Investir le 13 novembre 2022 avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Lucie
Investir le 13 novembre 2022 avec ces 4 infos clés

Alors qu’en Grèce le gouvernement a votĂ© une loi pour obliger les supermarchĂ©s Ă  proposer des tarifs privilĂ©giĂ©s sur des produits de base, en France, les tarifs des billets TER vont augmenter en 2023 Ă  cause de la hausse des coĂ»ts de l’énergie. C’est pour Ă©viter ce genre de situations que nous vous proposons des solutions alternatives pour booster votre patrimoine toutes les semaines.


Sujet de la semaine :

Investir dans le Beaujolais Nouveau ?

Que l’on aime le vin ou pas, que l’on trouve le Beaujolais pas à notre goût n’a pas d’importance. En effet dans le domaine du vin même si le goût est important, l’histoire du domaine l’est tout autant. Le Beaujolais semble alors tout indiqué, chaque année le Beaujolais nouveau rassemble les foules pour un moment convivial. Il faut savoir que cette sortie est attendue depuis plus de 70 ans. La date de sa sortie est fixée au troisième vendredi du mois de novembre depuis 1985, ce sera donc la semaine prochaine.

Le marché du vin en chiffres

Même s’il est assimilé au marché du luxe, l’investissement dans le vin est possible une fois bien documenté.

  • L’AOC Beaujolais s’étend sur 9 400 hectares.
  • Sa production annuelle est de 510 000 hectolitres.
  • Le marchĂ© du vin et des spiritueux attire 5 millions de touristes Ă©trangers pour un chiffre d’affaires dĂ©passant les 5 milliards.
  • En France c’est plus de 12 milliards de chiffres d’affaires.
  • La rĂ©gion du Beaujolais Nouveau compte au bas mot 13 appellations AOC-AOP, 49 dĂ©nominations et au total 185 vins labellisĂ©s.

Des vignerons vieillissants et une demande accrue

La moitié des vignerons du Beaujolais sont proches de la retraite et devront être remplacés d’ici 10 ans. Le vignoble devra donc renouveler ses producteurs. Suite aux performances économiques prometteuses sur 2021, le président de l’Interprofession des vins AOC du Beaujolais (Inter Beaujolais) soulignait « qu’une nouvelle génération de consommateurs, sans a priori, aime nos vins. La demande va progresser dans les années qui viennent et nous devons garder un vignoble avec une taille suffisante pour répondre à cette attente. »

La retraite va avoir raison du secteur : il y a donc des places à prendre pour un investissement qui a de l’avenir.

Enrichir son vocabulaire :

Love Economie / Love Money : c’est quoi ?

DĂ©finition

L’« argent de l’amour » lorsque l’on traduit grossièrement correspond à l’action de donner les moyens de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise à un proche (ami ou parent).

La Love Money est considérée comme une alternative financière aux crédits traditionnels.

Même si l’objectif de cet investissement est plus affectif que lucratif, les proches deviennent des actionnaires de l’entreprise.

Dans quel cadre la Love Money est-elle utilisée ?

Cette méthode est surtout utilisée dans le cadre du montage du capital social d’une entreprise en création, ou d’une recapitalisation après le lancement de l’entreprise. Cette solution s’adresse essentiellement à deux types de profils de créateur :

  • Ceux qui ont des difficultĂ©s Ă  obtenir un prĂŞt bancaire et qui ne souhaitent pas prendre des associĂ©s extĂ©rieurs,
  • Les porteurs de « petits » projets, c’est-Ă -dire qui ne nĂ©cessitent pas un apport personnel important.

Les avantages

Le particulier qui investit au sein des TPE PME peut bénéficier d’une réduction d’impôt :

  • RĂ©duction de l’impĂ´t sur le revenu (rĂ©duction d’impĂ´t Madelin). Le montant de la rĂ©duction d’impĂ´t est Ă©gal Ă  18% des versements effectuĂ©s chaque annĂ©e pendant la pĂ©riode de rĂ©fĂ©rence, versements pris dans la limite de 50 000€ (personne seule) ou 100 000 euros (couple mariĂ© ou pacsĂ©).
  • RĂ©duction de l’ISF : de 50% des sommes investies et plafonnĂ©es Ă  45 000€.
  • Les deux avantages fiscaux (IR et ISF) peuvent ĂŞtre cumulĂ©s, mais il est nĂ©cessaire de faire deux souscriptions distinctes et deux versements sĂ©parĂ©s.

Le créateur, lui, s’appuie sur une relation de proximité, ce qui accélère le processus de recherche de financement (rapidité et confiance).

Les inconvénients

Demander ce l’aide à ses proches peut faire peser un risque financier sur leur tête, ces derniers peuvent perdre leur mise de fonds, ce qui peut entrainer des conflits.

Toujours pour éviter les conflits, il est recommandé de mettre en place un document écrit régissant formellement les relations entre les différents intervenants.

La somme peut être limitée, car les proches du créateur ne disposent pas de fonds illimités. Il faudra en plus de cela trouver d’autres sources de financement pour mener le projet à bien.

Les 3 manières d’investir

Il existe 3 façons de prêter de l’argent à un proche :

  • La donation.
  • Le prĂŞt familial : qu’il faudra rembourser.
  • L’entrĂ©e au capital : les proches deviennent actionnaires.

L’offre de la semaine :

Épargnons la planète avec Goodvest ! Finance responsable et performante

Goodvest est une Fintech qui allie « Finance et éthique » avec son assurance vie alignée sur les accords de Paris. Placer son argent chez elle c’est participer au financement de la transition écologique des petites et des grandes entreprises.

Pourquoi opter pour Goodvest ?

Au cours des six annĂ©es qui ont suivi l’adoption des accords de Paris, les 60 plus grandes banques privĂ©es du monde ont financĂ© les combustibles fossiles Ă  hauteur de 4 600$ milliards. Sur les 44 banques du Rapport Banking on Climate Chaos 2022 qui se sont actuellement engagĂ©es Ă  financer des Ă©missions nettes nulles d’ici 2050, 27 n’ont toujours pas de politique significative de non-expansion pour toute partie de l’industrie des combustibles fossiles.

Face à cela Goodvest a de nombreux atouts :

  • Elle est engagĂ©e : l’épargne de ses clients finance la transition Ă©cologique, contrairement aux autres produits qui financent le secteur des Ă©nergies fossiles.
  • Elle est transparente : Goodvest permet de connaitre l’empreinte carbone de ses investissements et leur impact sur l’environnement.
  • Une offre 100% en ligne : quelques clics suffisent.
  • Des experts Ă  votre disposition pour rĂ©pondre Ă  toutes nos questions.

Comment finance-t-elle la transition écologique ?

Depuis sa création la fintech a analysé plus de 1000 fonds d’investissement selon un cahier des charges aux critères environnementaux très stricts afin de ne retenir que les plus vertueux. Pour y parvenir, Goodvest mise sur :

  • Une mĂ©thodologie exigeante : analyse de l’empreinte carbone de toutes les entreprises.
  • Un facteur de performance : les projets sĂ©lectionnĂ©s ne sont pas seulement responsables ils ont de l’avenir.
  • Des thĂ©matiques Ă  impact : la transition Ă©cologique, l ’emploi et la solidaritĂ©, l’accès Ă  l’eau, les forĂŞts, la santĂ©, les pays
    Ă©mergents, les innovations technologiques.

Ses actions ont de l’impact

  • +2°C max de trajectoire de rĂ©chauffement climatique (accords de Paris),
  • Aucun investissement dans la production et l’extraction des Ă©nergies fossiles, l’armement, le tabac ainsi que les entreprises qui violent le pacte des Nations Unies.
  • 5000 tonnes d’émissions Ă©conomisĂ©es depuis la crĂ©ation de la fintech.
  • 12 prix remportĂ©s.

Le chiffre de la semaine :

Les 2 chiffres sur Binance

Binance est une plateforme d’Ă©change de cryptomonnaies qui a fait beaucoup parler d’elle cette annĂ©e et mĂŞme en ce mois de novembre. Voici deux chiffres pour mieux comprendre l’importance de la plateforme dans le milieu de la cryptomonnaie.

Plus de 50% de parts de marché

Si la démocratisation de la cryptomonnaie a permis l’émergence de nombreuses plateformes d’échange, Binance reste sans conteste le leader avec plus de la moitié du trafic. Voici la répartition du volume de trading spot fin octobre :

  • Binance : 55%,
  • Upbit : 6,1%,
  • OKX : 5,4%,
  • Coinbase : 5,3%,
  • Toutes les autres plateformes ont une part infĂ©rieure Ă  5%, dont Kucoin : 4,7% et FTX 4,5%.

Plus de 50% de parts de marché pour le trading des produits dérivés

Même si la part des concurrents est plus élevée, l’écart avec Binance reste énorme :

  • Binance : 54,4%,
  • OKX : 14 %,
  • Bybit : 10,2%,
  • FTX 8,8%, dont la poursuite de son activitĂ© est incertaine.

Pourquoi un tel écart ?

Plusieurs raisons :

  • Binance a augmentĂ© sa part dans le marchĂ© des stablecoins avec son propre stablecoin le BUSD qui est indexĂ© sur le dollar amĂ©ricain.
  • Les autres stablecoins ont Ă©tĂ© automatiquement convertis en BUSD.
  • Une expansion en Europe, notamment avec l’obtention du statut de prestataire de services sur actifs numĂ©riques (PSAN) auprès de l’AutoritĂ© des marchĂ©s financiers pour la France.
  • Et aujourd’hui, l’échange est un fournisseur de services d’actifs numĂ©riques entièrement rĂ©glementĂ©s en France. D’ailleurs, l’entreprise envisage de faire de Paris son hub rĂ©gional.

Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passĂ©es ne prĂ©jugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un CrĂ©dit vous engage et doit ĂŞtre remboursĂ© Ă  Ă©chĂ©ance. VĂ©rifiez votre capacitĂ© d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destinĂ© Ă  l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il rĂ©alisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire