Devenir actionnaire de VeraCash : néobanque adossée sur l’or

Publié le - Auteur Par Danielle B
Devenir actionnaire de VeraCash : néobanque adossée sur l’or

Pour permettre à ses utilisateurs de bénéficier de nouvelles fonctionnalités, la fintech bordelaise VeraCash qui propose une carte bancaire adossée à l’or, compte lever 2,5 millions d’euros. Pour le moment, 1 million serait déjà acquis. Comment compte-elle faire pour le reste ? Quels sont ses objectifs et dernières actualités ?

Les dernières actualités VeraCash 

Cette Fintech dont le siège est à Bordeaux fait parler d’elle en ce moment et pour plusieurs raisons.

Des services perturbés

L’incendie à Strasbourg de l’hébergeur de données OVH a impacté l’activité de VerCash, au même titre que près de 16000 autres sites web. Les services de VeraCash ont donc subi des erreurs temporaires sur une période limitée.

1 million d’euros déjà levé

Jean-François FAURE fondateur de VeraCash, filiale du Groupe et site français Aucoffre qui permet d’acheter de l’or en pièces, surfe sur le succès de cette plateforme d’achat et vente d’or et argent physique. En effet, le quotidien Ouest-France annonce le 03 mars 2021, que l’entrepreneur a déjà réussi à lever 1 million d’euros.

VeraCash prévoit de se transformer en néobanque

Beaucoup de personnes catégorisent déjà cette startup dans les néobanques. Pour le moment, son activité se rapproche plutôt de celle d’un établissement de paiement ou d’une PayTech.

L’ajout de services de néo-banking

Cette levée de fonds supplémentaire ne servira pas à éponger des pertes financières ni des dettes. La structure est rentable depuis 2019.

Au contraire, elle sera destinée à :

  • Développer un modèle qui a fait ses preuves au vu de sa rentabilité en 2019 et la forte hausse de ses résultats en 2020,
  • Développer des technologies pour acquérir de nouveaux clients,
  • Inciter les clients à profiter davantage des services proposés et à faire en sorte qu’ils utilisent VeraCash en tant que compte secondaire en complément de leur banque principale.

 

Une stratégie en 6 étapes 

VeraCash prévoit de financer 6 différents projets. Elle a donc établi 6 paliers de levée de fonds :

  • Palier 1 : 250 000 € pour renforcer la sécurité des transactions ainsi que les comptes des utilisateurs et pour mettre au point GouverNA un projet de blockchain,
  • Palier 2 : 400 000 € pour le lancement d’une application mobile spécialisée dans les petites annonces à destination de la communauté VeraCash,
  • Palier 3 : 600 000 € pour compléter sa gamme composée des matières GoldSpot, GoldPremium, Argent-métal et diamant avec une cinquième matière dénommée « Euro Gold »,
  • Palier 4 : 1 450 000 € pour l’implémentation d’un IBAN personnel pour permettre aux utilisateurs d’effectuer des virements et de mettre en place des prélèvements.
  • Palier 5 : 1 900 000 € pour faire de VeraCash un compte multidevises.
  • Palier 6 : 2 500 000 € pour déployer VeraCash à l’international dans d’autres pays européens de manière directe ou grâce à un partenariat.

Les capitaux récoltés seront affectés par rapport aux paliers successifs atteints.

VeraCash aujourd’hui c’est quoi ? 

VeraCash est aujourd’hui un compte sans banque adossé à des diamants physiques et à des métaux précieux tels que l’or et l’argent. Elle est ouverte notamment aux particuliers, aux jeunes, aux professionnels et même aux interdits bancaires. La fintech propose un compte sans frais, une application mobile de type porte-monnaie électronique et une carte bancaire Mastercard gratuite. Elle se rémunère essentiellement à partir des frais sur les transactions.

 

Une cession d’actions sur la plateforme CIIB

Une cession déployée en deux temps

La levée de fonds a été lancée sur la plateforme d’échange de titres non cotés CIIB, plus précisément sur son carnet d’annonces. Elle se distingue comme suit :

  • L’opération prendra la forme d’une cession,
  • 1 562 500 titres seront cédés par AuCoffre, l’actionnaire majoritaire,
  • Le produit de la cession sera affecté à l’augmentation du capital,
  • Les actions mises en vente sont des actions existantes,
  • Aucun minimum n’est requis,
  • Le prix de la cession est de 1,60 € par action,
  • La cession est étalée en deux temps. Du 27 novembre 2020 au 15 janvier 2021, la souscription n’est ouverte qu’aux utilisateurs de VeraCash. Du 16 janvier au 31 mars 2021, la souscription est accessible à tous, particuliers, professionnels et les utilisateurs de VeraCash.

Achats et ventes d’actions de gré à gré

Pour mettre en œuvre la cession, VeraCash a choisi de passer par CIIB pour plusieurs raisons :

  • Les actionnaires minoritaires sont libres de procéder à l’achat ou à la revente de leurs actions de gré à gré,
  • Les frais de transaction sont à la charge de VeraCash.

Pour accéder à la négociation, les intéressés ont deux choix :

  • le site de CIIB  durant la période de l’opération,
  • le site de VeraCash disponible en permanence.

Il est donc possible à tous jusqu’au 31 mars de devenir actionnaire de la Fintech. A ce jour déjà plus de 500 investisseurs ont pris des parts dans cette Fintech déjà rentable.

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire