Investir le 6 mars avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Lucie
Investir le 6 mars avec ces 4 infos clés

Effondrement du rouble, hausse du prix du blé, l’inflation qui s’établit à 3,6 % sur un an (du jamais vu depuis 2008), investissement massif des Ukrainiens dans une cryptomonnaie adossée au dollar afin d’éviter de garder de l’argent liquide… Tous ces évènements prouvent qu’il ne faut pas attendre demain pour s’occuper de son épargne. Afin de ne pas être pris au dépourvu voici ce que nous avons repéré pour diversifier son portefeuille en 2022.


Sujet de la semaine :

Le cours de l’or en hausse

L’or est une valeur refuge bien connue, c’est vers elle que se tournent de nombreux investisseurs lorsque la situation devient incertaine, ce qui a pour effet de faire grimper son prix. Ce métal précieux conserve sa valeur même en temps de crise financière. C’est actuellement le cas depuis l’inflation, tendance qui s’est d’ailleurs encore plus répandue au début du conflit Russie/Ukraine. Fait confirmé par Jean-François Faure, dirigeant d’aucoffre.com « Face à de telles incertitudes, les investisseurs ne veulent pas prendre de risques, explique-t-il. Ils achètent donc de l’or considéré comme valeur refuge. »

Hausse du prix de l’once

Le mois de février s’est terminé avec une forte hausse du prix de l’once, l’unité de mesure traditionnelle de l’or, atteignant son plus haut niveau depuis huit mois. Le prix de l’once approche actuellement les 1900 dollars et pourrait dépasser les 2000 dollars voire atteindre les 2100 dollars selon certains experts.

Petit rappel, le plus haut niveau atteint pendant la crise sanitaire du covid était à 1768€ l’once. En ce début d’année, les États-Unis ont connu une inflation record depuis les années 1980 avec 7,5% de hausse des prix. Les ménages américains se sont donc précipités sur l’or, ce qui a eu pour effet immédiat de faire grimper son coût d’acquisition. Cependant l’annonce du relèvement des taux directeurs de la réserve fédérale devrait renforcer le dollar, et ainsi faire baisser l’inflation rendant l’or moins attractif.

Jouer la sécurité

Il est difficile de prédire quoi que ce soit aux vues des circonstances actuelles. La seule certitude est qu’il ne faut pas tout miser sur l’or, mais l’ajouter comme une corde à son arc afin de diversifier son portefeuille et donc d’investir intelligemment. Rappelons que la diversification permet la sécurisation. Plus on mise sur des secteurs différents, plus on a de chance d’éviter les grosses pertes.


Enrichir son vocabulaire :

Coût d’opportunité : notion importante pour un investisseur

Le coût d’opportunité aussi appelé  » le coût de renoncement » en français est une notion importante à connaître, elle permet de comprendre comment articuler ses envies de dépenser/investir dans ses projets futurs.

À quoi correspond le coût d’opportunité ?

Il s’agit du coût de substitution d’un produit ou d’une action par une autre afin de comparer les gains et les pertes qui résultent de telle ou telle décision. C’est pour cette raison que le coût d’opportunité est aussi appelé le coût de renoncement, car il fait référence au renoncement d’un investissement au profit d’un autre. Et oui, le fameux : « choisir c’est renoncer ». En résumé, c’est la valeur de ce que l’on a abandonné en prenant une décision. Trop souvent négligé, il doit cependant faire partie intégrante de la décision d’investissement.

Comment calculer le coût d’opportunité ?

La formule du coût d’opportunité = rendement de la meilleure option à laquelle on renonce – rendement de l’option choisie

Pour calculer le cout d’opportunité il faut faire la différence entre l’option la plus lucrative et l’option choisie.

Attention cependant de ne pas oublier d’évaluer aussi le risque qui est attaché à chaque rendement potentiel. Il faut aussi tenir compte des éléments extérieurs qui peuvent avoir une influence positive ou négative sur l’investissement que l’on réalise ou auquel on renonce. Il faut en effet tenir compte des probabilités de réalisation des différentes options considérées, et en cas d’aversion au risque, introduire cette notion dans l’équation.


L’offre de la semaine :

Yomoni en tête du classement Assurance Vie

Même si nous savons que les performances passées ne garantissent pas les performances futures, il faut constater que la meilleure assurance vie nouvelle génération est Yomoni.

Ses performances sur 2021

Les performances pour l’année 2021 vont de 1,6 % à 22,7% selon le profil et la prise de risque de ses épargnants :

  • P1 : 1,6% en 2021 (il n’est plus possible d’y souscrire depuis le 10/09/2020).
  • P2 : 3,7% en 2021 (2,5% par an depuis 2016),
  • P3 : 4,9% (3,1% par an sur cinq ans),
  • P4 : 6,5% (3,8% par an sur cinq ans),
  • P5 : 8,2% (4,4% par an sur cinq ans),
  • P6 : 9,8% (5% par an sur cinq ans),
  • P7 : 12,3% (6,1% par an sur cinq ans),
  • P8 : 14,9% (7,2% par an sur cinq ans),
  • P9 : 17,5% (7,8% par an sur cinq ans),
  • P10 : 22,7% (9,5% par an sur cinq ans).

Les chiffres 2021 de Yomoni sont bons et les clients confiants : pas moins de 18000 nouveaux contrats ont été signés, une collecte nette de 302 millions d’euros (dont 10% des fonds en euros) et 687 millions d’euros d’encours géré (+115% par rapport à 2020).

Un frein bientôt levé avec le lancement de l’application

Les investisseurs aiment bien consulter leur portefeuille sur une application, mais très rares sont les acteurs de l’assurance vie qui en proposent une. Yomoni l’a bien compris et compte bien répondre à ce besoin en lançant son application comme l’explique son président Sébastien d’Ornano : « Nous allons continuer à toujours investir et innover pour les servir au mieux que cela soit en étoffant nos équipes de conseillers ou en lançant prochainement notre application mobile sur les 2 stores Google et Apple. Notre grande mission pour 2022 est de mieux faire savoir à tous les investisseurs français qu’une solution en dehors de leur banque traditionnelle existe, alors que les acteurs traditionnels restent en décalage par rapport à l’alignement d’intérêt sur les frais ».

Jusqu’à -350€ sur les frais

Jusqu’au 07/03/22 Yomoni offre jusqu’à 350€ remboursés sur les de coûts de gestion avec le code YOMONIDAYS. Pour en bénéficier il faut souscrire à un contrat Yomoni Essentiel dans le cadre d’un mandat d’arbitrage (du profil 2 à 10).

La prime de bienvenue offerte va jusqu’à 350€ et correspond aux frais de gestion appliqués sur les unités de compte, soit 3 mois remboursés pour un versement entre 5000 et 10 000€ ou 6 mois remboursés pour 10 000 à 50 000€ versés et 350€ au-delà de 50 000€ versés.

À noter que l’assurance vie Yomoni est sans frais d’entrée, de versement, ni d’arbitrage, pour un versement minimum de 1000€ (300€ avec Yomoni Kids pour les mineurs).


Le chiffre de la semaine :

3,6 milliards de dollars de bitcoins

3,6 milliards de dollars c’est le montant record de bitcoins volés aux États-Unis. Le larcin a été commis en 2016 par un couple new-yorkais : Ilya Lichtenstein, 34 ans (Russo-Américain qui se présente comme un « entrepreneur dans la tech, codeur et investisseur » sur les réseaux sociaux) et sa femme Heather Morgan, 31 ans. Ils encourent tous deux jusqu’à 25 ans de prison, ils peuvent être libérés sous cautions à hauteur de 5 et 3 millions de dollars.

Le plus grand casse en BTC

Le vol s’est déroulé en 2016, sur la plateforme Bitfinex (basée à Hong Kong). Un pirate a initié plus de 2000 transactions non autorisées pour un total de 120 000 bitcoins valant alors à l’époque 71 millions de dollars et évalués aujourd’hui à 3,6 milliards de dollars. À l’heure actuelle les autorités américaines ont réussi à récupérer l’essentiel de bitcoins volés (94 000).

Qu’ont-ils fait des Bitcoins volés ?

Entre 2016 et leur arrestation, le couple a sorti 25 bitcoins via « un labyrinthe de transactions en cryptomonnaies » et ont en partie atterri sur des comptes ouverts en ligne via de fausses identités. Ils ont mêlé « des techniques anciennes et des transactions très complexes » selon un procureur. Ces fonds ont servi notamment à acheter de l’or, des NFT et à payer des dépenses courantes. Le reste, désormais évalué à 3,6 milliards de dollars compte tenu de la hausse du cours du bitcoin, a été récupéré par les enquêteurs.

Bilan de cette anedocte choisie par Lucie :

  • Mettre ses cryptomonnaies en sécurité : Ledger est non seulement une solution efficace, mais en plus elle est française. Cette petite clé permet de sécuriser un portefeuille de cryptoactifs. Sinon penser à la sortir sur des wallets, comme Metamask.
  • Surprenant de voir que les voleurs n’ont pas conservé les actifs numériques en Bitcoin. En même temps, ils ont préféré diversifier avec de l’or et des NFT.

 


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire