Ce qui a changé au 1er décembre en France

Modifié le - Auteur Par Hélène N.
Ce qui a changé au 1er décembre en France

Nouveau mois, nouveau changement, et ce n’est sans doute pas celui-ci qui va sortir du lot. Ceci dit, les nouvelles ne sont pas toujours mauvaises malgré les crises qui ne sont toujours pas prêtes à sortir un drapeau blanc. Tout d’abord marqué par l’entrée en vigueur du bonus réparation, puis par le versement de la prime de Noël, décembre sera peut-être un mois plus réconfortant pour les Français. Néanmoins, ces derniers devront également s’attendre à de nombreuses démarches fiscales, notamment en matière d’impôts.

Ce qui est nouveau en décembre cette année

À l’approche des fêtes chrétiennes, les primes les plus attendues de l’année vont très bientôt être versées, accompagnées de diverses modifications dans le but de rendre le mois moins chargé.

Modification sur le crédit d’impôt

À titre de rappel, le service de correction en ligne sur la déclaration de revenus est disponible depuis août 2022. Mais parce que l’année va bientôt se terminer, les contribuables n’ont plus que deux semaines pour s’en servir si ceux-ci souhaitent apporter des modifications sur un ou plusieurs éléments au niveau de la déclaration. Le dernier délai est fixé au mercredi 14 décembre, ce qui n’est valable que pour les déclarations en ligne. Les déclarations sur papier ne sont pas concernées par cette échéance. Après cette date, il est toujours possible d’envoyer une réclamation aux impôts et cela jusqu’à la fin de l’année 2024.

Une tradition, c’est une tradition !

Comme chaque année, les fêtes de Noël arrivent avec une prime qui s’adresse particulièrement aux bénéficiaires des aides sociales. Cette année, le versement de cette prime aura lieu à partir du 15 décembre et comme d’habitude, le montant varie en fonction de la composition du ménage. Une personne sans enfant à charge bénéficiera de 152,45 euros, un couple avec un enfant profitera de 274,41 euros et un couple avec 3 enfants à charge jouira de 381,12 euros. Les bénéficiaires de l’aide venant de Pôle emploi, quant à eux, profiteront d’une prime à un montant fixe : 152,45 euros.

Parce que l’État tient à ses promesses

L’entrée en vigueur d’une nouvelle aide à la réparation a été annoncée par l’État il y a un mois de cela.

Bonus réparation pour certains appareils électriques et électroniques

Réparer au lieu de jeter, telle est la visée de cette nouvelle aide à la réparation que l’État a annoncée le mois dernier. Très attendu paraît-il, ce bonus sera enfin valable pour la réparation des appareils électriques et électroniques. Une bonne raison d’utiliser enfin la vieille machine à café qui ne servait plus qu’à décorer. Comment ça marche ? À compter du 15 décembre 2022, les ménages vont payer 10 à 45 euros moins chers pour donner une seconde vie à leurs vieux appareils. Le montant du bonus dépend de la valeur du dispositif et pour le moment, dix familles d’équipements sont concernées. Ce qui englobe les GEM (Gros Équipements Ménagers) avec et hors fluides frigorigènes, les PEM (Petits Équipements Ménagers) hors circuit de fluides frigorigènes, les équipements informatiques…

Il arrive au moment où des coupures d’électricité sont annoncées … Savez-vous que les coupures ou baisses de tension peuvent endommager votre électroménager ? 

Versement d’un chèque énergie

Parce que le gouvernement sait que les hausses qui se sont multipliées ces derniers mois n’ont pas facilité les choses chez les Français, ce dernier a décidé de distribuer un chèque énergie qui sera le bienvenu dans biens de foyers. Attribué selon les revenus des ménages, le montant peut varier entre 100 et 200 euros. Mais il faut savoir que les démarches pour l’obtention de cette aide sont automatiques, il n’est donc pas nécessaire de faire une demande auprès des fournisseurs pour en bénéficier. En effet, le gouvernement est renseigné sur le revenu fiscal de chaque ménage et enverra le chèque si celui-ci répond aux conditions d’attribution.

Bilan des nouveautés :

L’inflation continue son ascension, le portefeuille des Français en prend encore un coup et les principales choses qui sont annoncées sont de modestes primes dont l’impact est court-termiste. Personne au gouvernement n’a l’idée de revoir les choses dans son intégralité ?

Par Hélène N.

Hélène est rédactrice pour ComparateurBanque.com depuis 2019. Elle traite souvent de sujets liés à l'actualité.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire