Résidence secondaire au vert : le département le plus attractif n’est pas celui que vous pensez

Publié le - Auteur Par Lucie
Résidence secondaire au vert : le département le plus attractif n’est pas celui que vous pensez

Parmi les 3,6 millions de résidences secondaires en France, la plupart d’entre elles se trouvent à la campagne. SeLoger, le plus grand portail immobilier de la France, a réalisé une étude permettant de déterminer les départements les plus recherchés.

Le département le plus convoité

La Dordogne se révèle être le département le plus convoité en matière de résidence secondaire au vert.

La Dordogne

Ce département néo-aquitain est un lieu qui profite d’une situation géographique stratégique grâce à ses beaux paysages et au climat agréable dont il bénéficie. Les communes les plus prisées du département en matière de résidence secondaire sont Bergerac et Périgueux, mais il existe également d’autres lieux qui enregistrent un grand volume de recherches de résidences secondaires.

Les données et les statistiques recueillies par SeLoger ne représentent que 20% des recherches sur des villes de campagne et concernent essentiellement les résidences secondaires, dont 7,1% des recherches se portent sur la Dordogne, 6,7 % sur Yonne et 6,3% sur le Var.

Le prix immobilier de la Dordogne

Le prix immobilier de la Dordogne se montre plus accessible que ceux des deux autres départements. En effet, pour s’offrir une résidence secondaire en Dordogne, il faudra compter sur 1488 euros par m². Dans le département de l’Yonne, le prix moyen d’une résidence secondaire avoisine les 1306 euros par m². Dans le Var, par contre, les prix du littoral se montrent particulièrement élevés. Pour acquérir une résidence secondaire dans ce département, il faut compter 4234 euros par m².

Top 3 des communes prisées en résidence secondaire à la campagne

Il existe 3 communes qui enregistrent un nombre élevé de recherches de résidences secondaires.

Saint-Cyprien

Saint-Cyprien est une commune de la Dordogne. En matière de résidence secondaire, elle comptabilise des recherches de résidences secondaires de 7,5%. Étant à proximité de Bugue, un village de Périgord Noir réputé pour son église qui date du 12e et du 14e siècle, elle accueille de nombreuses visites. De plus, cette commune est très animée durant la période estivale. Elle est emplie de gens au cours des marchés gourmands et attire plusieurs fins gourmets. Outre cela, elle renferme également des places qui se montrent parfaites pour les promenades. Pour ce qui est du prix immobilier, Saint-Cyprien figure parmi les communes les plus accessibles, le coût immobilier dans cette commune est de 1640 euros par m².

Saint-Fargeau et La Garde-Freinet

Les communes les plus prisées de l’Yonne et du Var sont Saint-Fargeau et La Garde-Freinet. Saint-Fargeau recueille 9,7% de recherches. Cette commune se situe à quelques kilomètres de Saint-Sauveur-en-Puisaye et renferme un patrimoine culturel riche. Elle dispose d’un château datant du 10e siècle, un beffroi et une église du 13e siècle. Ce village de l’Yonne présente une forte attractivité de par son caractère et son authenticité. De plus, le prix immobilier dans cette commune est accessible, il est de 987 euros par m². La Garde-Freinet enregistre 10,4% des recherches de résidences secondaires. Étant un village forestier et touristique, il attire de nombreux acquéreurs et visiteurs. Composée de maisons en pierre avec des noms de rues à l’ancienne, cette commune présente un caractère authentique. Le prix immobilier dans cette localité est plus cher que les deux autres communes avec un coût de 4343 euros par m².

Les préférences des acquéreurs

Pour faire l’acquisition d’une résidence secondaire, les acheteurs ont des préférences et choisissent en fonction de leur provenance.

Les préférences suivant la provenance

L’étude réalisée par SeLoger a permis de déterminer que les recherches effectuées par les acquéreurs varient suivant leur provenance. La plupart des acheteurs préfèrent les résidences qui ne se trouvent pas à l’autre bout du pays. Ils optent plutôt pour des résidences secondaires situées à quelques kilomètres de leur résidence principale. L’étude a d’ailleurs montré que les Parisiens et les Strasbourgeois concentrent leur recherche dans le département de l’Yonne. Tandis que les Niçois et les Marseillais préfèrent les résidences se trouvant dans le Var.

Les taux de recherche

Les taux de recherche de résidences secondaires par département diffèrent suivant la provenance des acquéreurs. 10,5% des recherches parisiennes se concentrent sur l’Yonne et 14,9% pour les recherches de Strasbourg. La ville de Marseille enregistre un taux de 22% sur le département du Var, Lyon affiche 11,7% et Nice 38,5% sur ce même département. Les Bordelais enregistrent un taux de 21,6% de recherches sur la Dordogne. Les acheteurs de Lille, par contre, concentrent leurs recherches sur le Nord-Pas-de-Calais, avec un taux de 13,3%.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire