Nickel de bonnes bases consolidées en 2020 et une ambition démesurée

Publié le - Auteur Par Danielle B
Nickel de bonnes bases consolidées en 2020 et une ambition démesurée

Créée en 2014 et rachetée plus tard par BNP Paribas, la néobanque Nickel a continué, cette année, à prouver la pertinence de son modèle original.

Quelles sont les avancées en 2020 ?

Des nouveautés se sont succédées

Si la crise a frappé de nombreux secteurs et notamment celui des banques, Nickel de son côté en a profité pour apporter des innovations à son offre.

  • le « compte-nickel.fr » devient « nickel.eu. » La fintech a décidé d’opter pour une adresse web plus générique, plus courte et en phase avec son ambition de se développer à l’international notamment en Europe. Pour le moment et depuis cet été les espagnols peuvent y ouvrir un compte. D’autres pays viendront.
  • Nickel a également orchestré une refonte de son site, de le rendre plus lisible, plus design et plus ergonomique. C’est donc un travail de fond sur la partie UX Design (Experience Utilisateur)
  • l’espace client a aussi fait peau neuve, son design amélioré et son ergonomie repensée. Désormais, il est plus intuitif.
  • l’offre Nickel Chrome est dorénavant accessible directement auprès du buraliste du coin,
  • dans son objectif de favoriser l’inclusion bancaire, Nickel a décidé d’élargir l’accès à son compte à plus de 190 passeports,
  • Nickel offre un nouveau service de transfert d’argent liquide à l’international en partenariat avec Monisnap et Ria. Ce service est directement accessible depuis l’espace client ou l’application.

Nickel s’approche des 2 millions de clients escomptés fin 2020 

La filiale de BNP Paribas s’était fixée un objectif de 2 millions de clients en 2020. Avec plus de 1,8 million de comptes ouverts à la fin septembre, Nickel n’en est plus très loin. D’ailleurs, en comparaison avec les résultats de l’année 2019 à la même période, ceux-ci sont en nette progression de 27,2 %.

Pour illustrer le succès de son modèle en ces temps de crise, ces derniers mois, la néobanque a enregistré de nouveaux records d’ouvertures de compte. D’après ses résultats financiers au 3e trimestre 2020, 40 895 nouveaux comptes y ont été ouverts en septembre. Déjà en juin dernier, la banque en a enregistré plus de 38 000.

Une forte croissance malgré la crise

Les derniers chiffres

Si l’établissement revendique aujourd’hui plus de 1,8 million de comptes ouverts dans ses livres, elle a également avancé d’autres chiffres qui témoignent de sa forte croissance :

  • elle compte à ce jour 5 800 points de vente,
  • ses offres sont présentes dans deux pays : La France et l’Espagne,
  • plus de 500 collaborateurs s’attèlent à sa bonne marche et son développement,
  • ceux-ci sont répartis dans les bureaux physiques à Charenton, à Nantes et à Madrid.

Une vague de recrutement pour accompagner son développement

Déjà en début d’année, Nickel a prévu d’embaucher 400 nouveaux collaborateurs. Si elle a réalisé les 100 premières embauches cette année, il lui reste 300 à faire. Elle compte ainsi en faire 100 par an.

Les profils recherchés porteront sur l’ensemble des métiers notamment :

  • des personnes en charge de la relation client,
  • des spécialistes en IT
  • ou en accompagnement managérial sur l’ensemble des projets de la néobanque.
  • Elle compte également recruter plusieurs profils pour sa partie gestion de projets.

Pour son pôle customer service en particulier, Nickel compte embaucher des profils un peu plus classiques, sans conditions de diplôme.

D’ailleurs, comme ses comptes sont accessibles à tous, elle essaye également d’être universelle pour son staff. Par ailleurs, pour accompagner l’accroissement de ses produits digitaux, la fintech recherche des profils plus techniques.

Nickel recherche actuellement :

  • 40 chargés de relations clients
  • 25 ingénieurs web
  • 15 commerciaux
  • 10 chargés de projet
  • 10 fonctions supports : RH, data, finance et autres.

Si en 2019, Nickel a enregistré un chiffre d’affaires de 62 millions d’euros, avec l’engouement des nouveaux clients, celui de 2020 est aussi prometteur. Pour l’heure, elle vise déjà 4 millions d’utilisateurs rien qu’en France à l’horizon 2024. Elle compte également déployer ses services dans 7 pays européens.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire