Argent : quel budget pour élever et éduquer un enfant en France ?

Modifié le - Auteur Par Nantcy L
Argent : quel budget pour élever et éduquer un enfant en France ?

INTERVIEW.

Nourriture, équipements, mode de garde, éducation… Si fonder une famille est le rêve de bon nombre de Français, élever un enfant coûte cher. Afin de maîtriser le budget familial et enseigner à sa progéniture la valeur de l’argent dès la préadolescence, des solutions financières existent. Le point avec Martin Lagache, Head of Brand & Communications chez Kard, fintech française proposant aux adolescents une application mobile avec un compte de paiement.

20 % des dépenses des ménages. Voici ce qu’occasionne, selon l’Insee, l’arrivée d’un enfant. Avant même sa naissance, il faut acheter les différents équipements (poussettes, accessoires de puériculture, meubles, vêtements…), qui coûte en moyenne 1 560 €. La création d’une liste de naissance complète et les achats de seconde main peuvent heureusement faire baisser la note. D’autre part, lorsque la famille s’agrandit, les priorités financières sont souvent revues. Les sorties culturelles, les déjeuners ou diners au restaurant et autres loisirs se font par exemple plus rares. Or, il convient parfois de déménager dans un logement plus grand ou d’opter pour une voiture plus spacieuse, pour accueillir le bébé dans les meilleures conditions. C’est tout un mode de vie qu’il faut repenser et réajuster. Mieux vaut donc l’avoir anticipé. Voyons d’ailleurs en détails combien coûte un enfant, en fonction de son âge.

Quel budget pour un enfant selon son âge ?

Bébé, enfant, adolescent… La somme allouée à l’éducation des enfants diffère à mesure que le temps passe.

Budget enfant : des périodes plus coûteuses que d’autres

Nourriture, habillement, logement, garde d’enfant… D’après une récente étude réalisée par la société d’investissement Moneyfarm, un enfant coûte en moyenne 202 000 livres sterling, soit 240 440 euros. L’addition peut néanmoins grimper jusqu’à 320 000 livres sterling, soit 380 928 euros !

Les dépenses variant tout au long de la vie de l’enfant, des phases plus chères que d’autres ont été observées :

Entre 6 et 8 ans

À cette période, un enfant coûterait, toujours selon ce rapport, 30 000 livres, soit 35 706 euros. Ce qui est quasi l’équivalent du salaire annuel moyen d’un Français en 2022 : 35 856 euros, d’après l’Insee.

L’adolescence, la période la plus chère

À l’adolescence, et notamment entre 15 et 18 ans, les dépenses s’élèveraient au total à 49 790 livres sterling, soit 59 263 euros.

Aux États-Unis, la dernière publication du département américain de l’Agriculture stipule que les dépenses d’éducation des enfants de la naissance à 17 ans sont d’environ 233 610 $ (pour une famille à revenu moyen de deux adultes et deux enfants). Avec l’inflation, ce chiffre se monte en moyenne à près de 286 000 $ en 2022.

Et en France, les données sont-elles les mêmes ?

Budget enfant : 180 000 euros de 0 à 20 ans

Dans l’Hexagone, le ministère de la Santé et des Solidarités indique que la dépense globale pour un enfant de 0 à 20 ans est de 180 000 euros en moyenne. Bien moins qu’au Royaume-Uni et aux États-Unis, mais le budget reste conséquent.

Voici dans le détail, le montant des dépenses effectuées pour les enfants, au fil de leur âge :

  • De la naissance à 3 ans : 3 600 euros par an
  • De 4 à 6 ans : 4 800 euros par an
  • De 7 à 11 ans : 5 340 euros par an
  • De 12 à 17 ans : 6 552 euros par an

Ces chiffres, basés sur la dernière Enquête Budget de famille de l’Insee, datant de 2017, sont à prendre avec des pincettes. D’autant que l’inflation gronde depuis des mois. D’ailleurs, la garde d’enfant, a bondi de 2 % sur un an. Comme l’a notifié l’Observatoire des emplois de la famille, en juillet dernier, les parents paient en moyenne 3,70 euros par heure par enfant à une assistante maternelle et 9,70 euros net par heure pour une garde à domicile.

Nous observons cependant que c’est clairement à la période de l’adolescence, qu’un enfant coûte le plus cher. Comment le responsabiliser davantage et lui apprendre la valeur de l’argent, pour éviter qu’il ne dépense à tout va ses dons d’argent obtenus lors des occasions spéciales (anniversaire, Noël, etc.), ou son argent de poche ?

Budget enfant : l’importance de l’éducation financière

Si l’argent de poche est souvent donné en espèces, des solutions financières pensées pour les adolescents peuvent leur permettre de gérer leur budget, en toute sécurité.

Budget enfant : jusqu’à 50 ou 100 € d’argent de poche par mois

En plus des dépenses quotidiennes, une grande partie des parents donnent aussi de l’argent de poche à leurs enfants. « Selon l’âge, ils perçoivent 10 à 20 € par mois. La somme augmente s’ils doivent se payer un déjeuner où ne mangent plus à la cantine. En fonction des villes et des catégories socioprofessionnelles, l’argent de poche peut ainsi aller jusqu’à 50 ou 100 euros par mois », nous indique Martin Lagache, Head of Brand & Communications chez Kard. Cette fintech française à destination de la génération Z, propose depuis mai 2019 une application mobile avec un compte de paiement, une carte Mastercard à autorisation systématique, ainsi que des fonctionnalités de gestion d’argent aux adolescents (à partir de 10 ans).

« Jusqu’à présent, l’argent de poche était donné en cash. Or, si l’on a tendance à penser que les adolescents ont plus de facilité à gérer leur argent avec de l’argent physique, car ils voient ce qu’il leur reste, après un ou plusieurs achats, dans les faits, c’est tout le contraire qui se produit. Ils vont en effet dépenser sans compter en bonbons, cartes ou autres magazines, et ne vont pas noter leurs dépenses. Avec une solution comme celle que nous proposons chez Kard, ils ont non seulement accès à des moyens modernes, mais profitent aussi d’un récapitulatif complet dans leur appli bancaire, en temps réel, grâce à des notifications. Ils ont ainsi un regard, tout comme leurs parents, sur les transactions réalisées avec leur CB Mastercard », détaille l’expert.

Budget enfant : un meilleur suivi des dépenses et de l’épargne

« Nos solutions financières dédiées aux adolescents permettent un meilleur suivi de leurs dépenses. En leur offrant une vraie expérience bancaire, ils apprennent ainsi les bases d’une bonne gestion financière, tout en s’éduquant financièrement », note-t-il. « Plus tôt on commence à apprendre, mieux on va être armé et avoir le réflexe de regarder son compte bancaire, une fois adulte. Car, si l’on n’apprend pas à gérer un compte ou un budget, lorsque le premier salaire tombe, il peut être rapide de tout dépenser et de se retrouver à découvert, voire d’enchaîner les dettes », prévient Martin Lagache. « Il est primordial de savoir budgétiser son train de vie par rapport à ses revenus. Se sensibiliser à ces notions dès le plus jeune âge permet alors de garder un œil sur ses dépenses. D’autant que l’appli mobile Kard permet, en plus d’apprendre à gérer un budget, de se constituer une épargne, pour un projet précis. Des sommes peuvent être bloquées sur des « coffres », tant que l’objectif définit en amont n’est pas atteint », énonce-t-il.

Budget enfant : une responsabilisation

D’autre part, en cas d’urgence et de besoin ponctuel, « les parents peuvent recharger l’appli en temps réel. Cette recharge peut aussi être conditionnée. L’enfant pourra bénéficier d’une somme supplémentaire, s’il effectue par exemple des tâches ménagères, ou s’il a des bonnes notes à l’école. Cela permet de l’éduquer sur la valeur de l’argent », ajoute-t-il. « Et d’autant plus s’il vend ses effets personnels sur des sites de vente entre particuliers (Vinted, Leboncoin, etc.). Dès lors qu’ils gagnent leur propre argent, les adolescents sont beaucoup plus attentifs à leurs dépenses. Ils vont donc faire davantage attention. S’ils utilisent la carte bancaire de leurs parents pour effectuer des achats en ligne, sans surveillance, les dépenses peuvent être « no limit ». Le budget familial peut alors être grandement mis à mal », alerte le spécialise.

Budget enfant : supervision, communication et confiance

« L’application bancaire que nous proposons est supervisée à 100 % par les parents (un seul ou les deux selon l’offre choisie). Ce sont eux qui fixent les limites de paiement et de retraits, et ils peuvent également commenter les transactions. Les adolescents gardent de ce fait une certaine autonomie, avec un filet de sécurité (interdiction de payer dans des tabacs ou d’acheter de l’alcool) et de contrôle. Ce qui est bien, c’est que cette phase d’apprentissage d’éducation financière se crée avec les parents. Des discussions familiales sur les dépenses et la gestion de l’argent en découlent, grâce une visibilité précise et une totale transparence sur les dépenses. Un jeu de confiance s’établit ainsi sur la base d’informations communes, afin que les enfants prennent progressivement leur envol », conclut-il.

Coût de cette solution financière ?

Focus sur l’offre Plan confort de Kard

4,99 €/mois, pour l’offre la plus populaire, nommée Plan confort. Elle permet de gérer le budget de plusieurs ados sur le même compte, une cogestion parentale et donne accès à une carte Mastercard pour payer sans frais en France et à l’étranger. Une assurance smartphone est incluse en cas de casse et le service client est plus réactif.

Focus sur l’offre Plan basique de Kard

Le Plan basique, lui, ne coûte que 2,99 €/mois, mais n’est accessible qu’à un seul enfant et un parent. Les paiements ne peuvent s’effectuer qu’en France, et elle ne comprend pas d’assurance smartphone.

Par Nantcy L

Journaliste plurimedia depuis 15 ans, je m'intéresse à différents univers : économie, lifestyle, société, culture, psycho & développement personnel... Pour Comparateurbanque.com je vous livre, à l'aide d'experts, des conseils pour mieux gérer votre argent.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire