Investir le 2 janvier avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Lucie
Investir le 2 janvier avec ces 4 infos clés

Une nouvelle année vient de commencer, en espérant que celle-ci nous réserve de meilleures surprises que les dernières. Quoi qu’il en soit il est temps d’apprendre des erreurs du passé, et de commencer l’année sur de bonnes bases financières : épargne de précaution, faire des investissements afin de faire fructifier son patrimoine… C’est pour y arriver qu’ici nous vous parlons de solutions pour gérer votre argent autrement, de diversification de portefeuille, de technique d’investissement…


Sujet de la semaine :

L’effet janvier c’est quoi ?

Le regain de la Bourse ou…

C’est un constat : le mois de janvier est souvent favorable aux actions, ce qui lui vaut le nom d’effet janvier, pour autant ce n’est pas systématique.

Cet « effet janvier » tient surtout son statut du grand ménage opéré par les gestionnaires de fonds dans leur portefeuille en décembre, qui induit de meilleurs résultats en janvier comme un effet boule de neige. La suppression des titres en perte ou peu prometteurs d’un côté, et la baisse des actions des petites et moyennes entreprises induisant des prix bas et plus attractifs pour les nouveaux investisseurs d’un autre, expliquent les bons résultats de janvier.

D’autres se font aveugler : de nombreuses études démontrent que depuis 1926 on peut observer cette anomalie dans environ 70 % des cas. D’ailleurs, depuis 1950, les hausses constatées au début du mois de janvier atteignent près de 2 % en moyenne (contre 0,70 % en moyenne les 11 autres mois).

Il faut donc rester prudent, d’autant plus qu’il reste 30% de chance qu’il ne se passe rien ou même que les prix baissent. Plutôt que de suivre cet effet et de se lancer tête baissée, mieux vaut procéder à une analyse complète comme le reste de l’année.

Regarder les petites capitalisations

Normalement au fil des mois, se dessinent des périodes plus propices que d’autres à certains véhicules financiers. Début janvier est généralement le moment où pour ceux qui veulent s’enrichir en Bourse il faut regarder du côté des « Small Caps » ou les petites capitalisations, américaines de préférences. Les entreprises côtés en Bourse à de faibles valeurs. Certains les nomment aussi « Penny stock« . Cédric Froment (trader d’expérience) explique très bien ce comportement de marché dans une vidéo mis en ligne fin décembre sur sa chaîne Youtube, que je vous recommande pour mieux comprendre ce phénomène.


Enrichir son vocabulaire :

FUD et FOMO : les deux grandes tendances à connaître et comprendre

Ce thème a déjà été abordé, mais vu qu’il est important, une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal, car c’est l’une des bases à connaître. Les termes FUD et FOMO décrivent des facteurs fondés sur la peur qui entravent les échanges commerciaux, cryptomonnaies incluses.

Ces deux facteurs sont surtout émotionnels, ils ne sont pas basés sur des faits rationnels.

  • FUD : « Fear, Uncertainty, and Doubt » traduction « peur, incertitude et doute ». Cette peur se répand par le biais des médias et des réseaux sociaux. Il suffira donc qu’une célébrité dise quelque chose, d’une rumeur ou une mauvaise interprétation pour faire chuter le prix d’une monnaie. Alors que rien ne sera étayé par une donnée pertinente, un graphique ou des chiffres concrets.
  • FOMO : « Fear of Missing Out » qui se traduit par « Peur de manquer une opportunité ». Cette peur est plutôt encrée dans le caractère de la personne, et peut la pousser à agir sur des coups de tête par peur de rater quelque chose. Conserver même en cas de grosse chute, ne pas vendre en cas de hausse et passer à côté de profits…

Dans un cas comme dans l’autre avant d’agir, il faut vérifier les chiffres et les sources des informations afin de ne pas agir sous le coup de la peur. Des sites comme sanbase aident à y voir plus clair en analysant les « bruits  » en ligne.


L’offre de la semaine :

Goodvest : 500€ remboursés en exclusivité

Goodvest est une startup française qui se veut transparente et écoresponsable. Elle a pour mission de démocratiser l’investissement responsables afin que les Français puissent investir en accord avec leurs valeurs et avoir une épargne impactant le monde dans le bon sens.

Pour ce faire Goodvest propose des investissements socialement responsable (label ISR), des portefeuilles alignés avec l’accord de Paris (réchauffement climatique de maximum 2°C), ainsi que l’exclusion des secteurs néfastes comme les énergies fossiles et le tabac.

Redonner du pouvoir à son épargne

Goodvest propose une assurance vie 100% en ligne avec principalement des ETF ou fonds uniquement sans frais de rétrocession (jusqu’à 10 fois moins chers que les fonds traditionnels) le tout avec une gestion pilotée par des experts. Ce portefeuille coûte deux fois moins cher que dans une banque, aussi bien classique qu’en ligne.

  • 0% de frais d’entrée, de sortie ou de versement,
  • 0% de frais de performance ou d’arbitrage,
  • 0% de rétrocession sur les supports d’investissement.
  • 0 frais cachés.
  • Goodvest se rémunère uniquement avec 0,9% du montant sous gestion par an.

500€ offerts avant le 31/01

Pour toute nouvelle adhésion jusqu’au 31 Janvier 2022 Goodvest offre un bonus exceptionnel jusqu’à 500€ avec le code COMPARATEUR. Pour en profiter c’est simple, il faut faire un versement initial de minimum 2000€, et conserver le contrat pendant un an. Le bonus sera accordé sous forme de frais de gestion. L’offre bonus correspond à 1% du versement initial dans la limite de 500€. Les frais de gestion étant la seule chose à payer cela revient à investir gratuitement au départ.


Le chiffre de la semaine :

Chaque année compte et voici pourquoi

Pour ce qui est de l’épargne, chaque année compte, plus on s’y prend tôt plus la somme finale est importante.

Commencer jeune ou dès aujourd’hui

Parce qu’un exemple est toujours plus parlant, nous avons réalisé un tableau comparatif avec les mêmes paramètres pour chacun des protagonistes afin que la comparaison soit totale et que l’impact des années ressorte bien. En effet en commençant tôt, le portefeuille d’investissement à cotisation égale est bien plus important notamment grâce aux intérêts composés.

Préparer son futur dans le présent

Une bonne nouvelle et un bon exemple à suivre pour ceux qui souhaitent préparer leur avenir et se créer une retraite « complémentaire » ou tout court selon ce que l’avenir nous réserve. En effet l’inquiétude envers les retraites ne cesse d’augmenter, particulièrement pour les plus jeunes générations. Les crédits immobiliers devenant plus compliqués à obtenir ce portefeuille peut constituer un apport considérable pour investir dans la pierre.

Les utilisations sont multiples, retraites, apport, étude des enfants, gros investissement, d’où l’importance d’épargner le plus tôt possible.

Martin Julien Sarah
Age de départ 25 ans 35 ans 45 ans
Contribution 300€/mois 300€/mois 300€/mois
Rendement 10%/an 10%/an 10%/an
Valeur à 60 ans 1 028 768€ 372 947€ 120 486€

Regardez la différence entre Martin et Sarah : dingue non ! Voila pourquoi il faut commencer aujourd’hui.


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire