Crypto.Com supprime l’USDT (Tether) de son application au Canada.

Publié le - Auteur Par Tony L.
Crypto.Com supprime l’USDT (Tether) de son application au Canada.

Le 9 janvier, Crypto.com a annoncé la radiation de l’USDT – le plus important stablecoin de l’écosystème crypto par capitalisation boursière – sur son application au Canada pour se conformer à la réglementation du pays.

L’USDT supprimé de crypto.com au Canada

Crypto.Com supprimera très prochainement l’USDT (Tether) de son application au Canada en raison de pressions réglementaires. « Crypto.com a radié l’USDT pour les utilisateurs au Canada conformément aux instructions de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) dans le cadre de notre engagement de pré-enregistrement pour une licence restreinte de revendeur », a déclaré un porte-parole de Crypto.com.

Ce que représente Tether (USDT)

Selon les données de CoinGecko, Tether est le troisième actif numérique en termes de capitalisation boursière et le plus grand stablecoin dans l’écosystème crypto, avec une valeur totale d’environ 66 milliards de dollars actuellement.

Les stablecoins jouent un rôle essentiel dans l’écosystème crypto, offrant aux gens la possibilité d’échanger (swap) des crypto-monnaies contre une réserve de valeur plus stable sans convertir les actifs numériques en monnaie fiduciaire (FIAT), comme le dollar américain ou l’euro.

Connexe : Qu’est-ce que Tether ? Comment fonctionne l’USDT et comment sa valeur est-elle garantie ?

Plusieurs utilisateurs sur Reddit et Twitter ont rapporté que Crypto.com avait envoyé un e-mail informant les utilisateurs canadiens de la décision.

Voici l’email reçu par les utilisateurs canadiens de l’application crypto.com :

“Très cher client,
Cet e-mail est pour vous informer que Tether (USDT) ne sera plus pris en charge dans l’application Crypto.com.
Le 31 janvier 2023 à 01h00 HNE, l’USDT sera retiré de la liste et toutes les transactions USDT seront suspendues.
Veuillez prendre des mesures urgentes pour examiner votre solde USDT et prendre toutes les mesures nécessaires (par exemple, retrait ou conversion) avant la date d’entrée en vigueur.”

Les Canadiens doivent se débarrasser de leur USDT avant le 31 janvier.

Jusqu’au 31 janvier pour échanger les USDT

Selon le communiqué, les utilisateurs auront jusqu’au 31 janvier pour retirer ou échanger l’USDT contre toute autre devise. Si cela n’est pas fait à temps, tous les soldes USDT seront automatiquement convertis en stablecoin USDC de Circle. L’USDC est actuellement en seconde position parmi les stablecoins avec une valeur totale de près de 43 milliards de dollars, mais gagne du terrain contre Tether à l’image de sa progression l’année dernière.

L’utilisateur Reddit zoomercoomer9000 a confirmé que les régulateurs canadiens ont publié une déclaration fin décembre de l’année dernière informant qu’il était interdit aux plateformes de crypto-monnaie enregistrées ou en cours d’enregistrement d’autoriser les clients canadiens à échanger des crypto-monnaies qui « sont elles-mêmes des valeurs mobilières et/ou des dérivés« .

La décision de Crypto.com de retirer Tether de la liste fait suite à la clarification de l’agence canadienne CSA (Canadian Standards Association) en décembre dernier. La mise à jour a été publiée sur le site Web de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

Une décision du Canadian Standards Association

“Le CSA continue de surveiller et d’évaluer la présence et le rôle des stablecoins sur le marché des capitaux canadien.” Le régulateur canadien précise, “le CSA est d’avis que les stablecoins peuvent constituer des titres et / ou des dérivés. Il est rappelé aux plateformes de trading de cryptos qui sont enregistrées ou qui ont conclu un engagement de pré-enregistrement qu’il leur est interdit de permettre aux clients canadiens de trader ou d’obtenir une exposition à tout actif crypto qui est lui-même un titre et / ou un dérivé.”

De plus, la mise à jour indiquait que les exchanges crypto enregistrés sont responsables de disposer de leurs propres systèmes et procédures pour déterminer si un actif numérique est un titre ou un dérivé.

La communauté spécule sur ce qui s’est passé et pourquoi

Pour de nombreux utilisateurs, la radiation de l’USDT au Canada est considérée comme un aperçu de ce qui pourrait se passer à l’échelle mondiale si les régulateurs d’autres pays décidaient également d’attaquer les crypto-monnaies avec des réglementations plus agressives.

D’autres ont fait valoir que la cause de la radiation était la bonne relation de Crypto.Com avec Circle, l’émetteur de l’USDC, et qu’il s’agissait d’un « accord commercial » pour éliminer la concurrence. Quelque chose de très similaire à ce que Binance a fait contre l’USDC l’année passée.

En relation : Binance retire les stablecoins USDC USDP et TUSD de sa plateforme.

L’utilisateur Reddit zoomercoomer9000 a ajouté que « Tether a une histoire assez louche », expliquant qu’ils avaient précédemment menti à propos de leur parité (1:1 peg) au dollar américain et n’avaient pas révélé leur association avec Bitfinex jusqu’à ce qu’elle soit exposée dans les Paradise Papers.

Début 2021, Tether et Bitfinex, un échange de crypto-monnaies avec la même société mère que Tether, ont été condamnés à New York à payer 18,5 millions de dollars pour de fausses déclarations faites à propos du “Tether’s backing” (soutien), à la suite d’une enquête de 22 mois menée par l’État.

« Ces sociétés ont masqué les véritables risques auxquels les investisseurs étaient confrontés et sont exploitées par des individus et des entités non agréés et non réglementées opérant dans les recoins les plus sombres du système financier », a déclaré la procureure générale de New York, Letitia James. « Les affirmations de Tether selon lesquelles sa monnaie virtuelle était à tout moment entièrement soutenue par des dollars américains étaient un mensonge. »

En réponse à la radiation de l’USDT au Canada sur Crypto.com, un porte-parole de Tether a déclaré que « le Canada n’est pas un marché principal pour Tether« . Le porte-parole a ajouté : « Bien que cela ne signifie pas que nous abandonnerons notre intérêt à garantir que les produits Tether peuvent être utilisés au-delà de toutes les frontières, nous respectons les directives réglementaires. »

Le porte-parole a décrit le Canada comme « agissant de manière plus agressive » par rapport à la plupart des pays pour réglementer les crypto-monnaies, ajoutant qu’une « approche juste, ouverte et tournée vers l’avenir devrait être encouragée ».

Une annonce désastreuse pour les Canadiens

Alors que la grande majorité de la communauté n’est pas satisfaite des mesures prises par Crypto.com, d’autres utilisateurs ont indiqué que la réglementation est le seul moyen pour les crypto-monnaies de se généraliser et pour les grands acteurs d’entrer dans l’écosystème. Pendant ce temps, d’autres utilisateurs ont signalé que la radiation de l’USDT était « un gros problème pour les Canadiens« , car elle leur laisse moins d’options pour gagner des intérêts sur leur argent.

Jusqu’à présent, Crypto.Com n’a pas fait de déclaration officielle sur la question, mais a confirmé la décision à d’autres médias. La plateforme de trading crypto n’a pas non plus précisé s’il s’agissait d’une interdiction temporaire ou permanente, elle doit donc être considérée comme effective jusqu’à nouvel ordre.

Par Tony L.

Passionné de cryptos, Tony vous propose régulièrement des articles ou des dossiers exclusifs dans lesquels il partage avec vous le fruit des ses réflexions et de ses investigations. Il vous invite à le suivre en immersion dans l'univers fascinant de la blockchain et des crypto-monnaies.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire