toucher le jackpot sont plus importantes pour eux. Il sera donc judicieux de les éviter autant que possible. La vigilance est de mise dans les endroits où les bousculades peuvent avoir lieu.

Cependant, en vacances soyons honnêtes : éviter les endroits où il y a du monde est très difficile. Donc, plutôt que de vous priver, pensez à prendre sur vous une carte de paiement qu’il est possible d’activer ou désactiver pour le paiement sans contact à partir d’un simple clic sur l’application. Ce type de fonctionnalité est fréquent sur les acteurs de nouvelle génération :

  • Aumax pour moi,
  • N26,
  • Boursorama Banque,
  • Transcash …

Consulter son compte fréquemment

Les montants volés restent moindres dans la plupart des cas. Il est plus facile pour les arnaqueurs de voler une dizaine d’euros plutôt qu’une grosse somme. De ce fait, les victimes s’aperçoivent rarement du débit. Cela dit, une fraude peut vite être détectée si l’on est vigilant. En cas de prélèvement suspect, il est impératif de prévenir sa banque. Cette dernière fera son possible pour déterminer si oui ou non elle peut vous rembourser.

Pour remarque, le plafond d’un paiement sans contact est fixé à 50 €. Les banques demandent également un code secret à partir de 150 € d’achats consécutifs. Malgré ces mesures, les escrocs peuvent encore ponctionner quelques euros dans le compte de leur victime. Il serait donc plus judicieux d’opter pour une carte n’utilisant pas cette technologie.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire