1er janvier 2023 : ce qui a changé pour les Français

Publié le - Auteur Par Lucie
1er janvier 2023 : ce qui a changé pour les Français

La nouvelle année 2023 semble réserver de nombreux changements pour les Français. Différents domaines sont concernés par ces ajustements. Faisons le tour d’horizon sur ces changements.

Le SMIC sera revalorisé

Le SMIC figure parmi les éléments qui sont revus en 2023.

La hausse du SMIC

Au début de l’année 2022, le SMIC a déjà connu une hausse de 0,9%, de 2,65% en mai et de 2,01% en août. L’État envisage de l’augmenter à nouveau de 1,81% dès janvier 2023. Sur une année, le SMIC a enregistré une hausse de 6,6%. L’augmentation brute par mois est donc de 106,16 euros soit plus de 84,04 euros net mensuellement. Cette hausse est un mécanisme visant à protéger le pouvoir d’achat des salariés les plus modestes.

Le minimum traitement de la fonction publique

À partir du 1er janvier 2023, il a également été annoncé que dans la fonction publique, le minimum du traitement sera de 1 712,06 euros brut par mois. Cela concerne généralement les agents publics employés par l’État. Au nombre de 409 000, ils se constituent des salariés des collectivités territoriales ainsi que les établissements publics de santé.

Les carburants n’y échappent pas

Outre le SMIC, le carburant est aussi concerné par le changement à considérer en 2023.

La remise remplacée par une indemnité

Il a été décidé qu’en 2023 la remise de 10 centimes par litre du carburant à la pompe sera remplacée par une indemnité. Cette allocation sera octroyée aux travailleurs les plus modestes au nombre de 10 millions. Le montant de cette indemnité est de 100 euros pour l’année 2023. Cependant, il faudra répondre à certains critères pour en bénéficier :

  • Présenté une déclaration sur l’honneur attestant la nécessité de l’usage d’une voiture pour aller au travail,
  • Avoir un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 15 768 euros.

Les changements liés à la mobilité et aux transports

Outre l’indemnité carburant des travailleurs modestes, une prime de 100 euros est également offerte aux conducteurs qui optent pour le covoiturage courte distance à compter du 1er janvier 2023. Il est également prévu que l’achat d’un véhicule électrique ou hybride bénéficiera du prêt à taux zéro. Il est aussi important de savoir que le passe Navigo connaîtra une hausse dès le Nouvel An.

D’autres changements notables et profitables aux foyers français

Les foyers de l’Hexagone auront également leur part en termes de changement.

Reconduction du bouclier tarifaire

Afin de faire face à la hausse des prix de l’énergie, l’État a pris l’initiative d’étendre le bouclier tarifaire en 2023. La hausse des prix du gaz est plafonnée à 15% en janvier tandis que celle de l’électricité est également de 15% en février. Ce plafond concerne essentiellement les logements sociaux, les copropriétés, les plus petites communes, les petites entreprises et tous les ménages. La Première ministre Élisabeth Borne a annoncé que ces accroissements limités engendreront une hausse moyenne des factures de 25 euros pour les ménages utilisant un chauffage au gaz au lieu d’une augmentation de 200 euros par mois exempte de bouclier tarifaire. Les foyers qui se chauffent à l’électricité, par contre, connaîtront une hausse moyenne de 20 euros par mois au lieu d’une hausse de 180 euros par mois sans limite tarifaire. Les ménages ayant refusé l’installation du compteur Linky devront aussi payer un forfait.

La pension retraite ajustée à la hausse

La pension retraite sera également revalorisée pour la troisième fois en une année. Ayant connu une hausse de 1% en janvier 2022 et de 4% en juillet, il a été annoncé que les pensions de base de l’ASPA, de la CNAV, du SRE, de la CNAVPL et de la CNRACL seront augmentées de 0,8%. Près de 14 millions de retraités sont concernés par cette hausse.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire