Banque IBAN FR

Tous les établissements bancaires en France (banque traditionnelles, banques en ligne, banque mobiles) associent leur compte à un IBAN français. Mais...

Les TOP établissements avec IBAN FR

Tous les établissements bancaires en France (banque traditionnelles, banques en ligne, banque mobiles) associent leur compte à un IBAN français. Mais qu’en est-il des établissements étrangers ? Et surtout, qu’est-ce que cela change dans le quotidien de ne pas en avoir un ? Retour sur les banques pas chères qui délivrent ce sésame.

Que veut dire Iban français ?

L’IBAN (sigle issu de l’expression anglophone International Bank Account Number) est l’identifiant du compte bancaire. Et suite à la mise en place de la norme SEPA (Single Euro Payments Area), seul l’IBAN du compte débiteur suffit désormais pour un prélèvement.

IBAN français vs IBAN européen

Un IBAN français se compose de 27 caractères : le code du pays (2 premiers caractères), la clé de contrôle (2 caractères suivants) et le BBAN (la chaine de caractères suivants). Dans les autres pays, un IBAN dispose de 34 caractères maximum. Or, certaines néobanques étrangères n’octroient pas à leurs clients un IBAN français mais un IBAN européen.

Quel est le problème de l’IBAN européen ?

Certains organismes dans l’hexagone comme les fournisseurs d’énergie ou encore les opérateurs de téléphonie rechignent voire refusent ce type d’IBAN, ce qui peut provoquer des situations complexes. Pour quel motif ? Les organismes récalcitrants arguent que les RIB européens les obligent à financer des développements techniques pour adapter leur processus.

Quelles solutions pour éviter le problème de refus de l’IBAN quand il n’est pas FR ?

Pourtant, la loi de non-discrimination des IBAN exige que tous les établissements acceptent les IBAN européens. C’est pourquoi des contrôles sont diligentés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) mais aussi par le Centre européen des consommateurs (CEC).

Nous avons rédigé de nombreux articles à ce sujet. Ce dernier article regroupe nos principaux conseils pour savoir que faire quand on est face à une situation de refus de paiement à cause d’un IBAN qui provient d’une néobanque étrangère comme Revolut, N26 ou bien d’autres.

 

Une question ?

Dans un premier temps, voici la liste des banques en ligne vraiment pas chère et qui proposent un IBAN français.

Boursorama Banque

La filiale de la Société Générale est une banque incontournable pour les petits budgets. Outre la prime de bienvenue de 80 euros, l’offre Welcome permet d’avoir gratuitement un compte courant, une carte Visa Classic et un espace personnel pour piloter ses finances en ligne en toute autonomie. Et pour ceux qui voyagent, l’offre Ultim donne droit à une carte Visa Premier également gratuite.

Fortuneo

Fortuneo se positionne quasiment à hauteur de Boursorama Banque avec le compte Fosfo gratuit à partir d’une opération par CB dans le mois. La banque en ligne est en revanche la plus généreuse en termes de prime de bienvenue et de solutions de paiement. Aucuns frais non plus en ce qui concerne les opérations en devises partout dans le monde et sans limite de montant.

Monabanq

Monabanq est une banque en ligne qui dénote dans le paysage puisque son offre est payante. Le compte Tout Compris nécessite de verser un (faible) forfait mensuel de 2 euros par mois mais permet d’accéder aux multiples services bancaires de l’établissement ainsi qu’aux nombreuses fonctionnalités de son application mobile bancaire. Et pour 3 euros par mois supplémentaires, on peut être titulaire d’une carte Visa Premier.

Hello bank !

La filiale de BNP Paribas est également compétitive avec son offre Hello One gratuite et sans conditions de revenus.  Pas de cotisation non plus pour disposer d’une carte Visa Hello One à autorisation systématique avec, en plus, des paiements en monnaies étrangères qui ne coutent rien du tout.

BforBank

BforBank s’aligne aussi sur ses concurrents avec une formule qui inclut un compte courant et une carte Visa Classic à débit immédiat gratuite (sous conditions d’utilisation). Toutefois, il faut justifier 1200 euros net par mois de revenus pour être éligible à l’offre.

Résultat des courses : il est conseillé de cibler une banque mobile française pour ouvrir un compte bancaire pas cher tout en profitant d’un Iban français. Ce qui évite les prises de tête !

Souvent les néobanques sont internationales et donc il arrive qu’elles soient basées hors du territoire français. Voici quelques acteurs efficaces, sèrieux et qui sont basés en France :

Vaultia (ex-Moneway)

Moneway est une néobanque 100% française qui délivre une carte, un compte de paiement et une application dans une offre gratuite et sans frais cachés. Les souscripteurs disposent donc d’une carte de débit MasterCard associée à des garanties d’assurance lors de déplacements.

Globe Trotter

La proposition récente du Crédit Agricole pour les voyageurs de moins de 30€, c’est Globe Trotter. Pour seulement 2€ par mois, les jeunes bénéficient des principaux services de la banque verte et en plus de conditions spéciales pour voyager.

Max

Max est une super néobanque couteau Suisse. Initialement, il s’agissait d’un agrégateur de comptes développé par le Crédit Mutuel Arkéa. Puis rapidement l’offre est devenue une néobanque sans frais, avec conciergerie et des conditions en or pour les voyages hors de France. Max est sans frais de retrait ni sur les paiements à l’étranger. Depuis peu, Max propose une solution de cashback. Un avantage en plus !

Récemment Monese a obtenu l’IBAN FR.

 

Pour les pro, la question de l’IBAN se pose également. Voici la liste des établissements pas chers et efficaces qui sont disponibles :