Comment Goodvest favorise-t-il l’ISR ?

Comment Goodvest favorise-t-il l’ISR ?

Publié le
En savoir + sur son assurance vie

L’Investissement Socialement Responsable (ISR) a le vent en poupe. Et pour cause, il est désormais impossible de passer à côté des causes environnementales et sociétales. Goodvest fait partie des nouveaux acteurs de la finance qui ont choisi de se focaliser sur la proposition de produits financiers ISR, en l’occurrence des contrats d’assurance vie. Retrouvez ici tout ce qu’il faut savoir sur Goodvest et ses solutions d’assurance vie responsables.

Goodvest : la fintech qui permet d’investir son capital de façon responsable

Qui est Goodvest ?

Goodvest est une FinTech (société financière technologique) française, créée en 2020 à Paris. Elle propose à ses clients de faire fructifier leurs capitaux par le biais de l’investissement responsable, la recherche de rendement et la transparence. Toute la politique de la FinTech se résume en 4 valeurs :

  • participer au financement d’un monde durable : tous les portefeuilles proposés par Goodvest tiennent compte de l’Accord de Paris et participent à limiter le réchauffement climatique à 2 °C ;
  • exclure les secteurs néfastes : la FinTech applique une politique stricte d’exclusion des entreprises impliquées dans l’extraction d’énergies fossiles, la production, la commercialisation et la promotion de tabac, le divertissement pour adultes, mais aussi les structures violant le pacte des Nations Unies ;
  • la transparence : Goodvest souhaite rendre son épargne la plus transparente possible ;
  • l’engagement : tous les fournisseurs de la FinTech sont signataires des Principes pour l’Investissement Responsable (PIR).

Comment fonctionne l’assurance vie Goodvest ?

Goodvest propose une seule solution d’épargne, le contrat d’assurance vie Goodvie. Ce contrat est assuré par Generali. Il n’est pas possible d’accéder à la gestion libre, les contrats sont uniquement proposés en gestion pilotée. Goodvest donne accès à 5 profils de risque afin de participer au financement de 7 thèmes différents :

  • transition écologique ;
  • emploi et solidarité ;
  • innovations technologiques ;
  • énergies vertes ;
  • pays émergents ;
  • accès à l’eau ;
  • santé.

Les labels

Pour mener à bien leur politique, les fonds proposés par Goodvest sont tous labellisés finance responsable et durable. Il peut s’agir des labels suivants :

  • Greenfin Label ;
  • Finansol ;
  • France Relance ;
  • Label ISR.

Les frais appliqués au contrat d’assurance vie Goodvie

En ce qui concerne les frais appliqués à ces contrats, Goodvest affirme proposer une solution 2 fois moins chère que l’épargne d’une banque en ligne, traditionnelle ou privée. En effet, la FinTech n’applique pas :

  • de frais d’entrée ;
  • de frais de sortie ;
  • de frais de versement ;
  • de frais de performance ;
  • de frais d’arbitrage ;
  • de rétrocession sur les supports d’investissement.

Les frais varient de 0,15 % à 0,40 % en fonction des fonds et de l’allocation, contre une moyenne de 1 % à 2 % pour les produits proposés par ses concurrents.

L’ISR selon Goodvest

Des sociétés engagées

On l’aura compris, Goodvest propose à ses clients d’investir exclusivement dans des sociétés engagées. En effet, les fonds proposés par la Fintech sont gérés par des sociétés de gestion qui se chargent d’investir dans des entreprises. Goodvest est extrêmement regardant au moment de sélectionner ces sociétés de gestion. En plus d’investir dans des produits ISR, elles doivent œuvrer en développant 3 axes majeurs :

  • le renforcement de la place de l’ISR au sein de la finance ;
  • le développement de nouveaux outils permettant des pratiques cohérentes pour la limitation du réchauffement climatique ;
  • la défense des intérêts des investisseurs en Assemblée générale.

Et ce dernier point, à savoir l’engagement actionnarial, est primordial pour Goodvest.

Focus sur l’engagement actionnarial

Pour la FinTech, l’échange des sociétés de gestion de fonds avec les entreprises dans lesquelles elles choisissent d’investir et la participation au vote en assemblée générale des actionnaires sont des éléments fondamentaux. En effet, trop de sociétés de gestion sont peu impliquées et ne participent quasiment pas aux instances auxquelles elles sont invitées en tant qu’actionnaires. Aussi, Goodvest est particulièrement vigilant au taux de participation et au taux d’opposition en assemblées générales des sociétés de gestion avec lesquelles la FinTech collabore.


Ce texte est informatif. Si vous avez besoin de conseils d’un expert en investissement, contactez notre conseiller indépendant et immatriculé auprès de l’Orias. Ses services sont gratuits et il vous aidera à mettre en place une stratégie d’investissement globale.

Voir également sur le site

Publié le

Goodvest : les frais sur son assurance vie

A travers son modèle 100% responsable, Goodvest, la fintech parisienne qui s’est associée à Carbon4 Finance prône la transparence. Avec son assurance vie en gestion pilotée et totalement alignée avec …
Publié le

Goodvest : A quelles performances s’attendre ?

Il est fréquent que la performance réelle d’un contrat d’assurance vie ne corresponde pas toujours à celle que les assureurs ont annoncée. C’est dû aux frais que les assurances font généralement payer…