2021 : Qonto franchit un cap

Publié le - Auteur Par Hélène N.
2021 : Qonto franchit un cap

Créée en 2016, la fintech française a franchi, cette année, un nouveau cap. La troisième levée de fonds (Série C) du compte pro idéal pour les professionnel lui a ouvert à de nouveaux horizons.

La levée de fond en 2020

Bouclée en janvier 2021, la série C de Qonto a permis de réunir 104 millions d’euros utilisés à bon escient.

Les objectifs de la banque

Avec la collaboration d’investisseurs tels que Valar Ventures et Alven Capital, la fintech a réalisé sa série B et C avec succès. La série C, dont le tour de table s’est clôturé début 2021, s’est avérée encore plus fructueuse, notamment grâce à l’accueil de nouveaux business angels. Tencent et DST Global font désormais partie des investisseurs aux capitales de la Fintech.

Pour rappel, :

  • DST Global a investi dans des entreprises à forte notoriété, dont Alibaba, Flipkart et Xiaomi.
  • Tencent compte parmi les investisseurs de la fintech. L’entreprise est récemment devenue actionnaire de Lydia, une autre fintech française.

Fondée par Steve Anavi et Alexandre Prot, l’acteur qui se concentre sur le BtoB de l’indépendant à la grosse entreprise en passant par les PME a pour objectif de poursuivre son développement en Europe. Qonto est déjà présent en Italie, en Espagne et en Allemagne.

Devenir client Qonto ? 1 mois de test gratuit et sans engagement

En 2020, la néobanque a doublé son chiffre d’affaires ainsi que le nombre de ses clients. En tout, on compte 150 000 TPE et PME implantées dans quatre pays. Selon Alexandre Prot, l’une des priorités de la fintech est de poursuivre le développement de ces récentes implantations.

Des postes à pourvoir

La gestion de cette communauté grandissante nécessite un recrutement conséquent. Si la firme comptait 180 salariés en 2020, aujourd’hui, elle en comprend près de 300. Un total de 450 salariés est attendu d’ici la fin de l’année 2021.

De nouveaux services

Le développement des services proposés par la néobanque fait partie des objectifs à l’origine de ce tour de table inédit. Le pari est réussi pour la fintech qui a développé Qonto Connect et intégré Apple Pay ainsi que Google Pay dans ses services.

À titre informatif, Qonto Connect est un service destiné à simplifier la gestion des finances professionnelles. Grâce à cette innovation, il est possible de connecter son compte à plusieurs applications. Ce concept offre un gain de temps considérable en plus d’être pratique. Qonto Connect permet, entre autres, de gérer sa comptabilité. Il récupère des données, prend en charge l’analyse en temps réel des factures ou informations de TVA.

Professionnels : Voir le classement des acteurs pour gérer son argent 

La mobilité bancaire pro de Qonto

Démarches lourdes, gaspillage de temps, inquiétudes et l’incertitude accompagnent souvent les clients qui veulent changer de banque. Ce système a longtemps dissuadé les consommateurs d’aller vers la concurrence. Depuis 2017, la loi Macron a permis la mobilité bancaire, un soulagement pour les particuliers. Aucun équivalent n’a pourtant été mis en place pour les PE-PME et les indépendants.

La mobilité bancaire pour les professionnels

Innovation dans le monde des fintech, la mobilité bancaire pro est désormais facilitée par Qonto. L’accompagnement au changement d’établissement bancaire n’est plus l’apanage des particuliers qui veulent migrer leur compte courant. Qonto propose le tout premier service de mobilité bancaire pour les professionnels, ce qui l’avantage grandement par rapport à ses concurrentes.

Le service est compatible avec plus de 150 banques. Parmi ces derniers, on compte BNP Paribas, N26, LCL et le Crédit Mutuel. La firme offre un accompagnement adapté en identifiant les actions à mener, en proposant un plan d’action et en offrant une assistance gratuite. Le client reste acteur dans la démarche. Il peut suivre l’avancement de sa demande depuis un tableau de bord.

Facilité les démarches pour changer de banque

La mobilité bancaire pro allège les démarches pour le changement de banque. Le concept permet ainsi un gain de temps important d’autant plus qu’un conseiller est mis à disposition du client. La sérénité est l’autre point fort de ce concept innovant. Pour une migration plus sereine, Qonto met un point d’honneur à la sécurisation des données du client. Le tableau de bord dédie une section pour le suivi de l’évolution de la démarche.

La crise sanitaire : un impact atténué

Étant donné que la levée de fond a été effectuée avant la crise sanitaire, la banque a pu poursuivre son travail dans le confort.

Les avantages liés aux covid-19

Bien qu’improbable, la crise sanitaire due à la covid-19 a offert bien des avantages à la jeune pousse. La situation a notamment poussé ses clients à se digitaliser. Ce changement convient aux modèles de la fintech qui est un acteur 100 % en ligne comme le confirme Alexandre Prot, co-fondateur de Qonto. Cette pandémie n’a eu que peu d’impact sur la création de nouveaux services, la croissance de la firme ainsi que l’implantation de celle-ci dans d’autres pays.

Qonto stratégie 2021

Les inconvénients en rapport avec la pandémie

La crise sanitaire a néanmoins eu quelques impacts négatifs sur ses projets. L’incapacité d’aider financièrement ses clients via le PGE (Prêt Garanti par l’État) s’est fait ressentir. Pour rappel, ce type de crédit est réservé aux sociétés dont la trésorerie est impactée par l’épidémie. Cette aide est applicable jusqu’en juin 2021. Qonto n’a pourtant pas d’agrément d’établissement de crédit, elle ne peut pas délivrer de prêt. La firme a cependant réussi à remédier à cette situation grâce à un partenariat avec Bpifrance.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire