Nickel : que penser de cette solution de paiement en 2022 ?

Modifié le - Auteur Par Danielle B
Nickel : que penser de cette solution de paiement en 2022 ?

Depuis son lancement en 2012, Nickel, le compte sans banque ne cesse d’évoluer. Près de 8 ans après, son offre « NoBank » est de plus en plus appréciée. Son produit phare : une carte inclusive pour payer et être payé. Pourquoi la Fintech séduit autant ? Que penser de son parcours et de son offre aujourd’hui ?

Nickel : Une véritable alternative à un compte bancaire traditionnel

Malgré son jeune âge, Nickel rencontre réel le succès. Il le doit notamment à l’accessibilité de son offre, à la variété de ses formules et à ses services de plus en plus complets.

Un compte ouvert à tous

Aujourd’hui, Nickel revendique plus de 2 300 000 d’utilisateurs en France, les 2,5M seront bientôt atteints. Si son offre séduit autant, l’acteur le doit à son choix d’être accessible à tous :

  • Le compte est ouvert même aux interdits bancaires. Il est accessible aux personnes souvent refusées par les banques classiques, en raison de leurs difficultés financières.
  • Il donne l’accès à un compte courant français à des personnes qui ne sont pas issues de l’hexagone. Plus de 190 passeports sont acceptés dans les justificatifs à fournir.
  • La clientèle est jeune puisque la moyenne d’âge est de 47,5 ans. Il est possible de devenir client dès 12 ans.

Plus de 6 350 buralistes éparpillés en Métropole et points Nickel en Outre-Mer distribuent actuellement son coffret.

 

Plus qu’un simple compte par défaut

Nickel n’est pas qu’un simple compte secondaire. Une grande partie de ses utilisateurs le considèrent comme compte principal :

  • Environ un tiers de sa clientèle domicilie leurs revenus sur ce compte sans banque,
  • Un quart des utilisateurs ne possèdent aucun autre compte ailleurs.

Ceci est la preuve que la confiance et la qualité de ses services augmentent.

Une offre au juste prix

D’après les chiffres que Nickel a révélés il y a quelques mois, ses clients déboursent en moyenne 65€ par an de frais bancaires. Certes, ce montant ne fait pas d’elle le compte courant le moins cher du marché. Il reste pourtant deux à trois fois moins cher d’un compte bancaire classique. Cependant, le sondage a démontré que ses clients lui reconnaissent un bon rapport qualité-prix :

  • 89% des clients interrogés saluent la qualité de son offre,
  • 92% d’entre eux pensent que les frais sont justifiés.

Nickel : Un acteur qui a bien évolué

Filiale de BNP Paribas, cette Fintech qui était encore indépendante il y a quelques années a fait un bon bout de chemin depuis.

Un produit financier en constante évolution

Pour attirer de plus en plus de profils d’utilisateurs, Nickel élargit constamment sa gamme de produits financiers :

  • A ses débuts, elle a commencé par fournir une carte classique, sans découvert,
  • Puis, elle a enrichi son offre avec Chrome, une solution comprenant une carte Premium,
  • Elle a aussi ajouté Nickel Metal, une offre haut de gamme,
  • Actuellement, elle propose également une carte personnalisable avec My Nickel,
  • Enfin, pour les mineurs, elle a une solution pour gérer l’argent de poche dès 12 ans.

Des fonctionnalités supplémentaires

La pépite de BNP Paribas est à l’écoute de ses usagers. Pour répondre à leurs besoins qui ne cessent de croître, elle ajoute régulièrement des fonctionnalités utiles et innovantes. Dernièrement, elle en compte plusieurs dont :

  • Le paiement sans contact,
  • L’encaissement du chèque,
  • Le transfert d’argent à l’international avec Ria Money Transfer,
  • Le nombre de buralistes augmente sans cesse,
  • Sa présence s’étend à l’international : Espagne depuis 2021 et Portugal et Belgique en 2022.

Une expérience client améliorée

Au début de l’aventure, l’utilisation de ce moyen de paiement n’était pas optimale. A l’image de nombreux nouveaux acteurs, la Fintech a rencontré d’importantes difficultés au niveau de son service client. Elle a cependant su agir à temps pour y remédier :

  • 85% des détenteurs de compte Nickel sont satisfaits de la qualité du service,
  • Les canaux numériques, dont l’application mobile, sont bien notés,
  • Les clients sont cependant moins satisfaits des services offerts par téléphone et par mail. Néanmoins, ils sont tout de même mieux notés que ceux d’autres concurrents.

Pour Nickel, il est loin le temps où elle a été considérée comme un simple moyen de paiement low cost. Aujourd’hui, grâce à son offre de plus en plus complète, elle peut très bien tenir le rôle de compte principal.

Certaines données chiffrées sont issues d’un sondage réalisé par MoneyVox.

Par Danielle B

Rédactrice spécialisée sur les sujets : Argent, banque, budget.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire