Le volume de transaction de l’USDT (Tether) dépasse celui de Visa ou de Mastercard

Modifié le - Auteur Par Tony L.
Le volume de transaction de l’USDT (Tether) dépasse celui de Visa ou de Mastercard

Selon un tweet du compte officiel de Tether datant du 14 janvier, Tether USDT a traité 18,2 billions (un billion = mille milliards) de dollars de transactions en 2022, le plaçant devant les processeurs de paiement traditionnels tels que Visa et Mastercard. La cryptosphère se porte-t-elle bien mieux qu’on ne le dit ?

L’USDT enregistre plus de transactions que Visa et Mastercard

En comparaison, Visa et Mastercard ont traité des transactions d’une valeur respective de 14,1 billions de dollars et 7,7 billions de dollars. Le volume élevé de transactions de Tether (USDT) témoigne de la croissance massive des stablecoins ces dernières années dans le systeme financier.

Malgré les défis auxquels est confrontée l’industrie de la crypto-monnaie, les stablecoins semblent avoir prospéré. En fait, l’adoption des stablecoins s’est développée dans les pays où la situation économique actuelle a désavantagé leurs monnaies fiduciaires nationales.

Qu’est-ce que Tether (USDT) ?

Le plus grand stablecoin au monde est également la crypto-monnaie la plus échangée.
Tether (CRYPTO:USDT) est un stablecoin indexé sur le dollar américain. Cela signifie que 1 USDT est conçu pour avoir une valeur de 1 $, et c’est normalement le cas.

Les stablecoins sont utiles pour les personnes qui souhaitent détenir une monnaie numérique qui conservera une valeur constante et est adossée à un actif. Tether est extrêmement populaire pour cela, mais c’est aussi sans doute le stablecoin le plus controversé.

En relation : Qu’est-ce que Tether ? Comment fonctionne l’USDT et comment sa valeur est-elle garantie ?

Tether : dépasse Visa mais 2022 reste difficile

Comme prévu, Tether USDT a largement dépassé le géant des paiements traditionnels Visa en volume de transactions, comme le confirme le tweet du compte officiel du stablecoin.

 

Malgré cela, Tether a connu une année 2022 plutôt difficile. En effet, même avec l’adoption croissante des stablecoins au cours de l’année écoulée, Tether a connu une hausse des inquiétudes concernant ses réserves et sa solvabilité suite à l’effondrement de Terra UST en mai et de la faillite de l’exchange de crypto-monnaies FTX en novembre.

Ainsi, le stablecoin a brièvement perdu son ancrage au dollar américain au plus fort du crash de Terra et du FUD (Fear, Uncertainty, and Doubt) massif qui l’a accompagné. Au cours de cette période, l’émetteur du stablecoin a honoré plus de 10 milliards de dollars de rachats, ce qui est remarquable.

En outre, certains médias spécialisés ont rapporté plus tard que plusieurs institutions financières traditionnelles avaient pris des positions courtes contre l’USDT en raison de spéculations sur sa santé financière.

En fait, tout au long de 2022, plusieurs fonds spéculatifs ont parié contre Tether. Il s’agit notamment de Fir Tree Capital Management, Viceroy Research, Valiant et d’autres. En particulier, Fir Tree, un fonds spéculatif avec 4 milliards de dollars d’actifs sous gestion, a pris une position courte contre Tether. À cette époque, le fond spéculatif a même affirmé sa volonté de créer un fonds distinct pour court-circuiter Tether s’il y avait suffisamment d’intérêt de la part des clients.

Encore une fois, Viceroy Research a également parié sur l’échec de Tether. Viceroy est un vendeur à découvert qui avait précédemment parié contre la société allemande Wirecard AG avant qu’elle ne fasse faillite. Selon Fraser Perring, cofondateur de Viceroy Research, il y a quelque chose qui ne va pas avec Tether et cela serait la raison de leur acharnement contre le stablecoin.

Tether victorieux face à Visa, mais sa capitalisation boursière a baissé

Alors que l’USDT reste le stablecoin dominant sur le marché des crypto-monnaies, des rivaux tels que l’USDC et le BUSD ont enregistré des victoires contre lui en 2022. Dans ce contexte, la capitalisation boursière de Tether est passée d’un sommet de 83,13 milliards de dollars à un creux de 65,31 milliards de dollars au cours de la période 2022.

D’autre part, la capitalisation boursière de l’USDC a atteint 56 milliards de dollars avant de décliner elle aussi. En fait, au cours de cette période, les échanges centralisés de crypto-monnaie tels que Coinbase ont exhorté leurs utilisateurs à convertir leurs avoirs en USDT en USDC.

Connexe : Binance retire les stablecoins USDC USDP et TUSD de sa plateforme. 

Plus récemment, Crypto.com a supprimé l’USDT pour ses utilisateurs canadiens, citant des mesures de conformité réglementaire. Les données de Glassnode ont montré que les volumes de transfert de l’USDC dépassaient ceux de l’USDT de près de cinq fois à la fin de l’année passée. L’adoption de l’USDC a augmenté parce que les investisseurs pensent qu’il s’agit d’une option plus sûre que l’USDT.

Connexe : Crypto.Com supprime l’USDT (Tether) de son application au Canada. 

Les actifs de l’USDC sont adossés à des liquidités ou à des titres du Trésor américain à court terme, ces réserves étant contrôlées par le cabinet comptable mondial Grant Thornton. Certains affirment cependant qu’un stablecoin adossé à des titres du Trésor rendrait ce dernier plus vulnérable au control ou à la censure de la part du gouvernement.

D’un autre côté, Tether n’a pas été très clair avec ses réserves ou ses audits. Des problèmes qui ont conduit certains membres de la communauté crypto à remettre en question les chiffres du volume des transactions de Tether en 2022. Certains ont attribué les chiffres de l’USDT à du “wash trading” (fait référence à une activité illégale dans laquelle un seul opérateur achète et vend le même titre afin de générer des informations trompeuses sur le marché), tandis que d’autres ont appelé l’émetteur de pièces stables à publier ses réserves.

Le conflit ouvert entre Tether et les fonds spéculatifs

Comme cela pouvait être prévu, tout le monde, au cours de l’année écoulée, des enquêteurs “on-chain” aux dirigeants de crypto-monnaies, a remis en question les finances opaques de Tether. Les régulateurs l’ont également infligé à des millions pour des états financiers trompeurs.

En effet, au début de l’année 2021, Tether et Bitfinex, un exchange crypto partageant la même société mère que Tether, ont dû payer une amende 18,5 millions de dollars à un tribunal de New York pour de fausses déclarations faites à propos du “backing” de tether (garantie).

Pendant ce temps, l’échec du stablecoin algorithmique Terra UST en mai 2022 et l’effondrement de FTX qui a suivi en novembre ont encore accru la pression sur l’USDT, beaucoup le considérant désormais comme le prochain échec probable dans l’univers crypto.

Cependant, la société insiste sur le fait qu’elle n’avait aucun problème et qu’elle continuerait d’honorer les rachats. Les dirigeants de Tether ont décrit les multiples spéculations sur ses capacités financières comme des tests de résistance.

L’échec du leader des stablecoins serait désastreux pour l’ensemble de l’industrie des crypto-monnaies compte tenu de sa position dominante sur le marché. En effet, l’USDT est le plus grand stablecoin par capitalisation boursière et l’un des actifs les plus largement utilisés à travers la planète quand il s’agit de trader les cryptos.

Par Tony L.

Passionné de cryptos, Tony vous propose régulièrement des articles ou des dossiers exclusifs dans lesquels il partage avec vous le fruit des ses réflexions et de ses investigations. Il vous invite à le suivre en immersion dans l'univers fascinant de la blockchain et des crypto-monnaies.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire