Avis – Que penser de Curve ?

Publié le
Demander la carte
Avis – Que penser de Curve ?

Lumière sur l’agrégateur de comptes bancaires aux 2 millions de clients, il s’agit de la Fintech britannique Curve : l’avis de Comparateur Banque, celui de ses clients, ses points forts et points faibles, etc.

Savoir enfin ce qu’il faut penser de l’offre de Curve

L’avis de Comparateur Banque sur Curve

Curve est un agrégateur de comptes bancaires basé au Royaume-Uni. La fintech permet de regrouper en une seule carte de débit et sur une application l’ensemble des comptes bancaires de ses clients. Curve propose en plus à ses utilisateurs un certain nombre de fonctionnalités intéressantes comme le cashback, les paiements et retraits en devises, un accès à l’historique des comptes en temps réel, etc.

Mais l’offre de Curve a également des limites. Basés en Angleterre et au Pays de Galles, l’ensemble des interfaces et le service client sont exclusivement anglophones. Et même si Curve se présente comme un agrégateur de compte gratuit, selon l’utilisation qu’en font les clients ses services peuvent s’avérer plus onéreux qu’il n’y paraît.

Bien que très attractive et avec un fort potentiel pour le moment, nous lui donnons une note de 3,5 étoiles sur 5.

Qu’en disent les avis clients ?

Les nombreux avis clients que l’on peut trouver en ligne montrent que les utilisateurs de Curve sont en grande majorité satisfaits par les services de l’agrégateur de comptes bancaires. En effet, les 24 463 avis clients que nous avons étudiés sont répartis de la façon suivante. Il est important de signaliser que les avis sont internationaux :

  • 3 908 avis sur Trustpilot pour une note moyenne de 4,2 étoiles sur 5 ;
  • 17 255 avis sur Google Play avec une moyenne de 4,5 étoiles sur 5 ;
  • 3 300 avis clients sur Apple Store pour une note de 4,4 étoiles sur 5.

Pour résumer, les 24 463 clients Curve attribuent à ses services une note globale de 4,4 étoiles sur 5.

Bilan des Forces et Faiblesses de Curve 

Forces Faiblesses

Curve offre de simplifier la gestion de l’ensemble des comptes bancaires de ses clients qui pourront être géré sur une seule interface.

La fintech donne accès à un grand nombre de fonctionnalités : paiements et retraits en devises étrangères, historique des transactions en temps réel, accès à Apple Pay et Google Pay, 

Curve propose plusieurs offres : une gratuite et deux payantes dont une premium avec une carte métal.

La fintech propose un cashback sur les achats effectués grâce à sa carte dans diverses enseignes comme Amazon, Carrefour, Monoprix, Easyjet, etc.

Curve n’applique pas de commissions sur les paiements à l’étranger.

L’ensemble des interfaces (site internet et application) et le service client sont exclusivement anglophones.

L’IBAN est britannique et donc GB.

Le cashback des offres les plus accessibles est limité à un nombre d’enseignes très restreint et à 30 jours dans l’offre free.

Les cartes proposées par Curve sont des cartes de débit et non de crédit ce qui peut poser problème pour certains achats.

La fintech n’autorise que 3 paiements offline par mois et dans la limite de 60 euros cumulés.

 

La vérité sur les avis négatifs laissés sur Curve

Même si les avis clients que l’on trouve en ligne sont dans la majorité des cas positifs, il existe également des clients mécontents. Nous avons donc étudié les avis négatifs afin de démêler le vrai du faux. Parmi les reproches que l’on peut lire, voici ceux qui reviennent le plus :

  • un service client peu réactif ;
  • une modification de la carte prélevée sans raison apparente ;
  • une même transaction débitée plusieurs fois sans raison.

Un service client défaillant ?

Beaucoup de clients mécontents évoquent des difficultés à entrer en contact avec le service client. Celui-ci est exclusivement anglophone et joignable uniquement par mail ou via l’application. Selon les dires des clients, le temps de réponse et de traitement des demandes est extrêmement long. Il peut se passer parfois plusieurs semaines avant d’avoir un retour. Il semble donc que Curve se doit d’améliorer son service client et pourquoi pas accompagner son développement international en proposant un service en plusieurs langues. En effet, il peut être difficile de régler des incidents bancaires dans une langue étrangère….

Une modification de la carte prélevée sans raison ?

Certains dénoncent la modification intempestive de la carte prélevée lors des paiements sans que le client en soit à l’origine. Il semble que ce problème survienne à la suite de mises à jour de l’application. En effet, l’application doit alors vérifier les cartes enregistrées. Cette formalité peut avoir du mal à aboutir en cas de mauvaise connexion internet. Curve désigne alors une carte par défaut qui sera prélevée. Il semble que la fintech travaille à la résolution de ce problème. En attendant, il est conseillé aux utilisateurs d’une carte Curve de vérifier régulièrement que la carte sélectionnée est bien celle désirée par le client.

Des problèmes au niveau des transactions ?

Enfin, plusieurs clients dénoncent un double prélèvement de certaines de leurs transactions. Cela peut s’avérer très problématique notamment si le montant débité initialement est important. Curve ne communique pas sur ce dysfonctionnement qui semble pourtant être courant et préfère régler les incidents au cas par cas. Mais avec les délais d’intervention du service client qu’on leur connaît, les utilisateurs sont souvent très mécontents de ne trouver une solution qu’au bout de plusieurs semaines.

Pour qui est fait Curve ?

Curve, en tant qu’agrégateur de comptes bancaires, s’adresse aux multibancarisés.

Sa cible est les 30-45 ans ayant un pouvoir d’achat conséquent. Mieux vaut être attiré par les nouvelles technologies et parler anglais pour utiliser les services de Curve. Cela permettra d’être plus à l’aise lors des échanges avec le service client en cas d’incident sur votre carte de débit.