Professionnels de la santé (médecin, infirmière…)

Un médecin indépendant, occupé à soigner ses patients à toute heure, a peu de temps à consacrer à la gestion…

Les meilleurs banques pour les médecins

Un médecin indépendant, occupé à soigner ses patients à toute heure, a peu de temps à consacrer à la gestion de sa finance et de sa comptabilité. Aussi, il lui faut une banque facile à gérer et qui propose des prestations adaptées à son activité.

Cette page est destinée à aider les professionnels de la santé à prendre une décision éclairée quant au choix d’un établissement bancaire.

Une banque adaptée aux besoins d’un médecin

Généraliste, dentiste, kinésithérapeute… quelle que soit sa spécialité, domicilier ses revenus quand on exerce une profession libérale est plus compliqué que pour un salarié qui reçoit un virement mensuel de la part de son employeur.

Que dit la loi sur le compte à ouvrir ?

Pour être en conformité avec la loi, un professionnel de la santé qui exerce en profession libérale doit dissocier son compte courant de son compte professionnel. En revanche, contrairement aux entreprises, les personnes physiques (mis à part les EIRL)  ouvrent un compte personnel dédié à leur activité en leur nom. Il est strictement interdit d’utiliser son compte personnel à des fins commerciales.

Que dit la loi sur les encaissements ?

En effet, le patient peut payer en espèces, par chèque ou via une carte de paiement. Et le praticien n’a pas le droit d’imposer un mode de paiement à ses patients (article R. 4127-53 du Code de la santé publique). De plus, le mode de règlement ne devrait en aucun cas constituer un obstacle pour refuser la prise en charge d’un malade. Pourtant malheureusement, de nombreux praticiens refusent encore la carte bancaire.

En outre, la banque d’un médecin doit proposer une gamme complète de solutions pour encaisser et déposer ses frais de consultation : espèces, chèque, carte bancaire, chèque électronique, porte-monnaie électronique ou encore paiement sans contact sur mobile.

Une banque qui propose des offres avantageuses

Se tourner vers la banque en ligne pour réduire les frais

Le praticien indépendant est amené à effectuer un nombre élevé de transactions. En effet, un médecin généraliste reçoit en moyenne entre 20 à 25 patients par jour. C’est donc dans son intérêt de choisir un établissement financier qui propose des tarifs et des frais bancaires moins chers.

Les différents frais à observer

Il faut étudier cas par cas les différents frais qu’une banque est susceptible de facturer à ses clients : frais de tenue de compte, frais d’utilisation de carte bancaire, frais des opérations bancaire, etc. Dans cette optique, les banques en ligne sont les champions des frais moins élevés.

Une banque qui présente une souplesse d’utilisation

Gérer sa trésorerie n’est pas une tâche facile pour des professionnels qui travaillent en moyenne 54 heures par semaine (voire jusqu’à plus de 70 heures par semaine pour certains). Il leur faut donc un outil qui leur permette de contrôler et d’administrer leur compte selon leur disponibilité.

Les atouts de banques en ligne

Les banques en ligne proposent des alternatives offrant la possibilité de gérer son compte en tout temps et en tout lieu dans leur « espace client ».

La gestion de compte en ligne est également facilitée par la disponibilité des applications simple d’utilisation sur smartphone, tablette ou PC portable. Ainsi, l’utilisateur n’a pas à s’absenter de son cabinet médical pour souscrire un produit tel qu’une épargne ou un crédit à la consommation.

Des conseillers bancaires plus disponibles

La disponibilité des conseillers en ligne est également un critère déterminant pour choisir une banque pour les médecins. En effet, selon son emploi du temps, la plage horaire d’un personnel soignant est presque au-delà de 20 h. D’où le besoin d’un service client disponible à des heures tardives.

Une banque qui propose des produits adaptés

Pour ceux qui exercent une profession libérale, la retraite et la couverture sociale constituent une question cruciale.

Une solution d’épargne et de création de patrimoine

D’où la nécessité de souscrire une épargne pour assurer ses vieux jours et pour faire face aux périodes difficiles. Une fois encore, l’offre doit être avantageuse pour le consommateur (taux de rémunération attractif, absence de frais d’entrée ou frais d’entrée réduits, etc.).

Des solutions de financement disponibles

La profession médicale nécessite également l’achat d’équipement (matériels de soins ou encore appareils d’analyse) pour son cabinet ainsi que divers financements pour l’innovation et le développement de l’activité. La banque doit, dans ce cas, fournir des crédits professionnels avec un taux et des conditions avantageux. Il s’agit, entre autres, d’un crédit-bail et d’un prêt amortissable.

Une question ?

Le choix n’est pas facile car rares sont lés établissements qui conjuguent : tarifs réduits, solutions d’encaissement à prix bas et possibilité d’encaisser du liquide mais ici nous avons sélectionné les meilleurs établissements les plus adaptés aux médecins.

Boursorama Banque est la 1ère banque en ligne en France. Ses atouts sont nombreux :

  • Frais de compte sont réduits au minimum à 9€ par mois. Autant la solution est gratuite pour les particuliers mais les professionnels doivent payer un minimum pour accéder à leurs nombreux services spécifiques.
  • Des solutions d’encaissements variés : chèque, carte bancaire avec iZettle. Le liquide en revanche ne pourra pas être encaissé.
  • Une solution d’épargne exclusive avec le Livret Pro. Ce livret est sans frais, l’argent est disponible à tout moment et le taux est correct par rapport aux autres solutions disponibles.

Pour la solution de financement, il est préférable de se tourner vers Mansa qui est spécialisé sur les professionnels indépendants.

Qonto la néobanque de référence pour les professionnels. Son offre est très attractive :

  • Des frais réduits pour les indépendants à 9€ par mois seulement,
  • Des facilités de gestion de la comptabilité,
  • Des nombreuses solutions d’encaissements. Qonto propose différents terminaux de paiement alors que Boursorama n’en propose qu’un seul. Le liquide n’est pas disponible à l’encaissement également.

Anytime la néobanque française maline qui grimpe.

  • Frais de tenue de compte réduit dès 9,5€ par mois pour les professions libérales,
  • Il est possible d’encaisser des chèques et de nombreux terminaux de paiement sont disponibles, notamment Sum Up qui a un tarif très compétitif à 19€ seulement car il n’imprime pas de tickets et le transmet par email.

 

Dans le classement ci-dessus, l’effort est concentré sur la réduction des frais. Cependant, il est impossible d’encaisser du liquide.

Les néobanques ou banque en ligne qui permettent d’encaisser le liquide ne sont pas compatible avec les personnes physiques. Soit elles ne proposent pas de terminaux de paiement, soit elles n’ont pas de services dédiés aux pro.

Dans ce cas, la seule solution est de se tourner vers les banques classiques comme la BNP Paribas, le Crédit Agricole ou la Société Générale.