Fierté française, Lydia est une solution de paiement mobile made in France.

Classement des néobanques

Voici quelques informations pour mieux comprendre l’offre Lydia : son offre, ses frais, son histoire, …

Si des questions subsitent, n’hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons une joie de vous répondre.

Fiche d’identité

Créé en2011
Maison mèreLydia
Offre globaleSolution de paiement mobile et néobanque
SpécificitésLydia s'appuie sur Treezor pour proposer une carte de paiement
Nombre de clients3 300 000
Idéal pour Paiement instantané Jeune Early adopters Profil de base Radin ou juste économe Expatrié, grand voyageur Etudiant à l’étranger, Erasmus…

Pourquoi choisir Lydia ?

Lydia est une solution très pratique pour envoyer ou demander de l’argent avec un simple smartphone. L’application permet notamment de payer avec son mobile, car elle est compatible avec tous les xpay (Apple Pay, Google Pay, etc.).

Lydia est une réussite de la FrenchTech. Cette startup est spécialisée dans le paiement mobile. Ce n’est pas une néobanque. Elle permet de payer autrement sans changer de banque.

Son histoire : 

Lydia a été créée en 2011, par Antoine Porte et Cyril Chiche qui en sont les fondateurs, et ce dernier est resté le Directeur Général de la société.
L’application n’a vu le jour qu’en 2013. L’ambition de ce projet et de Cyril Chiche est de proposer « une solution de paiement universel ».

C’est à partir de 2015 que le succès commence à apparaître : citée dans les 100 startup européennes les plus « excitantes » selon Wired, puis la signature d’un partenariat avec Tupperware, Slack, Siri et iMessage en 2016, lancement de la carte Lydia cette même année et en collab. avec Mastercard, … Déploiement à l’international en 2017 en Irlande, Espagne, UK, Portugal, …

En 2017, les choses s’accélèrent avec d’autres partenariats comme : Franprix, Groupe Casino, Cdiscount… Lydia est désormais compatible avec Apple Pay, Samsung Pay… La roue de la réussite est en marche.

Les chiffres principaux : 

Il a fallu quelques années de dur labeur pour que le projet soit sur la route du succès.

Dans une société « cashless », Lydia veut s’imposer en « mode de paiement unique, simple et universel » ou en d’autres termes : « pouvoir tout payer de façon simple, rapide et sécurisée avec quelque chose que l’on a toujours sur soi, son téléphone. »

La Fintech comptabilise plus de 3,3 millions d’utilisateurs et tous les jours 4000 personnes téléchargent son application en vue de l’utiliser.
Sa cible principale est la tranche des 18-35 ans.

En savoir plus sur la disparition de l’argent liquide.

Lydia est le leader français du paiement par smartphone.

Son offre est disponible dans 7 pays : la France, l’Irlande, le Royaume-Unis, l’Espagne, le Portugal, Italie et Belgique aussi bien auprès des professionnels que des particuliers. La Fintech se développe à vitesse grand V.

Lydia permet de :

  • Recevoir des paiements instantanés, 
  • Rembourser ses amis par SMS et e-mail,
  • Créer des comptes joints
  • Utiliser facilement Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay,
  • Organiser des cagnottes,
  • Payer avec une carte Internet pour un seul ou pour plusieurs paiements,
  • Faire des virements bancaires,
  • Payer avec un QR code,
  • Programmer des paiements récurrents,
  • Faire des dons à des associations,
  • Agréger jusqu’à 10 autres comptes en banque pour consulter leur solde sur une seule et même appli.

 

La carte Lydia a un coût d’envoi de 5€.

Lydia propose deux forfaits :

Le forfait Lydia Free à 0€ par mois, pour une version light de l’application.

Le forfait Lydia Premium à 2,99€ par mois, il permet de :

  • Créer autant de comptes Lydia que l’on souhaite pour mieux organiser son argent,
  • Rattacher un nombre de cartes de paiement illimité,
  • Créer des cagnottes sans frais,
  • Faire plus de virements,
  • Créer plus de cartes Internet pour sécuriser ses paiements en ligne,
  • Faire plus de retraits au distributeur, etc….

Il est possible de payer à l’étranger avec Lydia. Avec la carte physique Lydia, il est possible de payer et de retirer de l’argent dans le monde entier, dans n’importe quelle devise. Tous les paiements et retraits se font au taux de change réel Mastercard, sans frais ajoutés.

Le service clients de Lydia est disponible via plusieurs leviers:

  • Par email : support @ lydia-app.com,
  • Un formulaire est également disponible sur le site,
  • Sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, ….

Lydia propose une carte universelle. C’est une Mastercard qui permet de dépenser son argent qui se trouve sur les comptes Lydia ou dans les cagnottes.

Ceux qui sont clients Lydia Premium peuvent agreger toutes leurs cartes sur celle-ci.

Donc oui en ce sens Lydia devient une néobanque qui s’appuie sur Treezor pour proposer sa carte de paiement. Treezor est un établissement distributeur de monnaie électronique.

Lydia devient tentaculaire et étend son offre sur de nouveaux horizons. De simple solution de paiement mobile, Lydia est devenue une sorte de néobanque via la solution d’agrégateur de comptes et avec un bon positionnement sur les devises.

Il convient de comparer Lydia avec les différentes solution d’agrégateurs et les solutions idéales pour les voyages.

Dernières actualités

Banque et FinTech : 24 avril
Publié le

Banque et FinTech : 24 avril

Les actualités Banque & Fintech du 19 au 25 avril : FlashNews Fintech : les offres* les plus attractives de la semaine + revue de presse. Beaucoup d’actualités encore cette semaine, les star…
Faire le ménage sur des négligences qui nous coûtent
Publié le

Faire le ménage sur des négligences qui nous coûtent

Vous avez du mal à joindre les deux bouts, les fins de mois sont difficiles et même parfois dès le 15 du mois vous êtes dans le rouge ? STOP : vous ne pouvez plus continuer ainsi. Il faut prendre des …