Quand rentrée rime avec dépenses, des conseils pour garder la tête haute

Publié le - Auteur Par Lucie
Quand rentrée rime avec dépenses, des conseils pour garder la tête haute

C’est la rentrée, synonyme fin des vacances. Comme si ce n’était pas déjà assez triste le mois n’a pas encore commencé que le spectre de ce qu’il va nous coûter pèse déjà sur nos épaules… Entre la taxe d’habitation, la taxe foncière, les courses diverses pour la rentrée scolaire 2020 : beaucoup de masques, un peu trop même, du matériel, les fournitures scolaires, la nouvelle garde robe, les chaussures et vêtements, l’inscription aux activités extra-scolaires … , les cotisation d’assurances pour ceux qui ne sont pas mensualisés… La liste est longue. Autant de frais qui vont aller puiser dans notre compte en banque ou livret d’épargne pour certains. Et vu que pendant l’été on a pas vraiment eu un comportement de fourmi mais plutôt de cigale bien arrosée entre le budget transport, hébergement, repas, sorties, soldes … on n’a pas non plus mis beaucoup d’argent de côté…

Voici le point sur le situation et nos conseils pour affronter cette rentrée la tête haute.

Epargner et septembre = « je t’aime moi non plus »

Si le budget est serré :

Certaines dépenses sont indispensables et obligatoires. Il faut se concentrer sur celles-ci. Les autres achats « plaisir » doivent-être reportés.
Pourtant, c’est à cette période que l’on a envie et besoin de nouveautés pour se redonner le moral. Ceux qui en ont financièrement la capacité : go !
Les autres, il est recommandé de bien gérer son budget. Notre cahier de vacances permet de faire une projection des dépenses et entrées pour voir où l’on va. Si vous ne l’avez pas fait pendant les vacances, c’est le moment d’utiliser notre outil de gestion de budget.
Pour ceux qui sont juste, soyez patients, des conseils arrivent.

Septembre = Mois de la décollecte

Les différentes analyses de flux des principaux livrets d’épargne réglementés faites au court de la dernière décennie le prouve. Septembre est le seul mois où le compte en banque des français est toujours au plus bas voire même en négatif. Qui dit grosses dépenses dit puiser dans ses économies, ce qui explique pourquoi ce niveau bas.

Si on veut aller chercher assez loin pour que ce soit notable mais pas trop pour que cela reste comparable, on peut se pencher sur les chiffres de 2011 à 2016 par exemple. Durant cette période de 6 ans, des milliards d’euros ont été épargnés, presque 147 milliards ce qui n’est pas rien, et pour autant aucun le mois de septembre de cette période n’a eu de flux positif.

Saisonnalité de l’épargne

Ces 147 milliards ont bien été épargnés à un moment donné. Même si on a bien compris que ce n’était certainement pas en septembre et pas vraiment en décembre.

A quel moment cette épargne a-t-elle pu se constituer ?

Et bien d’après les différentes études pointant du doigt le cancre septembre et son lot de dépenses, les bons élèves se trouvent surtout être les premiers mois de l’année.

En général l’épargne se fait entre janvier (nouvelles résolutions et à postériori des grosses dépenses de Noël) et avril (avant les beaux jours).

Comment alléger son budget malgré tout ?

S’il est trop tard pour épargner lorsque les grosses dépenses arrivent tout n’est pas perdu. Pour donner un peu de répit à votre portefeuille voici quelques solutions qui peuvent aider.

Anticiper

Plus facile à dire qu’à faire, mais l’avantage de la périodicité c’est qu’elle revient tous les ans à la même époque, il est donc possible de prévoir et d’anticiper les grosses dépenses. Chaque année le montant est à peu frais fixe, donc tabler sur une somme équivalente à : impôts + frais de rentrée + assurance… (tout ce qui fait des trous dans notre budget). Et la mettre de côté tout au long de l’année pour ne pas être pris au dépourvu le moment venu.

Les livrets comme le livret A et le LDD sont parfaits pour ce genre d’action, l’un peu servir à vos économies et l’autre à ce genre de dépenses :

  • pour les vacances,
  • un éventuel problème avec la voiture par exemple…

 

Le Rachat de crédit(s)

Pour beaucoup ces termes s’apparentent à des gros mots, ou une méthode pour les personnes surendettées. Ce sont des préjugés, le rachat de crédit(s) est une solution simple et évidente qui concerne tout le monde. Il peut se faire quels que soient la durée des différents prêts, leur taux, leur nature, leur montant.

Il permet de regrouper plusieurs crédits en un seul :

  • un taux unique,
  • un interlocuteur unique,
  • une mensualité unique…
  • et donc une gestion simplifiée,
  • Et très souvent cela permet d’alléger la mensualité, en moyenne, les économies vont jusqu’à 61% du montant total en moins.

Que vous en ayez un ou plusieurs, l’avantage en ces temps de taux bas est donc de pouvoir bénéficier d’un meilleur taux. Pourquoi s’en priver ?

Il est possible d’économiser jusqu’à 61% sur vos mensualités, juste en réalisant cette opération. C’est donc un bon plan qui ne modifie pas vos habitudes en plus.

Payer en plusieurs fois/ en fractionné

En cas de grosse dépense, notamment en septembre où l’épargne fait cruellement défaut, le paiement en plusieurs fois permet d’échelonner le paiement et donc de garder de la trésorerie pour le reste du mois.

Banque Casino propose cette solution de paiement en ligne : le CB4X ou paiement en 4 fois.

Comment cela fonctionne : sur le site d’un partenaire de l’établissement, on peut payer son achat en 4 fois/ 4 mensualités si l’on possède une carte bancaire Visa ou Mastercard valide.

Cependant cette méthode n’est pas gratuite, mais vu les taux de découvert cela reste une meilleure option.

Réduire ses frais fixes

Comme pour perdre du poids pas de recette magique, il faut manger équilibré. Pour réduire ses dépenses rien de mieux que de réduire ses frais fixes :

  • forfait téléphonique, internet,
  • ses cotisations d’assurance santé et ou voiture et ou habitation…

C’est une méthode que l’on peut appliquer annuellement en mettant en concurrence les différents établissements. D’autant plus que la rentrée voit toujours son lot de bonnes offres, alors autant en profiter.

Nous proposons une multitudes de simulateurs en assurances sur le site. Ils sont gratuits, sans engagement et permettent de réaliser de grosses économies en comparant les offres des principaux acteurs par rapport à vos besoins.

Mentions légales : 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire