Coach sportif – prof de Yoga

Depuis quelques années le bien-être et la remise en forme ont le vent en poupe. Les français ont de plus...

Les 3 top banques pour un coach

Shine

La FrenchTech peut encore se réjouir d’une nouvelle startup qui décolle bien. Il s’agit de Shine, la néobanque pro idéale pour les indépendants.

En savoir plus Ouvrir un compte Shine

Boursorama Banque Pro

Boursorama Banque BtoB est accessible aux professionnels depuis 2016 et elle séduit de + en + d'entrepreneurs.

En savoir plus Ouvrir un compte pro

Depuis quelques années le bien-être et la remise en forme ont le vent en poupe.

Les français ont de plus en plus la volonté de se reprendre en main que ce soit avec des cours à distances, en individuel ou dans une salle de sport.

Le coach sportif prend donc une place importante dans cette manière d’appréhender la remise en forme, il est là pour accompagner, motiver, donner des conseils adaptés à chaque personne. Pour ceux qui voudraient allier passion et démarche athlétique voici ce qu’il faut savoir avant de se lancer :

  • Le « personal trainer » est avant tout un sportif confirmé qui partage son expérience,
  • Il a une volonté de toujours améliorer ses acquis, il est donc également dans une démarche d’apprentissage continue,
  • Il sait comment transmettre son savoir,
  • Il sait gérer une entreprise et utilise les bons outils de gestion. (C’est ici que ComparateurBanque.com vous guide dans vos pas d’entrepeneurs)

 

Une question ?

Il faut tout d’abord prendre en compte les différentes missions ou multiples objectifs qu’on les clients d’un coach sportif :

  • le bien-être qui est primordial,
  • la remise en forme,
  • la perte de poids,
  • la prise de masse musculaire,
  • l’obtention du très convoité ventre plat,
  • muscler et tonifier le corps ou encore préparer une compétition sportive.

Clairement ce n’est pas ici qu’on verra des « #mourir » devant une une photo de raclette, pour ceux qui connaissent, ou des personnes qui n’ont pour intérêt que manger gras, boire de l’alcool et avoir une vie sans limite horaire, ni poids.

Après tout est dans l’équilibre, donc un bon coach doit aussi être à l’écoute de ceux qui souhaitent juste améliorer l’existant pour l’entretien.

Le mot Coach est à comprendre ici dans le sens d’éducateur sportif. Car ce dernier accompagne ses clients dans leurs démarches quel que soit l’objectif à atteindre, tout en sachant qu’il peut évoluer. C’est un préparateur sportif qui peut avoir tout type de public : enfants, adultes, séniors, handicapés…

Le coach doit faire preuve de pédagogie, accompagner ses clients dans leurs objectifs ne suffit pas, il faut aussi être capable de comprendre leurs besoins, leur potentiel, leurs forces ainsi que leurs faiblesses et ce toujours de manière sécuritaire.

Différences entre Coach fitness et coach sportif

Il ne faut pas confondre les deux car il ne désigne pas la même chose !

Au sens sportif le terme englobe à la fois préparation physique et l’aide à la remise en forme.

Le coach fitness correspond comme son nom l’indique au domaine spécifique de la remise en forme/ du fitness.

Il ne suffit pas d’être sportif de haut niveau depuis des années ou passionnés pour devenir coach.

Il faut pouvoir être capable d’accompagner des personnes sur le plan nutritif, en particulier si la personne a des problèmes santé.

Le coach sportif est un coach accrédité (disposant d’une carte professionnelle).

Techniquement, il n’existe pas vraiment de diplôme pour devenir coach sportif en France. Toutefois, que le coach sportif soit en auto-entrepreneur ou en association, l’article L.212-8 du Code du sport interdit d’encadrer une activité sportive contre rémunération sans avoir une carte professionnelle.

 

Des études sont nécessaires pour enseigner le sport, elles ont pour la plupart un acronyme un peu spécial :

  • Le BPJEPS : Le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, mention activités de la forme (options musculation-haltérophilie et cours collectifs). On peut l’obtenir avec ou sans le bac.
  • Le CQP ALS : Certificat de qualification Professionnelle.
  • Une Licence ou un Master en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) à l’Université.
  • Le DEJEPS : Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport.
  • Licence STAPS.
  • Le CAPEPS : certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive.

De nombreuses formations diplomantes ou certifiantes existent également dans l’univers du Yoga. Nous apprécions particulièrement la formation de Julie Forton une aixoise, que l’on retrouve sur Youtube ou Instagram sous le nom de Julie Akasha Yoga. Elle propose notamment une formation de Yoga certifiante de 200 heures et de nombreux e-books intéressants. Voici un lien vers sa chaîne Youtube.

Attention les non-diplômés se faisant payer et exerçant officiellement en tant que professeurs, entraîneurs, moniteurs, animateurs ou éducateurs sportifs sous le statut d’auto-entrepreneur risquent une peine d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende.

Selon l’article L.212-8 du Code du sport (dont le lien est plus haut) :

« Est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende le fait pour toute personne

1° D’exercer contre rémunération l’une des fonctions de professeur, moniteur, éducateur, entraîneur ou animateur d’une activité physique ou sportive ou de faire usage de ces titres ou de tout autre titre similaire sans posséder la qualification requise au I de l’article L. 212-1 ou d’exercer son activité en violation de l’article L. 212-7 sans avoir satisfait aux tests auxquels l’autorité administrative l’a soumise ;

2° D’employer une personne qui exerce les fonctions mentionnées au premier alinéa de l’article L. 212-1 sans posséder la qualification requise ou d’employer un ressortissant d’un État membre de la Communauté européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen qui exerce son activité en violation de l’article L. 212-7 sans avoir satisfait aux tests auxquels l’autorité administrative l’a soumis. »

Cependant, il y a la théorie et la pratique :

Dans la pratique, il est possible de devenir coach sportif sans avoir de diplôme, à la condition d’exercer à titre d’indépendant et d’en informer systématiquement ses clients. S’ils ne sont pas prévenus de ce détail alors qu’ils présumaient de l’inverse ils peuvent poursuivre le coach pour abus de confiance. D’autre part les professionnels évoluant dans le secteur peuvent aussi le dénoncer pour usurpation de fonctions.

Autre problème non négligeable pour le non diplômé, les perspectives de carrière s’avèrent assez limitées dans ces conditions, impossible de rejoindre un club, de donner des cours en entreprise, de travailler pour des organismes officiels, etc.

La seule solution restante est de proposer ses services à domicile et à des particuliers.

Pour ceux qui ne veulent pas être salarié d’un club de fitness et se lancer à leur compte voici les informations pour se lancer à son compte.

Le meilleur statut juridique pour l’activité de l’entraîneur dépend surtout de ses objectifs, de son budget et de ses capacités relationnelles (le coach sportif auto-entrepreneur proposant ses services directement aux clients ses revenus sont donc liés à son aptitude à acquérir et entretenir de bonnes relations avec ses élèves).

L’auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur est le statut le plus recommandé.

Pour commencer il faudra se rendre sur le site Pole Auto-Entrepreneur, pour faire les démarches en ligne. Être coach sportif en auto-entrepreneur révèle bien des avantages. Entre les formalités allégées et les charges proportionnelles au chiffre d’affaires La manœuvre est simple et rapide :  il suffit de suivre les étapes. Ensuite comme il dépend de l’URSSAF il devra faire ses déclarations de chiffre d’affaires auprès de l’organisme par mois ou par trimestre. Pour info l’URSSAF prélèvera 22 % de son revenu en guide de cotisations sociales. Le seuil de chiffre d’affaires annuel est de 72 500 €.

Nous avons tout un dossier complet sur la micro-entreprise.

Le salaire varie en fonction de l’expérience et des conditions de travail…

Il est en moyenne entre 2300€ et 7800€ par mois.

Cette fourchette de salaires ne tient pas compte des différentes indemnités que peuvent toucher les coachs travaillant pour les associations, les ONG, les institutions publiques…

La tarification est en moyenne de 36 euros par heure pour les coachs sportifs indépendants.

Ouvrir un compte dédié à son activité est obligatoire, en effet l’auto-entrepreneur doit séparer son compte courant personnel du compté dédié à son entreprise. Ce dernier servira pour les dépôts de recette, les dépenses dans le cadre du travail (matériel de sport, fourniture de bureau…), le paiement des charges, le salaire et en cas d’expansion pour obtenir un crédit.

En revanche, selon le montants des gains annuels, il n’est pas obligatoire d’ouvrir un compte professionnel. Un compte courant individuel classique pourra très bien remplir sa mission.

Il existe des néobanques dédiées à ce statut, qui  :

  • aident à la création de l’entreprise,
  • facilitent les démarches administratives et la comptabilité,
  • prennent en compte les nouvelles solutions de paiements et facilitent l’encaissement des cotisations.

Sur cette page se trouvent quelques pistes :

La néobanque Quonto

  • Un compte 100% en ligne ouvert en quelques minutes,
  • Bon rapport qualité-prix : Dès 9€/mois pour les indépendants et dès 29€/mois pour les entreprises,
  • 1 mois gratuit* pour essayer ses services sans engagement,
  • Des outils pour faciliter la compta et la création d’entreprise…
  • Facilité et rapidité des virements,
  • Possibilité d’encaisser les chèques,
  • Un bon support clients à votre écoute…

La solution de financement Mansa

  • 100% orientés vers les indépendants, freelances de tous les secteurs d’activité,
  • Réponse en 10 minutes,
  • Déblocage des fonds en 48 heures,
  • Pour des financements de 500 à 10 000€.

La néobanque Shine

  • Un compte dès 3,90€/mois,
  • Un Iban français,
  • Une carte internationale prépayée offerte (personne n’a dit que le coach ne pouvait pas être un globe-trotter),
  • Un support clients disponible 7 jours /7,
  • Une aide à la création de l’entreprise,
  • Une comptabilité simplifiée.
  • 70 000 entrepreneurs lui font déjà confiance !
  • 30 jours offerts pour tester la néobanque sans engagement !

Le compte pro de Boursorama Banque

Pour les clients de Boursorama Banque la banque en ligne n°1 il sera facile d’utiliser cette solution accessible pour 9€/mois.

 

 Pour tous ceux qui souhaiteraient aider les autres dans leurs démarches pour se prendre en main, qu’ils se rassurent le plus gros de leur travail sera de s’occuper de leurs programmes sportifs et nutritifs. Pour le côté administratif ce sont les néobanques qui s’occuperont du reste, tels des coachs.