2021 : ce qui change pour le crédit immobilier

Publié le - Auteur Par Danielle B
2021 : ce qui change pour le crédit immobilier

Un an après la mise en œuvre de la recommandation du HCSF, quelques changements vont s’appliquer sur le crédit immobilier à compter du 1er janvier.

Le HCSF assouplit sa recommandation

Le HCSF a fait part d’un premier bilan de sa recommandation de 2019

Le 20 décembre 2019, le Haut Conseil de stabilité financière a recommandé aux établissements de crédit de rester prudents. Il leur a ainsi demandé de durcir les conditions d’octroi de crédit immobilier en limitant les mensualités à 33 % des revenus de l’emprunteur et la maturité à 25 ans. Cette même recommandation prévoyait une flexibilité jusqu’à 15 % de la production.

Un an après, le HCSF a procédé à une première analyse de la situation :

  • Les taux sont gardés à un niveau touchant quasiment les plus bas historiques,
  • En septembre et en octobre 2020, des records mensuels en matière de production de nouveaux crédits ont été constatés,
  • Les conditions d’octroi laissées à la dérive depuis quelques années semblent s’estomper,
  • Des évolutions ont donc été constatées avec l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) quant à la pratique des établissements de crédit,
  • Des difficultés ont toutefois été notées concernant l’implémentation de la recommandation notamment pour certains prêts.

Le HCSF a procédé à l’ajustement de sa recommandation de 2019 

Durant sa séance en date du 17 décembre 2020, le HCSF a rappelé que son objectif consiste à la préservation des pratiques saines. Celles-ci doivent concilier à la fois des conditions d’octroi de crédit garantissant une protection et une stabilité financière pour les foyers et un large accès au crédit.

Ainsi à l’issue de cette première analyse, le Haut Conseil a décidé d’assouplir sa recommandation en matière de production de crédits immobiliers. Dès le début de l’année 2021, les conditions d’octroi de ces crédits destinés pour l’achat d’un logement ancien nécessitant des travaux ou d’un neuf vont être ajustées comme suit :

  • Le taux d’endettement sera limité à 35 %,
  • La durée maximum du crédit passera de 25 à 27 ans,
  • Une flexibilité sera accordée jusqu’à 20 % de la production et va cibler davantage les primo-accesseurs.

Les prix de l’immobilier devraient baisser

Les agences de notation annoncent différentes prévisions

Malgré les incertitudes face à la crise économique et sanitaire actuelle, des agences de notation ont toutefois fait part de leurs prévisions quant aux prix de l’immobilier.

Celles-ci sont d’ailleurs divergentes :

  • Meilleursagents a relevé une augmentation de +1,9% sur les prix des logements anciens en novembre dernier,
  • Standard & Poor’s, de son côté, a noté une baisse de -1,4 % au printemps dernier. Elle prévoit également un recul de – 0,5 % en 2021 et une hausse respective de +2,5 % et de +2,3 % en 2022 et en 2023,
  • L’agence Moody’s prévoit aussi un recul de -2% en 2021.

Plusieurs leviers vont encourager les acquéreurs

Malgré les tendances en baisse prévues par les agences de notation, plusieurs leviers vont peut-être inciter les acquéreurs :

  • Pour ne pas pénaliser davantage le marché de l’immobilier, le HCSF a récemment décidé d’ajuster et d’assouplir les conditions d’octroi de crédits,
  • Le crédit immobilier continue à enregistrer des taux d’intérêts bas. En effet, d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA), en moyenne ces taux avoisinent les 1,20%. Ces taux devraient ainsi maintenir l’attractivité de l’immobilier,
  • Le prêt à taux zéro et ses conditions d’octroi sont maintenus en 2021,
  • Le dispositif de défiscalisation Pinel est prolongé jusqu’en 2023,
  • Compte tenu du contexte actuel où l’incertitude règne, l’immobilier constitue une valeur refuge.

Les établissements de crédit sont donc invités à respecter cette nouvelle recommandation. D’ailleurs, le HCSF prévoit d’adopter prochainement une mesure pour lui donner un caractère juridiquement contraignant.

 

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire