Yomoni recrute deux ténors de la finance

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Yomoni recrute deux ténors de la finance

L’équipe de Yomoni se renforce par le haut avec deux grands pontes de la finance, Didier Le Menestrel et Philippe Vayssettes.

Deux recrutements clés pour une stratégie 2020 au sommet

Petite startup créée en 2015 par Sébastien D’Ornano (au centre de la photo), Yomoni s’est fait une place de privilège pour la gestion d’épargne en ligne en France. C’est la première structure à proposer aux particuliers un offre si vaste de produits d’épargne en gestion pilotée. Par exemple son assurance vie est accessible sous plus de 10 profils de gestions différents. Elle détient, aujourd’hui, un peu plus de 15 000 mandats et gère près de 200 millions d’euros d’encours. De quoi faire pâlir certains concurrents. Pour poursuivre sur cette bonne tendance, l’équipe dirigeante à décidé de renforcer son Conseil de Surveillance.

Que devrait apporter Didier Le Menestrel?

Nommé depuis peu Président non exécutif de Yomoni, Didier Le Menestrel a débuté sa carrière dans la finance en 1983. A ses débuts, il était analyste financier chez Ferri SA. En 1991, il lance sa structure de gestion de portefeuilles d’actifs financiers, avec Christian Gueugnier, sous le nom de La Financière de l’Echiquier. Il a été membre de la Société Française des Analystes financiers (SFAF) et administrateur de l’Association Française de Gestion (AFG) pour qui il va diriger la mission « compétitivité ». Entre 1991 et 2010, Didier Le Menestrel occupe différentes fonctions au sein de cette structure : Direct Général, Président, … En 2010, il cherche de nouvelles idées et part explorer le monde en faisant le tour de la planète pendant un an. Ce périple fut très enrichissant. En 2019, il décide d’investir dans des entreprises qu’il estime prometteuses.

Sébastien d’Ornano répond à la question sur la mission de Didier Le Menestrel : « Après le formidable succès de La Financière de l’Echiquier, Didier Le Menestrel aura pour mission d’accompagner Yomoni dans le développement stratégique de ses solutions de gestion à destination des particuliers et des réseaux établis qu’il connaît parfaitement. Il aura à cœur de promouvoir et d’améliorer les réponses proposées par Yomoni aux problématiques de long terme rencontrées par les français : leur rapport à la prise de risque, leur retraite et le juste partage de la valeur créée. »

De son côté Didier Le Menestrel a accepté de rejoindre l’équipe de Yomoni car du haut de son expérience du marché et connaissance du secteur, il estime que « Yomoni apporte une réponse de qualité aux problématiques actuelles des épargnants (…) c’est la suite logique de mon combat pour une épargne efficace pour tous les patrimoines. »

Que devrait apporter Philippe Vaysettes à Yomoni ?

La nomination de Philippe Vaysettes au poste de Senior Advisor du Conseil de Surveillance arrive à point nommé. Son expérience est plutôt dans le secteur bancaire. Il a débuté en 1979 en tant qu’analyste financier puis contrôleur de gestion chez Indosuez. Ensuite, il est directeur des systèmes d’informations, et directeur général adjoint de la banque OBC en 1996. Il occupe des postes hauts placés chez ABN Amro, Neuflize OBC et Milleis (ex Barclays France).

Sa mission chez Yomoni sera d’accompagner la startup vers des profils ayant des portefeuilles plus importants, des patrimoines à gérer entre 100 000€ et 2 000 000€.

A propos de Yomoni, Philippe Vaysettes est convaincu que « cette solution d’épargne, ajustée aux profils de risque variés, est un formidable outil sur le long terme pour une grande partie des investisseurs. La combinaison d’une plateforme digitale et d’une gestion indicielle est encore totalement sous représentée dans la gestion d’actifs en France. »

2020 serait en faveur de la gestion indicielle

L’année prochaine devrait permettre à Yomoni de prendre encore un nouvel élan positif. Des facteurs favorables aux produits de Yomoni :

  • La stratégie de taux bas devrait continuer,
  • Les fonds en euros n’ont plus la côte qu’ils avaient,
  • L’offre Yomoni est spécialisée dans l’allocation indicielle avec des trackers ou « track-record » solides,
  • Les épargnants sont écoutés par Yomoni qui propose des solutions sur-mesure,
  • L’équipe de direction recrute des talents de la finance,
  • La startup a initié une collaboration prometteuse avec Linxea et annonce dans les mois à venir d’autres partenariats.

Sources : 

– Communiqué de presse Yomoni,

– Le Figaro décideurs : »Didier Le Menestrel et Philippe Vayssettes rejoignent Sébastien d’Ornano chez Yomoni »,

Mentions légales : 

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.