Cette étude complète de Curve décortique toute son offre : ses frais, ses conditions, ses atouts, ses failles, son histoire, la différence avec ses concurrents et notre avis.

L’avis de ComparateurBanque sur Curve

Stéphanie Thomas

ComparateurBanque est le seul site qui vous donne un avis de spécialiste objectif sur la banque qui vous intéresse.

  • Les avis des clients et la synthèse des experts
  • Bilan des forces et faiblesses
  • La vérité sur les commentaires négatifs
  • À qui convient le mieux cette solution ?

Fiche d’identité

Créé en
2015

Maison mère
Curve

Offre globale
Agrégateur de cartes et solution de paiement boostée

Spécificités
Taux de change attractif, cashback

Nombre de clients
2 000 000

Légal
Electronic money institution LT

Frais
dès 0€ à 14,99€/mois avec Metal

Prime
5£ offerts pour le parrainage

Carte bancaire gratuite
Curve Blue (les autres formules sont payantes)

IBAN
Pas d'IBAN car ce n'est pas un compte bancaire, juste une carte.

Pourquoi choisir Curve ?

C' est un agrégateur de cartes et une solution de paiement qui booste les fonctionnalités des banques classiques et parfois des moins classiques.

Cette solution permet de regrouper toutes ses cartes bancaires en une seule et sans frais (enfin plus ou moins sans frais… voir le détail dessous).
Jusque là, Max l’agrégateur français fait mieux !

La carte en question est une Mastercard et elle permet de bénéficier d’avantages qui ne sont certainement pas disponibles dans toutes les banques traditionnelles, banques en ligne et néobanques. Concernant des services annexes qu’elle apporte, il y en a beaucoup plus qu’avec Aumax pour moi.

Historique de la Fintech britannique :

Startup fondée en 2015, mais l’offre est sortie de sa version bêta en Europe début 2018.  Cette néobanque britannique est prometteuse.

Elle est arrivée discrètement en France en 2019. Shachar Bialick, CEO de Curve, avait annoncé qu’il voulait ouvrir un bureau en France en 2020 mais depuis, Covid oblige, aucune date n’a été communiquée.

Chiffres principaux

Déjà 2 000 000 d’utilisateurs de l’application pour plus d’1 milliard d’euros de transactions.

Curve a continué sur sa lancée pour se développer. Elle plait aux investisseurs puisque début d’année elle a bénéficié d’une levée de fonds de 95 millions de dollars, certains investisseurs historiques auraient même remis la main à la poche, preuve qu’ils ont confiance en Curve et son développement. Depuis 2015 elle aura donc levé près de 175 millions de dollars.

La société et ses cartes sont désormais présentes dans 31 pays dont l’Allemagne, la France, l’Italie et la Pologne sont les plus gros marchés.

L’offre de Curve 

  • Tout comme le wallet de Apple et ses concurrents ou encore Aumax pour moi, Curve permet de regrouper tous ses comptes en banque sur une seule application. Une seule interface permet de visualiser l’intégralité du solde restant sur chacune des cartes bancaires ( Visa ou Mastercard uniquement, American Express ne fonctionne plus avec Curve) rattachées à l’appli. Toutes les dépenses sont catégorisées ce qui permet d’y voir plus clair dans son budget global.

Curve peut agréger jusqu’à 28 cartes différentes. On se demande encore qui dispose d’un nombre si important de carte de paiement. Mais pourquoi pas.

  • Il est possible de fractionner ou échelonner ses paiements (peu de précisions sont données sur ce point).
  • Une solution de cashback est liée à toutes les dépenses pour récupérer 1% chez les commerçants partenaires.
  • L’offre est sans frais à l’étranger et avec un taux de change attractif,
  • Le paiement mobile est possible sur toutes vos cartes,
  • Il est possible de jongler entre ses cartes pour réaliser un paiement avec Go Back in Time (même une fois que l’achat est fait) ou Anti-embarras au moment du paiement.

 

Trois options sont disponibles que vous soyez particulier ou professionnel.

  • Curve Blue : compte Gratuit avec la carte, le cashback de 1% en mode test gratuit pendant 90 jours soit 3mois chez 3 commerçants à choisir seulement, pas de frais à l’étranger (dans une certaine limite), retraits possibles à l’étranger gratuitement jusqu’à 200€ par mois, changement possible de carte lors des paiements pendant 14 jours.

 

  • Curve Black à 9,99€ par mois avec la carte, le cashback de 1% chez 3 commerçants premium à sélectionner,  pas de frais de manière illimitée à l’étranger, retraits possibles à l’étranger gratuitement jusqu’à 400€ par mois, changement possible de carte pendant 14 jours, assurance de voyage internationale gratuite avec Axa.

 

  • Curve Metal à 14,99€ par mois avec la carte, le cashback de 1% chez 6 commerçants premium à sélectionner,  pas de frais de manière illimitée à l’étranger, retraits possibles à l’étranger gratuitement jusqu’à 600€ par mois, changement possible de carte pendant 14 jours, assurance de voyage internationale gratuite avec Axa. Cette carte donne également accès des privilèges comme une assurance téléphone mobile, un accès au salon d’aéroport dans le monde entier, une assurance contre les collisions spécifique aux voitures de location et le choix entre trois couleurs pour sa carte.

Les 3 cartes fonctionnent avec Google Pay, Samsung Pay et Apple Pay.
Elles proposent également une protection client jusqu’à 100000€.

Curve est disponible depuis peu en France. Mais tout le site est en anglais.

Utiliser Curve est simple.

Il faut télécharger l’application, disponible sur Google play store et App store. Justifier son identité et donner une adresse de livraison pour recevoir la fameuse carte qui regroupe tout.

  • La carte Curve, quelque soit l’offre choisie permet des achats en ligne sécurisés en fournissant un support 3D Secure (3DS). Cela permet de protéger à la fois les marchands et les acheteurs contre l’utilisation frauduleuse de cartes bancaires en ajoutant un deuxième niveau de sécurité lors de la finalisation d’un paiement.

 

  • Le service « Go back in time » qui offre la possibilité de «remonter le temps» jusqu’à 90 jours afin de changer la carte sur lequel un paiement a été débité, dans la limite de 1000£.

 

  • Le mode anti-embarras de Curve. Qui n’a jamais vécu cette situation gênante au moment de payer de voir son paiement refusé, sous le regard qui juge de la personne en face, considérant que vous n’avez pas l’argent sur la carte ou que vous l’avez peut-être volé.
    Cette fonctionnalité permet le paiement en cascade. Traduction lors du paiement si la première carte est refusée (plafond atteint, mauvaise carte, bug lors d’un achat sur internet…) Curve va faire appel à la ou les cartes de secours que vous aurez défini au préalable. En gros en cas de refus Curve va tester la deuxième carte, et si la transaction n’est pas acceptée la troisième.
    Pas d’inquiétude pour ceux qui auraient peur que le paiement se fasse sur la mauvaise carte, le client reste libre d’activer et modifier ou non cette fonctionnalité à tout moment. Ces cartes sont invoquées uniquement en cas de problème. Il est possible de changer les cartes et leur ordre de priorité en fonction de sa volonté, ce n’est pas limité.

Le lancement en France s’est bien passé,  Curve va peut être procéder à quelques ajustements comme un site en français par exemple. Curve ne cherche pas à convaincre les clients de renoncer à leur banque principale, ce qui explique en partie son succès.

Curve prévoit de recruter et ouvrir une agence en France (le projet est en pause à cause du Covid).

Voici la liste des faiblesses de l’offre :

  • Toutes les cartes ne peuvent pas être rattachées à ce compte.
    Voici la liste des cartes acceptées : Visa, MasterCard et certaines cartes pré-payées ou néobanques comme : Monzo, Osper, Tide, Revolut, Monese, Loot, N26, Qonto, Soldo.
    Cela signifie que les cartes : Maestro, American Express, Diners Club, JCB et Union Pay sont refusées.
  • Si le réseau n’est pas disponible sur le téléphone (et donc l’application), la carte qui sera utilisée est la dernière en mémoire.
  • Le temps d’attente de confirmation de paiement peut sembler plus long qu’avec les autres cartes.
  • Si le terminal du marchand n’est pas connecté le paiement peut être refusé car au moment de l’achat il n’y a pas de vérifications du solde de la carte. Ce qui pose problème notamment pour les stations essences avec automates, les péages…
  • L’historique en temps réel et le blocage de la carte fonctionne mieux s’il s’agit de paiement en ligne.
  • Cette carte est une carte débit immédiat et autorisation systématique, même si son offre semble cibler les voyageurs elle a ses limites. En effet le secteur de l’hôtellerie et de la location de voitures privilégient les cartes de crédits pour éviter les fraudes et les impayés. Certains organismes, notamment aux États-Unis pénalisent même le paiement par carte de débit.

Il convient de comparer Curve avec son principal concurrent : Aumax pour moi. Il est donc recommander de lire les fonctionnalités de Max. Pour le moment, le fait que ce soit en français et disponible depuis plus de temps et compte tenu de la qualité des services, nous recommandons Max.

Ensuite, il est aussi possible de comparer Curve avec les autres neobanques.

De nombreuses solutions sont disponibles pour joindre le service clients:

  • Les réseaux sociaux avec Facebook, Twitter, Intagram, LinkedIn et Dribbble.
  • Un FAQ est disponible sur le site et il répond d’une manière efficace aux principales questions.
  • Un email peut-être envoyé à support @ curve.app.
  • Un forum permet d’échanger avec des utilisateurs et les propos sont modérés et vérifiés.

2021 est une année chargée pour Curve, en plus de son lancement aux États-Unis elle prévoit également de lancer une solution de paiement en plusieurs fois, qui serait disponible chez n’importe quel marchant. La solution s’appelle Curve Crédit, pour le moment elle n’est disponible qu’en Angleterre en version bêta. D’où l’importance de sa récente levée de fonds pour se projet vu que c’est la société qui avance les fonds pour ses clients et que c’est un terrain propice à la fraude (non remboursement des fonds avancés).

Comme mentionné plus haut, il n’est pas possible d’ajouter une carte American Express, mais Curve ne perd pas espoir et continue les discussions avec American Express afin de pouvoir prendre en charge ce type de carte dans sa liste et proposer ainsi une offre plus complète. Si jusqu’à présent American Express a refusé c’est à cause de sa politique de pas d’autoriser ce type d’usage étant plutôt méfiante sur ce sujet là.

Vous hésitez entre Curve et une autre banques ?

Comparez-les en quelques secondes sur plus de 116 critères !

Dernières actualités sur Curve

La veille quotidienne de l’actualité financière Curve à découvrir sur notre blog
Revue de Presse : Banque et FinTech du 16 juillet
Publié le

Revue de Presse : Banque et FinTech du 16 juillet

Bonjour les Fintechers et ceux qui apprécient l’actualité liée à la Banque et aux Fintech ! Voici les principaux éléments que nous avons relevés pendant  la semaine entre le 10 et le 16 juillet …
Finary : l’ultime agrégateur utile à un bon investisseur
Publié le

Finary : l’ultime agrégateur utile à un bon investisseur

Diversifier les investissements est une approche efficace puisque cela signifie avoir plusieurs sources de revenus. Cependant, la gestion du patrimoine sera plus complexe. En effet, suivre la cohérenc…