Investir le 12 juin avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Lucie
Investir le 12 juin avec ces 4 infos clés

Alors que les ménages se demandent jusqu’où la hausse des prix va grimper en France, pour assurer ses arrières il faut saisir toute l’importance de l’épargne pour voir l’avenir avec le sourire.


Sujet de la semaine : 

Nouveau : des obligations vertes indexées sur l’inflation

Face à l’inflation grandissante, la France, déjà pionnière dans le lancement des Obligations Assimilables au Trésor vertes (OAT), vient cette fois d’émettre une obligation verte de 4 milliards d’euros indexée sur l’inflation.

Où s’en procurer ?

L’Agence France Trésor (AFT) qui émet ces obligations a constaté en décembre un intérêt accru de la part des investisseurs envers les obligations indexées sur l’inflation. Les Obligations Assimilables du Trésor français (OAT) sont les plus faciles à acquérir par les particuliers. Pour s’en procurer, deux solutions nécessitent de passer par un intermédiaire agréé, qui inscrira ensuite les titres sur le compte titres de son client :

  • Le marché primaire : lors de leur émission par les emprunteurs.
  • Le marché secondaire : directement sur les marchés boursiers.

Les autres solutions, sans souci de gestion, permettent d’accéder à une large diversification qui diminue les risques :

  • Acquérir des obligations en achetant des parts d’OPCVM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilières) spécialisé.
  • Opter pour des produits collectifs (OPC) :  Sicav et Fonds communs de placement obligataires. Il existe deux sortes : ceux qui distribuent des revenus mensuellement ou trimestriellement et ceux qui capitalisent.
  • Opter pour un contrat d’assurance vie avec un fonds en euros, dont le capital est majoritairement investi en obligations. Avec cette option, pas de perte en capital possible, car l’assureur garantit la progression de l’épargne.

Indexer sur l’inflation : ce que l’on ne dit pas

Attention pour certains c’est une bombe à retardement, car indexer sur l’inflation = risque. Avec une hausse des prix de 5,2% sur un an en mai, l’inflation a atteint un nouveau record depuis 1985. Cela dure depuis des mois, et ne semble pas près de s’arrêter, ménages et économistes se demandent jusqu’où la hausse des prix va grimper.

D’après Marc Touati, économiste et président du cabinet aux commandes de l’économie et de la finance : « On peut supposer une inflation qui monte à 8 ou 10% sur l’année en France, le pays a mis en place de gros freins contre la hausse des prix, et qui montrent déjà leurs effets.

Qui dit obligation indexée sur l’inflation, dit taux d’intérêt variable et ajusté en fonction de l’indice européen des prix à la consommation harmonisés.

Enrichir son vocabulaire :

« Move to earn » : la folie des apps qui rémunèrent ceux qui bougent

Reprenant le principe des jeux « Play to earn » ou jouer pour gagner en français, les jeux de type “Move to Earn” (bouger pour gagner) récompensent les déplacements ou ce que l’on appelle aujourd’hui : la « mobilité douce » à pied.

Fonctionnement de STEPN

Le Move to Earn a été popularisé par le jeu STEPN. Considéré comme un jeu proposant des fonctionnalités ludiques et pratiques, STEPN est une application permettant de rémunérer les personnes qui se déplacent. Cependant il ne suffit pas d’avoir l’appli et de la lancer en mode podomètre pour gagner quoi que ce soit. Pour que cela fonctionne, il faut d’abord investir, cela passe par l’acquisition d’une ou plusieurs paires de baskets virtuelles. Ces baskets sont présentées sous la forme de NFT et s’achètent en tokens SOL, une paire « pas chère » est au prix d’environ 13,1 SOL, soit près de 700 dollars (en fonction du cours).

STEPN encourage la pratique sportive en récompensant ses utilisateurs grâce à ses crypto natives : 

  •  le GST (Green Satoshi Token)
  • et le GMT, un jeton de gouvernance permettant de voter sur la voie à suivre pour le futur de l’entreprise.

Il est possible de retirer de l’argent ou de réinvestir dans le jeu pour entretenir ou améliorer ses baskets.

Beaucoup trop de bruits autour de STEPN : un potentiel Ponzi

Face à l’engouement déclenché par cette nouveauté, de nombreuses personnes s’interrogent sur les forums. D’autant que l’aspect fortement relayé par des influenceurs n’inspire pas forcément la confiance, notamment lorsque l’on sait que plusieurs influenceurs font l’objet d’une enquête pour escroquerie.

On retrouve des questions/réponse de ce type :

« Je ne comprends pas, d’où vient l’argent que l’on gagne ? » – « L’argent vient principalement de l’engouement lié autour du projet. Pour entretenir ses chaussures, faire fonctionner le système, acheter de nouveaux composants (comme des gemmes) … Il te faut de “l’argent du jeu” à savoir des GST.
Tu dois donc d’une certaine façon en acheter pour pouvoir continuer à faire fonctionner au mieux tes chaussures et donc, tu participes à l’économie du marché »

« Si on tourne en rond dans quelques mètres carrés, est-ce que cela fonctionne ? » – « Tu dois avoir le GPS qui fait foi histoire de pas faire tourner ta chaussure sur un tapis roulant ». « Du moment que le GPS détecte un déplacement selon les vitesses de fonctionnement de la chaussure, cela fonctionne. Que tu tournes en rond ou alors que tu fasses un tour plus long ».

Pour rappel le système de Ponzi fonctionne de la manière suivante : On récompense les premiers investisseurs avec de l’argent prélevé sur les investisseurs ultérieurs. Le système promet des retours à une date de paiement ultérieure, bien qu’il ne le remplisse pas tout le temps. Cela laisse donc le doute.

Les jeux Pay to earn comme STEPN ne sont pas tous de potentiels systèmes de Ponzi. Les utilisateurs tirent l’argent pour encaisser ou réinvestir dans le jeu du pool de liquidités qui donne une liquidité initiale aux joueurs pour commencer le jeu. Mais, si la demande meurt, le pool de liquidités n’augmentera pas et les joueurs commenceront à encaisser. De ce fait les investisseurs antérieurs prennent tous les bénéfices alors que les nouveaux acteurs n’obtiennent pas un retour sur investissement sain. Pour que tout le monde y gagne il faut une durabilité du jeu.

Ce qu’on ne vous dit pas sur STEPN

Pour prendre part au projet, il faut un code d’activation, qui n’est pas facile à obtenir. Du fait de la très forte demande, malheureusement les codes se font rares. Il faudra rejoindre soit le Discord officiel de l’appli, soit l’obtenir d’un autre joueur, soit passer par les réseaux sociaux.

La paire de baskets achetée doit correspondre au type de marche/course de la personne, sinon cela ne rapporte rien. Chaque paire de chaussures possède ses propres caractéristiques qu’il faut bien connaître, comme l’énergie, qui se perd pendant l’effort et met 24h à se recharger. Et donc plus possible de gagner des tokens… Il faut avoir plusieurs paires pour avoir plus d’énergie, mais vu le prix d’entrée d’une paire ce n’est pas accessible à tous. À force de marcher, la chaussure s’use et il faudra utiliser des GST pour la réparer. Tout l’argent gagné n’est donc pas encaissable.


L’offre de la semaine :

Pourquoi contacter un conseiller financier et qui peut le faire chez ComparateurBanque.com ?

Les questions traitées par le conseiller

À tous ceux qui se posent des questions :

  • Dois-je continuer à investir dans mon assurance-vie ou choisir un autre support ?
  • Où placer mon argent ?
  • Quelle solution d’épargne me correspond vraiment?
  • Quelle solution d’épargne pour mes projets ?
  • Comment préparer ma retraire ?
  • Puis-je optimiser mes impôts et donc les réduire ? …

Vouloir placer son argent est un impératif

Toutes ces questions nécessitent un avis d’expert. Bien sûr avant de parler objectifs, projets d’avenir et solutions, il faut au préalable vouloir placer un minimum d’argent sur le long terme ou une somme conséquente à court terme. On ne se lance pas dans un marathon lorsque l’on a déjà du mal à courir 100 mètres.

Notre conseiller est là pour ça. C’est un indépendant (non rémunéré par un salaire) qui livre des conseils d’investissement après avoir analysé le profil de la personne et compris ses objectifs. Une véritable source d’inspiration pour faire fructifier son argent, mais encore faut-il en avoir, les placements nécessitent en général des mises de départ. Le conseiller peut également apporter son aide pour mettre en place une stratégie d’investissement, optimiser sa fiscalité, préparer sa retraite…

Le chiffre de la semaine :

 

Inflation dans le monde et en France

Un peu comme des soldes inversés, l’inflation continue avec de nouvelles démarques aux pourcentages croissants, 6, puis 8 et jusqu’à 10% il faut se préparer à la nouvelle vague qui arrive…

1080€ par an en plus selon 60M de consommateurs

L’Observatoire de l’inflation du magazine « 60 millions de consommateurs », dont l’institut NielsenIQ est partenaire, a publié un résultat qui fait peur. 90€/mois soit 1080€/an, ce qui fait presque un mois de salaire si on rapporte cette somme au SMIC. Le calcul est fondé sur les dépenses réelles des Français, et correspond à la hausse des prix de l’énergie, au transport et à la hausse attendue du panier moyen en grandes surfaces.

Les ravages de l’inflation à 9% sur le UK

Au plus haut depuis 40 ans, l’inflation au Royaume-Uni n’en finit pas de grimper. Après une augmentation de 54% sur les factures d’énergie courant avril, une hausse potentielle de 42% est attendue en octobre. Les Anglais craignent pour l’avenir, ils sont déjà très nombreux à devoir se rendre dans les banques alimentaires pour se nourrir. Même l’annonce du gouvernement de 15 milliards de livres de soutien destinés aux plus vulnérables, ne dissipe pas les craintes quant à l’idée que le pire reste à venir dans une situation déjà alarmante.

20% en mai dans les Pays baltes

Estonie, Lituanie et Lettonie, très exposées à la crise énergétique, ont subi une hausse des prix impressionnante en mai, 20,1% sur un an pour l’Estonie, 18,5% pour la Lituanie, 16,4% pour la Lettonie (16,4%).

La cause : le pétrole et le gaz russe étaient importants dans leur mix énergétique, après la coupure en avril, ces pays ont trouvé une source d’approvisionnement alternative bien plus chère.

Aux USA ça ralentit

Premier ralentissement depuis huit mois, l’inflation connait une baisse de 0,2 point, pour atteindre 8,3%. Cependant la hausse des prix reste très forte, toujours proche du plus haut niveau depuis 40 ans. D’une part avec la flambée des prix de l’essence depuis la guerre en Ukraine et d’une autre les prix de l’alimentation en hausse de 9,4% soit la plus forte hausse sur un an depuis avril 1981.

Quasi nulle en Chine

Au premier trimestre, la chine est passée de 0,9% à 1,5%, une hausse faible comparée aux autres pays, mais une hausse quand même. Une hausse également liée à l’augmentation mondiale des prix du blé, du maïs et du soja, mais aussi aux foyers épidémiques qui se sont multipliés en Chine.

En effet la politique zéro Covid touche de plein fouet l’économie chinoise, des dizaines de millions de Chinois se retrouvent confinés à domicile, ce qui a eu pour effet de créer des difficultés d’approvisionnement et une flambée des prix de certains produits. Par exemple les prix des légumes frais ont augmenté de 17,2% sur un an. Avant la mise sous cloche de la ville, les habitants de la capitale chinoise ont dévalisé les supermarchés.

Réduire ses frais inutiles

Il n’y a pas de solution miracle, mais réduire ses frais inutiles peut déjà permettre de réaliser des économies tous les mois qui mises bout à bout peuvent « combler » en partie le trou des 90€/mois annoncés plus haut. Comparer les prix, mettre en concurrence les établissements peut faire gagner des petites sommes qui serviront ailleurs.


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire