Votre prochain logement sera-t-il construit par une imprimante 3D ?

Publié le - Auteur Par Lucie
Votre prochain logement sera-t-il construit par une imprimante 3D ?

La crise du logement est un problème auquel de nombreux pays font face. Grâce à l’avancée technologique ces dernières années, de nouvelles techniques de construction ont vu le jour. L’impression 3D figure parmi elles. Cette méthode révolutionnaire, habituellement appliquée à la création de prototypes, s’applique désormais au secteur de la construction pour le plus grand plaisir des acquéreurs qui devrait à l’avenir voir les coûts diminuer. En effet, de nombreuses entreprises pionnières dans le secteur ont déjà démontré la faisabilité de ce procédé, et par la même occasion, ses nombreux avantages.

Impression 3D et immobilier : Fonctionnement et coût

Le secteur de la construction connaît un progrès considérable avec l’impression 3D réalisée à grande échelle, et ce, à un coût que les experts estiment être à la portée du grand public dans le futur.

Comment fonctionne l’impression 3D appliquée dans le secteur de la construction ?

Il est difficile de penser que la technologie de l’impression 3D puisse effectivement être appliquée à des secteurs comme la construction. Pourtant, cette technique n’est pas nouvelle et a été depuis longtemps utilisée pour la réalisation d’importantes structures. Ainsi, le secteur de la construction est une application concrète de cette technologie. Pour une maison, cela consiste à placer directement les machines sur le chantier pour réaliser l’impression. Pour cela, la terre crue, l’agile ou le béton sont habituellement utilisés.

Quel est le coût de la construction d’une maison par l’impression 3D ?

Le coût que génère cette technique est effectivement une question qui mérite réflexion. Pour l’instant, il est difficile de déterminer les différentes postes de dépenses liées à cette pratique, ce qui ne permet pas de définir clairement une fourchette de prix.

Par ailleurs, le dispositif étant encore à ses prémices, le coût peut représenter un inconvénient. De nos jours, la construction d’une maison par une impression 3D s’élève à 8 200 euros pour 60 m². Néanmoins, ce prix devrait rapidement connaître un réajustement au fur et à mesure que la technique soit de plus en plus employée. Par conséquent, ce prix pourra descendre jusqu’à 3 250 euros à l’avenir. Cela permettrait dans ce cas d’impacter positivement les crises du logement que connaissent beaucoup de pays.

L’impression 3D appliquée à la construction, une technique avantageuse sur tous les points

L’innovation que représente cette nouvelle technique de construction est à la fois pratique, mais propose aussi de nombreux autres avantages.

Un mode de construction qui respecte l’environnement

Une technique de construction durable comme l’impression 3D est considérablement souhaitée de nos jours, où la question de l’écologie reste au centre des préoccupations. En effet, ce mode de construction utilise principalement des matières renouvelables, telles que la terre et l’argile avec des liants naturels. Cela permet d’améliorer la gestion des ressources naturelles.

Par ailleurs, ICON, l’un des précurseurs de ce mode de construction, vise également l’instauration d’une économie inclusive dans la mise en œuvre des projets. En effet, il prévoit de créer des emplois en optant pour la main-d’œuvre locale dans les localités concernées par la construction.

Une technique qui répond aux besoins urgents de logements

Construire en imprimant en 3D est une solution qui permet de pallier le problème de logement. Une solution non négligeable quand on sait qu’un milliard de personnes sont mal logées de nos jours. D’autant plus que les techniques traditionnelles de construction seraient trop coûteuses en ressources et en temps. Grâce à cette nouvelle technique, il est possible d’ériger une maison en seulement 8 jours.

Le concept est tout aussi bénéfique pour les professionnels du secteur. En effet, le projet est un investissement prometteur qui vaudra un chiffre d’affaires de 20 milliards de dollars pour les entreprises spécialisées dans le secteur et 4 milliards pour les fournisseurs de matériaux en 2027.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire