Investir le 8 août avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Investir le 8 août avec ces 4 infos clés

Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés, nous vous interrompons tel un vendeur de beignets « épargne – assurance vie et bourrrseeeeuh » seulement pour quelques minutes afin de vous apporter conseils et réponses.

C’est le moment de se retrouver devant notre cahier de vacances estivales pour parler investissement. Nous partageons nos recherches et connaissances sur :

  • De nouvelles solutions d’épargne,
  • Des idées de diversification,
  • Et apportons un éclairage sur des propositions existantes.

Sujet de la semaine : Épargne Responsable 

Le point sur l’épargne responsable avec notre Conseiller indépendant qui répond à vos questions et réalise gratuitement votre bilan social et patrimonial pour mieux vous guider.

Qu’est-ce que l’épargne responsable ?

Cela consiste à donner du sens à ses placements en investissant dans des supports respectueux des enjeux de développement durable sur les plans Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG).

Des acteurs proposent des supports d’investissement qui excluent certains secteurs d’activité (armement, énergies fossiles, tabac…) ils mettent également en œuvre des indicateurs pour jauger les efforts conduits par les entreprises, notamment en matière sociale et environnementale.

Outre la recherche de performance, les supports d’investissement vont prendre en compte les critères suivants :

  • L’empreinte carbone,
  • Le niveau de risques lié au déversement des déchets,
  • La qualité des conditions de travail,
  • La relation avec les fournisseurs,
  • Le respect des droits de l’homme,
  • L’absence de corruption,

Pourquoi et pour qui est-ce important aujourd’hui ?

Cela fait une semaine que le jour du dépassement pour l’année 2021 est derrière nous, c’était le 29 juillet. Les inondations et glissements de terrain continuent de faire rage, comme en Italie, accompagnés des feux comme au Canada et en Sibérie, mettant en lumière les impacts directs du changement climatique actuel.

Le développement durable commence à s’ancrer dans le quotidien des Français, beaucoup ont eu une prise de conscience lors du premier confinement et ont décidé de changer radicalement leur mode de consommation pour préserver la planète, pour nous, nos enfants et les générations futures. C’est pourquoi il faut agir autant que faire se peut !

L’épargne responsable offre les avantages suivants :

  • Une performance similaire, voire meilleure que celle des fonds traditionnels.
  • Cela permet de défendre ses convictions
  • Ainsi qu’un soutien aux entreprises responsables.
  • D’avoir un impact direct sur l’environnement.

Quels sont les labels et approches ?

Plusieurs labels existent et répondent chacun à des exigences strictes. On retrouve deux labels soutenus par les pouvoirs publics lancés en 2016 : le label Investissement Socialement Responsable (ISR) et le label Greenfin (ex-TEEC). Les produits ISR répondent à un cahier des charges exigeant à la fois la transparence et la qualité de la gestion ISR ainsi que la démonstration de l’impact concret de leur gestion ISR sur l’environnement ou la société. Un Comité scientifique, constitué d’universitaires travaille à des propositions pour faire évoluer le label vers les meilleures pratiques. Quant au label Greefin il a été créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire, il garantit la qualité verte des fonds d’investissement. Il a la particularité d’exclure les fonds qui investissent dans des entreprises opérant dans le secteur nucléaire et les énergies fossiles.

Le label du Comité Intersyndical de l’Épargne Salariale (CIES) est délivré pour les gammes de fonds proposés au sein des entreprises dans le cadre de l’épargne salariale. Le label vise à orienter les fonds des salariés dans un sens conforme à leurs intérêts, à mieux sécuriser leurs placements et à influencer le comportement des entreprises en utilisant un effet de levier grâce aux sommes collectées.

Et le plus ancien le label de Finansol (1997) qui est délivré par l’association du même nom aux placements d’épargne solidaire : actionnariat solidaire, livrets ou fonds solidaires proposés par les banques ou mutuelles d’assurance et fonds solidaires d’épargne salariale.
Le label est attribué par un comité d’experts composé de personnalités indépendantes, il garantit le financement d’activités à forte utilité sociale et/ou environnementale qui ne pourraient être financées par les circuits plus classiques.

 


Le proverbe de la semaine :« I don’t like Mondays »

Expression née à Dublin

Il n’y a pas que Garfield qui n’aime pas le lundi, c’est aussi le cas d’une jeune femme qui a ouvert le feu sur une école à San Diego un lundi 2 pour le simple motif qu’elle n’aimait pas les lundis. Après avoir appris la fusillade, le chanteur Bob Geldof écrivit la chanson « I don’t like Mondays ». L’expression est pourtant née à Dublin bien avant cela, mais toujours après un destin funeste, elle fit suite au massacre de 500 colons venus de Bristol, en Angleterre, par des guerriers du clan gaélique O’Byrne. Ce jour-là, les migrants avaient quitté Dublin pour aller fêter le lundi de Pâques lorsqu’ils furent massacrés. Surnommée «Black Monday» par un groupement de maires de l’époque.

Un constat sur les marchés

Quel est le rapport avec la bourse ? On arrive en 1997, où des économistes constatent que les marchés financiers augmentent souvent les vendredis et qu’ils baissent les lundis. Les mauvaises nouvelles annoncées pendant le week-end ne sont digérées que le lundi par les investisseurs.

Des lundis qui ont marqué l’histoire

En effet de nombreux krachs boursiers ont eu lieu un lundi :

  • Le plus connu le lundi noir de 1929 à Wall Street qui marqua le début de la Grande Dépression.
  • Le lundi noir en 1987 qui s’est déroulé en deux temps : une remontée vive des taux d’intérêt à long terme qui culminera jusqu’au lundi où le Dow Jones de la Bourse de New York sous la pression de cette remontée des taux perdit 22,6 %.
  • Le lundi noir de 2008 : la faillite de Lehman Brothers après la crise des subprimes.
  • C’est le lundi 24 août 2015 lorsque les marchés s’effondraient à cause des inquiétudes persistantes à l’égard de la croissance chinoise que cette citation fut introduite dans le jargon financier.

L’offre de la semaine : l’assurance vie de Fortuneo

Cette semaine et jusqu’au 30/09/2021 Fortuneo offre une prime de 300€ avec le code ETE2021 pour l’ouverture d’un contrat d’assurance vie.

Deux options de gestion 

  • La gestion sous mandat pour ceux qui manquent de temps ou de connaissances et préfèrent de ce fait confier la sélection des supports d’investissement de leur contrat à des spécialistes. Ces derniers via une stratégie adaptée au profil de leurs clients sélectionnent les supports d’investissement (fonds actions, obligataires, diversifiés…) en fonction des évolutions du marché et des opportunités. Chaque mandat comporte donc une part en fonds en euros Rendement et une part en unités de compte non garanties, variables en fonction de la formule choisie. Pour se lancer, il faudra un investissement de 1 000€.
  • La gestion Libre pour ceux qui sont prêts à leur contrat en toute autonomie. Pour ce faire ils peuvent composer une assurance-vie via le large choix de 200 supports d’investissement non garantis en capital et 2 fonds en euros parmi les meilleurs du marché.

Pourquoi se lancer ? Quels sont les avantages ?

  • Des rendements attractifs et récompensés à plusieurs reprises,
  • 0 € de frais à l’adhésion ainsi que sur les versements (hors frais spécifiques aux SCPI, SCI, OPCI, et ETF) et des frais de gestion compétitifs
  • Un contrat récompensé chaque année par les professionnels du secteur notamment pour les rendements attractifs et réguliers de ses fonds en euros.
  • Accompagnement et disponibilité, avec des conseillers toujours à l’écoute.
  • 100 % en ligne, fini la paperasse, le contrat peut être géré depuis l’espace client que ce soit via application mobile ou le site internet.

 

 


Le chiffre de la semaine : 89% des Français

89% des citoyens français essayent de mettre de l’argent de côté, dont 47% y arrivent vraiment tous les mois, selon le baromètre de BPCE.

Et vous ? Y arrivez-vous ?  Voici un petit rappel de conseils simples pour mettre de l’argent de côté tous les mois, quels que soient ses revenus pour réduire les dépenses inutiles.

Faire le point sur vos dépenses, pour ça il faut regarder dans le détail !

Cela permet de faire un bilan de votre situation financière. Dans une colonne reportez les dépenses impératives, celles qui correspondent aux frais fixes : le loyer, l’essence, les assurances, forfaits…

Dans la deuxième colonne, reportez celles qui sont occasionnelles ou liées aux loisirs, bars, restaurants, cinémas, sport, cigarettes…

Voyez sur quels postes de dépenses vous pouvez agir

Dans la liste des frais fixes, il y a des postes sur lesquels vous pouvez agir, comme les assurances, en les mettant chaque année en concurrence en sélectionnant la moins chère (tout en vous remboursant au mieux), idem pour les forfaits avec la concurrence entre les opérateurs il y a de nombreuses offres attractives pour les nouveaux clients. Pour ce qui est de l’essence/diesel, là il s’agit de voir s’il n’est pas possible d’opter pour un moyen de transport moins couteux, un vélo électrique, du covoiturage…

Pour la deuxième colonne, essayer de manger moins dehors, invitez vos amis chez vous pour partager un bon repas, renseignez-vous pour avoir des places de cinéma avec votre CE, chez Cultura ou Orange le mardi, regardez s’il n’y a pas des petits cinémas autour de chez vous, par exemple dans ma ville avec la carte la place de cinéma est à 4,5€ et sans 7,90€. Évitez tout ce qui vente de boissons à emporter, le coût à l’unité revient au prix d’un pack la plupart du temps. Arrêtez de fumer (s’applique qu’aux fumeurs) surtout au vu du prix du paquet à ce jour… Imaginez un petit fumeur, qui fume un paquet par semaine, cela revient à 40€/mois, et 480€/an. Maintenant pour un plus gros fumeur imaginez pour un paquet par jour…

Faites les points sur tous vos abonnements, voyez si certains vous sont inutiles pour vous désabonner, un magazine, de la musique, téléphone fixe, télé, câble, sport…

Pour ce qui est des dépenses, chassez les bons plans, codes promo, ventes privées, cashback, soldes, Vinted pour les vêtements, Momox et Rakuten pour les livres d’occasion… N’hésitez pas à vous fixer des budgets max à ne pas dépasser.

 

 


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les cryptos, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
1 commentaire
Laisser un commentaire