Investir le 4 septembre 22 avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Lucie
Investir le 4 septembre 22 avec ces 4 infos clés

Alors qu’en début de semaine la barre des 1 000€ le mégawattheure pour l’Allemagne et des 850€ pour la France était atteinte, il est déjà question que le prix s’envole en France pour atteindre également les 1 000€ le MWh en 2023. Avec des tarifs de ce genre, ce ne sont pas les conseils pour diminuer les frais à la rentrée qui vont sauver notre pouvoir d’achat. Il va falloir s’accrocher pour trouver des solutions d’investissement qui sortent du lot avec des rémunérations hyper performantes. Et comme vous le savez, l’argent facile n’existe pas. 


Sujet de la semaine :

Montre de collection : vers quels modèles se tourner ?

Amateur de montres ou investisseur, avant de se lancer, il vaut mieux évaluer la côte d’un modèle sur des sites de spécialistes tels que Chrono24, Cresus ou Collector Square, afin de définir une fourchette de prix réaliste. Il est fortement recommandé de commencer par des marques sûres, de prendre votre temps et d’éviter les montres anciennes au début. Les débutants doivent s’orienter vers des montres de collection, des modèles dont la valeur sur le marché de l’occasion est solide et dont la décote est faible. Le but étant de ne pas perdre d’argent et d’en gagner si possible bien sûr.

Le Budget à prévoir

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Les montres de luxe « accessibles », il s’agit des montres considérées comme entrée de gamme, pour lesquelles il faudra prévoir un budget entre 1000€ et 2000€.
  • Les montres de luxe « classiques », entre 2000 et 4000€, avec des maisons d’horlogerie plus reconnues comme Omega, Cartier ou Chanel. Le modèle emblématique Omega Speedmaster est compris dans ce segment.
  • Les montres de luxe « prestigieuses », fabriquées avec des matières spéciales et des fonctionnalités très poussées, des cadrans en or, en titane, ou avec des diamants s’échangent autour des 8000€. Les éditions spéciales permettent de faire une plus-value sur les années suivantes.
  • Les modèles de collection, au-delà des 8000€ on trouve les meilleurs modèles des montres Omega, Rolex, Chopard ou Zenith.

Pour acheter au meilleur prix, il ne faut pas hésiter à miser sur le marché d’occasion, plusieurs enseignes ou revendeurs officiels proposent des montres de luxe d’occasion. Attention aux arnaques. Utilisez de bons sites où il est possible de vérifier la traçabilité de l’objet. Sinon rendez-vous chez un horloger.Ceux qui veulent acheter du neuf devront s’armer de patience car l’investissement dans la montre est prisé. Il y a souvent des listes d’attente.

Les modèles qui rapportent

Le marché des montres mécaniques peut être très lucratif, les marques dans lesquelles investir sont surtout Rolex et Omega. On retrouve également derrière Patek Philippe, Breguet et Vacheron Constantin.

Les 5 modèles qui ont le plus rapporté en 2022 et qui sont recommandés par Chrono24 :

  1. La Royal Oak Jumbo réf. 15202ST d’Audemars Piguet,
  2. La Nautilus réf. 5711/1A de Philippe Patek,
  3. L’Overseas 4500V de Vacheron Constantin,
  4. L’Élégante 48 de F.P. Journe,
  5. L’Antarctique Terre Adélie de Czapek.

Avec quelle carte bancaire acheter ?

Faire votre achat avec une carte haut de gamme permet :

  • D’avoir des plafonds de paiement plus élevés,
  • De bénéficier d’assurances et de garanties lors du paiement.

Ces cartes peuvent être : La Gold Mastercard, La Visa Premier, La Visa Platinum, Mastercard World Elite, une American Express ou encore parfois une carte Metal.

Enrichir son vocabulaire :

Market cap : c’est quoi ?

Donnée essentielle, le market cap est à prendre en considération lors d’une analyse fondamentale avant un éventuel investissement sur une cryptomonnaie ou un marché. Mais concrètement c’est quoi ?

Définition

Le market cap aussi appelé la capitalisation de marché est un indicateur qui permet de mesurer et suivre la valeur d’un crypto-actif. Il représente la somme totale monétaire investie dans une cryptomonnaie/un marché. Très utile et souvent oublié des novices, il sert à déterminer si un projet est surévalué ou sous-évalué.

Cet indicateur sert souvent à classer les cryptomonnaies (c’est en tout cas le facteur habituellement pris en compte) et à en mesurer leur popularité. Ces infos se trouvent facilement sur Coinmarketcap.

Méthode de calcul

Pour le calculer, il faut multiplier le prix de la monnaie par l’offre en circulation, soit X€ x le nombre de cryptos réellement disponible à l’heure actuelle (Bitcoin, Tezos, Ethereum…).

Lors du calcul il ne faut pas confondre l’offre en circulation soit réellement disponible avec l’approvisionnement total, qui représente le nombre de jetons qui sera disponible sur le long terme.

Les différents caps

En fonction du montant obtenu, trois catégories se distinguent pour les monnaies :

  • Le large cap= capitalisation supérieure à 10 milliards de dollars.
  • Middle cap= capitalisation comprise entre 1 et 10 milliards.
  • Small cap = capitalisation est inférieure à 1 milliard.

Le total market cap, lui, permet de calculer la capitalisation boursière de l’ensemble des cryptomonnaies sur le marché.


L’offre de la semaine :

La Bourse avec BforBank : 2000€ de frais de transfert remboursés

Offre limitée, mais qui revient fréquemment chez la Banque en ligne du Crédit Agricole.

2000€ de frais de transferts offerts

Que ce soit avec son PEA CTO ou PEA PME, il est possible d’investir en Bourse avec BforBank. En plus on est accompagné de l’outil Pro Real Time gratuitement et avec des frais de courtage optimisés… Pour accéder à ces avantages, il faudra ouvrir un compte courant auprès de l’établissement. A titre informatif, BforBank est une banque sans frais de tenue de compte et avec une carte de paiement gratuite. Ceux qui peuvent justifier d’un revenu net mensuel d’au moins 1200€ pourront disposer de la Visa Premier gratuitement à partir du moment où ils feront au moins 3 paiements par trimestre. En ce moment, il y a même une prime de bienvenue offerte à l’ouverture, ce qui est rare chez cet acteur. Elle est de 30 euros.

Les conditions de l’offre

L’offre est valable jusqu’au 06 septembre 2022, elle concerne une large gamme de produits : actions, obligations, OPCVM, trackers et warrants. Ainsi que 2000 fonds sans droits d’entrée proposés par plus de 80 sociétés de gestion françaises et internationales référencées.

Pour en bénéficier, il faut une valorisation d’au moins 3000€ à l’ouverture (hors titres non cotés), le montant minimum à l’ouverture doit rester investi sur le compte pendant au moins un an.

Le remboursement se fera dans les deux mois suivant l’ouverture du compte sur présentation du justificatif.

Une offre complète pour optimiser la gestion de votre portefeuille

Une tarification simple et des frais de courtage optimisés :

  • 0€ de droits de garde,
  • 0€ de frais de tenue de compte,
  • 0€ d’abonnement,
  • 2,5€ pour les ordres jusqu’à 1000€,
  • 5€ pour les ordres de 1000€ à 3000€,
  • 0,13% minimum 10€ pour les ordres de plus de 3000€.

Le chiffre de la semaine :

L’imbroglio des chiffres sur l’inflation

Voici l’estimation qui est livrée sur l’augmentation des prix depuis le début de l’été. Un rythme qui, d’après les prévisions de l’INSEE devrait par la suite rester stable (entre 6,5% et 7%) jusqu’à la fin d’année. La moyenne de l’augmentation des prix est de 5,5%, un chiffre que l’on n’avait pas vu depuis 1985.

Oui, mais ! Tout le monde sait que l’inflation est une hausse généralisée des prix des biens et services, sur une période donnée soit une hausse du coût de la vie, ou une baisse du pouvoir d’achat. Ce qui est moins évident c’est que l’inflation est mesurée via l’indice des prix à la consommation de l’INSEE, connu principalement pour ses statistiques.

Hausse des prix par secteurs

L’indice des prix à la consommation de l’INSEE représente lui-même une moyenne de plusieurs variations des coûts de produits spécifiques. D’après les chiffres provisoires de l’INSEE les prix à la consommation ont augmenté de 5,8% en août 2022 sur un an, contre 6,1% au mois de juillet. Voici les évolutions constatées par l’organisme de statistiques :

  • Alimentation : +7,7%.
  • Produits frais : +3%.
  • Autre alimentation ! +8,5%.
  • Tabac : +0,1%.
  • Énergie : +22,2%.

Une méthode de calcul erronée

Les problèmes actuels pour obtenir des crédits immobiliers font couler de l’encre. Beaucoup parlent du taux d’usure, peu soulèvent le fait que le problème vient de son mode de calcul. Il est calculé de manière trimestrielle par la Banque de France, qui fait la moyenne des taux pratiqués par les banques les trois mois précédents, puis la majore d’un tiers. Dans un environnement où tout augmente très vite, notamment le taux d’intérêt, se baser sur les chiffres du trimestre précédent donne un résultat ne correspondant plus à la réalité du marché.

Quel est le rapport ? Si la mesure de l’inflation est importante dans le contexte actuel, elle n’en reste pas moins une prise de température vague. Les instituts statistiques nationaux ont tendance à minorer la hausse des prix, arguant les mesures gouvernementales comme levier ou bouclier contenant l’inflation.

Pourquoi le calcul n’est pas bon ? Outre l’effet pondération, l’indice des prix à la consommation (IPC) est construit à partir d’un panier moyen, celui-ci est censé représenter l’ensemble des Français. C’est là que ça pêche, si les calculs du taux d’usure étaient désuets puisque basés sur le trimestre précédent, l’IPC lui, du moins ses composantes, sont modifiées une fois par an. Philippe Herlin, chercheur en finance et docteur en économie l’explique très bien dans un article. Nous vous recommandons de le lire si le sujet vous intéresse car il est bien plus complet que notre synthèse.

Voici le mode de calcul expliqué par l’INSEE : « Conformément à la réglementation européenne, ces pondérations sont habituellement mises à jour en s’appuyant sur les estimations semi-définitives de la consommation par la comptabilité nationale pour l’année A-2, valorisées aux prix de décembre de l’année A-1 et éventuellement complétées par des corrections en volume entre l’année A-2 et A-1» Les corrections font référence à la crise sanitaire.

Les prix du poste « énergie » ont flambé c’est indéniable, pourtant dans l’IPC cela reste invisible avec le fameux effet pondération:

  • 8,86% en juillet 2022,
  • 8,08% en juillet 2020,
  • 7,48% en juillet 2017,
  • 8,68% en juillet 2012.

En fin de compte chacun y va de son estimation. Quels que soient les chiffres, qui a tort ou raison, il n’en reste pas moins que les prix augmentent autant que le pouvoir d’achat baisse, il devient plus que jamais essentiel de protéger votre argent et de limiter les dépenses inutiles !


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire