Lancée le 22 juillet 2019, Ma French Bank, la banque mobile de La Poste, a déjà conquis, en douze mois, près de 200 000 clients.

Ma French Bank, le bilan d’une année d’activité

Dès son lancement, la banque digitale s’est vite fait remarquée sur le marché bancaire.

Ma French Bank a réussi à séduire une large clientèle

En seulement un an, nombreux sont les internautes qui ont rejoint la banque mobile de la Poste.

Comme la Banque Postale, la néobanque Ma French Bank a tout de suite attiré beaucoup de personnes grâce à son réseau d’agences physique très étendu. Dès son début, l’établissement avait comme ambition de franchir le million de clients à l’horizon 2025. Y parviendra-t-elle ? La question se pose.

Effectivement, la banque en ligne enregistrait déjà environ 122 000 personnes à la fin de l’année 2019, donc en seulement cinq mois. Le seuil des 200 000 clients a d’ailleurs été atteint avant même que la banque mobile ne souffle sa première bougie. Cette statistique vient du rapport des résultats semestriels publiés par la Banque Postale.

Avec ses nombreux clients, la banque mobile de la Banque Postale a su obtenir sa place dans un marché où la concurrence règne. La concurrence et les acteurs de la Fintech, ne sont d’ailleurs pas tendre avec cet acteur qui est parfois un peu maladroit.

La notoriété de Ma French Bank auprès des utilisateurs de néobanques

La néobanque postale a suscité l’intérêt de beaucoup de français

Ma French Bank était considérée comme une véritable atout pour La Banque Postale. Elle apporte un nouveau souffle avec l’ouverture vers le monde de la banque mobile. Les atouts qu’elle propose lui ont conféré une autre différente à celle des autres néobanques. En effet, elle a su persuader des personnes qui auraient pu ne jamais s’intéresser aux banques mobiles. Nous parlons ici d’un public plutôt conventionnel et d’un certain âge.

Des services différents

Non proposés chez les autres néobanques, les produits de crédit et d’épargne ont effectivement convaincu beaucoup d’utilisateurs de smartphone.

Avec des fonctionnalités pratiques et originales, Ma French Bank semble, en général, satisfaire ses clients.

Points de vue sur Ma French Bank

Comme d’autres néobanques, Ma French Bank a ses atouts et ses inconvénients.

Les points forts de cette néobanque postale

Les avantages qu’offre Ma French Bank lui ont permis d’attirer davantage un grand nombre de clients.

Pourquoi choisirait-on donc la néobanque de la Poste ? Les raisons suivantes peuvent soutenir le choix de certains :

  • Le frais du compte coûte seulement 2 € par mois: plutôt intéressant si on tient compte la rapidité et les offres proposées
  • Son application mobile est jugée ergonomique
  • L’utilisateur peut bénéficier d’un crédit renouvelable
  • D’autres fonctionnalités sont également mises à la disposition de la clientèle : tirelire, cagnotte en ligne…
  • Il n’existe pas de commission d’intervention pour les retraits et les paiements à l’étranger

Selon des études qualitatives réalisée par Ma French Bank, la simplicité et transparence de l’offre tarifaire serait un élément clé de la proposition.

Ma French Bank et ses points faibles

En l’espace de douze mois d’activité, la banque mobile de la Banque Postale a connu pas mal de critiques venant de ses clients.

La plupart des plaintes se rapportent au service client. Selon les clients, il est très difficile de contacter un conseiller clientèle de Ma French Bank, que ce soit par téléphone, par chat ou sur les réseaux sociaux.

Mais les utilisateurs reprochent également :

  • Le fait de devoir faire une demande d’autorisation à chaque usage de la carte bancaire
  • Le coût d’un crédit renouvelable qui est un peu cher (dépend de la durée de remboursement et du montant du prêt, le taux TAEG révisable va de 6,15% à 21,04%)
  • Le problème d’accès aux bureaux de poste,
  • La présence fréquente de bugs sur l’application,
  • L’inexistence de dépôt en espèces et de chéquier,
  • L’impossibilité de faire un découvert,
  • L’existence d’autres néobanques qui proposent de meilleures prestations.

Pour conserver sa clientèle et acquérir de nouveaux clients, il reste encore du travail à accomplir.

 

Voir également sur le site

Ma French Bank : Compte pour les ados

Le compte WeStart récemment lancé par Ma French Bank vient étoffer sa gamme d’offres. En effet, la néobanque a également décidé d’accompagner les ados au quotidien et de leur apprendre dès leur plus j…