Hello bank! met avant ses solutions pour le paiement en ligne

Publié le - Auteur Par Olivier B.
Hello bank! met avant ses solutions pour le paiement en ligne

Déconfinement oblige, Hello bank! martèle son message : activer les solutions de paiement mobile (Paylib, LyfPay, Clé Digitale) comme gestes barrières. Des solutions qui sécurisent aussi les paiements en ligne dont les volumes explosent avec le e-commerce. De quoi d’ailleurs relancer le débat sur un report de la DSP2 qui risquerait de brider un peu plus l’activité des commerçants.

Vers un report de la mise en place de l’authentification forte ?

31 décembre 2020 : c’est la date butoir qu’ont les banques pour se mettre en conformité avec la directive européenne sur les services de paiement (DSP2) instaurant l’authentification forte. Une date butoir qui pourrait être reportée suite aux demandes appuyées des acteurs concernés.

Quel est le but de l’authentification forte ?

L’objectif de la DSP2 est multiple :

  • lutter contre la fraude dans les paiements en ligne ;
  • ouvrir les marchés des services de paiement à la concurrence ;
  • élargir les droits des consommateurs ;
  • interdire la surfacturation ;
  • améliorer la procédure de réclamation en cas de plaintes des utilisateurs du service.

Dans le volet qui nous concerne, la directive oblige les banques et les établissements de paiement à appliquer l’authentification forte pour les transactions en ligne, c’est-à-dire valider l’identité de l’utilisateur.

 

Comment fonctionne l’authentification forte ?

Les clients doivent apporter deux éléments de preuve de leur identité parmi les trois possibles :

  • un élément de connaissance qui correspond par exemple à un mot de passe ou à un code que seul l’utilisateur est censé connaître ;
  • un élément de possession qui désigne un objet que seul l’utilisateur est censé avoir comme un smartphone ;
  • un élément d’inhérence qui coïncide, entre autres, aux éléments biométriques propres à chaque individu (empreintes digitales, reconnaissance faciale, de l’iris ou vocale).

Or, la mise en place de ces dispositions pour les marchands et les banques était déjà tendue avant la crise sanitaire. Désormais, cette tension est amplifiée d’où la requête des établissements de paiement pour repousser la date butoir fixée au 31 décembre prochain. Ce report envisagé de 3 à 6 mois est inévitable pour Bertrand Pineau, de la Fevad afin « de bien roder les systèmes et monter en puissance ».

Que propose Hello bank! pour sécuriser les achats en ligne ?

En attendant cette évolution technique et réglementaire, les banques ont déjà renforcé leur mesure d’authentification. C’est le cas d’Hello bank! qui promeut actuellement l’activation de la Clé Digitale.

 

La Clé Digitale Hello bank! : qu’est-ce que c’est ?

Hello bank! propose notamment d’activer, depuis son application mobile, une Clé Digitale, « un service gratuit d’authentification forte, pour renforcer la sécurisation des transactions en ligne. » Son activation permet notamment d’ajouter un bénéficiaire de virement, de passer par le paiement sans contact Paylib ou encore de se constituer une cagnotte en ligne grâce à LyfPay.

Activer ses notifications pour bien suivre son compte

Hello bank! a mis en place, pour ses clients, le relèvement du plafond de paiement sans contact de ses cartes bancaires qui passe de 30 euros à 50 euros. La filiale de BNP Paribas vient d’annoncer l’activation de notifications d’alerte sur son appli mobile afin de suivre l’actualité de son compte bancaire. La banque en ligne a également dit que le remboursement des opérations prélevées en double au cours du mois de mars suite à des bug techniques se ferait rapidement.

Hello One! zappée du classement Capital des banques les moins chères

Le site Capital en partenariat avec le comparateur Panorabanques a récemment publié son classement annuel des établissements bancaires les moins onéreux en 2019. Résultat : les banques en ligne Boursorama Banque et Fortuneo arrivent en tête (17 euros par an en moyenne) devant ING et BforBank (32 euros).

Rétrogradée à la 8e place, Hello bank! a depuis aligné sa grille tarifaire sur la concurrence en lançant, en janvier, Hello One (offre gratuite sans conditions de revenus) et Hello Prime (5 euros par mois avec condition de revenus mensuels nets fixés à 1000 euros). Avec Hello One !, nul doute que la banque en ligne est redevenue très compétitive cette année.

 

Il est vivement recommandé de passer par des solutions de paiement en ligne mieux sécurisées, afin de faire ses achats sur internet (en plein boom) en toute sérénité !

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire