Comment se passe la retraite quand on est au RSA ?

Publié le - Auteur Par Emmanuelle Audibert
Comment se passe la retraite quand on est au RSA ?

Tout comme son prédécesseur qui est le Revenu Minimum d’Insertion ou RMI, le Revenu de Solidarité Active ou RSA ne fonctionne pas comme une indemnité chômage. C’est un revenu qui n’est pas soumis aux cotisations. Il ne donne pas droit à des trimestres de retraite. Oui mais dans ce cas, comment se passe l’approche de la retraite quand on touche un si faible revenu ?

Le RSA : tout ce qu’il faut savoir

Le RSA est payé par la Caisse d’allocation familiale (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA). Ce revenu est attribué en fonction de votre statut professionnel.

Comment fonctionne le RSA ?

Le revenu de solidarité active garantit aux personnes qui n’ont pas de ressources, un niveau minimum de revenu. Ce revenu varie en fonction de la composition du foyer. Généralement, celui-ci est versé à une personne épuisant ses droits au chômage. Le montant du RSA varie en fonction du nombre de personnes dans le foyer. Le montant du RSA ne correspond pas à la somme versée, mais au niveau de revenu qu’il doit vous garantir. Par exemple, si une personne seule avec un enfant à charge gagne 200 euros de salaire par mois. En 2022, le niveau de revenu qui doit lui être garanti par le RSA est de 863,28 €. De ce fait, la CAF lui versera 863,28 où on déduira son salaire (200 euros), ce qui donne 663,28 euros.

Est-ce que le RSA compte pour la retraite de ses bénéficiaires ?

Les sommes que vous recevez au titre du Revenu de solidarité active (RSA) ne sont pas prises en compte pour le calcul du montant de votre future pension. De la même manière que les périodes où vous avez bénéficié du RSA ne seront également pas comptées dans le décompte de vos trimestres pour percevoir votre retraite.

Le RSA et la retraite

Le RSA n’est pas une rémunération professionnelle et celui-ci n’est pas un revenu soumis aux cotisations. De ce fait, il ne donne pas droit à la retraite.

Les cas d’exception pour le calcul des trimestres comptant pour la retraite

Dans certains cas d’exception, la période pendant laquelle vous avez perçu le RSA, ce dernier peut être compté pour votre retraite. C’est le cas, si :

  • Vous avez bénéficié du RSA en complément d’un revenu très bas ;
  • Vous avez bénéficié du RSA en complément de votre indemnité chômage ;
  • Vous avez bénéficié du RSA en complément de certaines prestations familiales ou au titre de l’Assurance vieillesse des parents au foyer.

Si votre cas figure parmi ces situations citées, veillez à vous rapprocher de votre caisse de retraite pour que la période pendant laquelle vous avez bénéficié du RSA soit comptée dans votre retraite.

Comment prétendre à un cumul RSA et retraite ?

Le RSA étant un revenu de solidarité n’est pas pris en compte pour votre future retraite. Cependant, il peut être cumulé avec votre pension. Cette situation n’est pas très répandue, mais elle existe. En effet, le montant de la pension de retraite est souvent supérieur aux plafonds de ressources exigées pour bénéficier du RSA. Alors, pour prétendre à un cumul du RSA et de votre retraite, il faut que la somme que vous percevez par votre pension soit vraiment très basse.

Par ailleurs, si votre retraite est très basse et que vous avez plus de 65 ans, ou si vous n’avez pas vraiment cotisé pour votre retraite, il est préférable de faire une demande pour bénéficier de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées. Le montant de l’ASPA est plus élevé. Une personne seule et qui n’a pas d’enfant à charge peut prétendre à 916,78 euros par mois avec l’ASPA, alors que cette somme n’est que de 565,34 euros avec le RSA.

Par Emmanuelle Audibert

Rédactrice en école de journalisme à Aix-en-Provence

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire