Hausse du RSA : jusqu’à 1438€. Qui peut y prétendre ?

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Hausse du RSA : jusqu’à 1438€. Qui peut y prétendre ?

L’inflation annoncée cette année touche plus particulièrement les ménages à faibles revenus. Face à cette situation préoccupante, l’État a mis en place de nombreuses mesures pour minimiser l’impact de la situation sur ces personnes vulnérables. La hausse du RSA, le Revenu de Solidarité Active, figure parmi les solutions avancées dans ce cas.

Pourquoi avoir eu recours à la revalorisation du RSA et quels sont les impacts ?

La revalorisation du RSA est une des solutions proposées et son impact diffère en fonction des bénéficiaires.

La revalorisation du RSA, une solution efficace et coûteuse

La hausse du montant de 5 % annoncée du RSA est une mesure en réponse à une situation qui se dégrade depuis 2009. En effet, les dépenses liées au RSA ont augmenté de 6.1 %. Cette hausse s’explique surtout par l’augmentation du nombre de bénéficiaires et de la revalorisation qui a atteint 10 % à partir de 2013. Malgré le coût que cela implique et un nombre croissant de bénéficiaires, le RSA reste essentiel afin d’éviter que les personnes ne tombent dans la pauvreté. De plus, malgré ce coût important, il demeure raisonnable en fonction du PIB, et ce, que les autres aides (logements et prestations familiales) soient considérées.

L’impact de la revalorisation du RSA

Bien que l’augmentation du RSA représente un poste de dépense plus ou moins important pour les finances publiques, elle reste indispensable.

En effet, en 2022 à part l’inflation, la crise de l’emploi frappe la grande majorité de la population de plein fouet. Résultat, les bénéficiaires du RSA augmentent et la situation devient difficile. Malgré le fait que cette revalorisation impacte grandement sur les finances publiques, les investissements réalisés ont permis d’amortir cette charge. Ainsi, une augmentation de 5 % permettrait à plus de 131 000 ménages de bénéficier de cette aide ; 10 % des ménages les plus vulnérables auront un meilleur niveau de vie de 2.8 %. Cette amélioration est de 1.3 % pour les bénéficiaires habituelles de cette compensation.

À combien s’élève la compensation en 2022 et qui sont les bénéficiaires ?

La hausse annoncée pour le RSA s’élève à 16 euros par mois, ce qui impacte grandement sur le montant global et dans une moindre mesure les bénéficiaires.

Le montant du nouveau RSA

La hausse du RSA est effective depuis le 1er avril 2022. Le montant de cette augmentation atteint 15.78 euros par mois, ce qui porte son total à 559.74 euros.

Cependant, ce montant varie en fonction du type de bénéficiaire. Le site du gouvernement fait le point sur les montants que doit percevoir chaque bénéficiaire en fonction de sa situation. Ainsi, au 1er avril 2022 une personne ne possédant pas d’enfants recevra 575.52 euros et 863.28 euros pour une allocation en couple. Cette somme peut atteindre 1 266.15 euros pour une personne avec 3 enfants à charge et 1 438.61 euros pour cette même situation pour une allocation en couple.

Les autres allocations comme le chômage doivent être déduites de ces montants, c’est pourquoi il est nécessaire pour un bénéficiaire de déclarer sa situation.

Les conditions pour bénéficier du RSA

D’une manière générale, tous les Français de plus de 25 ans sont éligibles à cette aide dès lors qu’il dispose de la citoyenneté française qu’il réside ou non en France. Pour les personnes résidant à l’étranger, elles peuvent en bénéficier lorsque le séjour dure moins de 3 mois. L’allocation de cette aide est priorisée lorsque le foyer comporte une mère enceinte ou des enfants à charge.

Il est obligatoire de faire une simulation lors de la demande de RSA afin de connaître les droits et le type d’aide auquel une personne est éligible.

Par Stéphanie Thomas

Directrice de publication du site.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire