Hausse des cotisations en assurance habitation en 2022

Publié le

Chaque année, le montant de la prime d’assurance habitation augmente. Les assurés s’inquiètent de cette hausse sans cesse et cherchent des solutions pour pouvoir économiser. Quelles sont les raisons qui ont amenées à une augmentation du coût de l’assurance habitation, et quelles astuces pour réduire la prime ?

Assurances locataires pas chères et réactives

Les facteurs de la hausse des cotisations d’assurance habitation

Nombreux sont les motifs d’augmentation des cotisations d’assurance habitation.

Les taxes, l’inflation chez l’assureur et l’indice d’indexation

Comme toute autre activité professionnelle, les compagnies d’assurances sont assujetties à des taxes et contributions. Si on prend l’exemple de 2009, chaque contrat d’assurance habitation connaît une augmentation :

  • 30% sur la garantie incendie
  • 13,4% pour une garantie Protection Juridique
  • 5,90 € servant au Fonds de garantie des victimes d’actes de terrorisme
  • 9% concernant la responsabilité civile obligatoire de l’assurance Chasse ainsi que 0,02 € par personne garantie en contribution au Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages

Par ailleurs, les assureurs appliquent souvent une certaine augmentation de tarif au début de l’année. Pour 2019, le cabinet Facts&Figure annonçait une hausse entre 0 et 5% selon l’assureur. Cette augmentation est plus faible qu’en 2018 avec une moyenne de 1,5%.

À part tout cela, l’indice du coût de construction de la Fédération française du bâtiment ne cesse d’augmenter ces dernières années, ce qui impacte sur les cotisations des assurés. Cet indice est transmis tous les trimestres aux assureurs qui calculent le prix de l’assurance habitation en fonction du taux.

Les autres causes de l’augmentation

Le changement de situation de l’assuré, la multiplication des risques et le nombre de sinistres déclaré constituent d’autres raisons de la hausse de prime d’assurance habitation.

Le fait de déménager pourrait être un facteur d’augmentation du prix, notamment lorsqu’on rejoint un logement plus valeureux. En effet, les risques à couvrir et les sinistres à assurer ne sont pas les mêmes pour un simple studio et pour une maison 5 pièces.

Les changements de statuts (étudiant, salarié, célibataire, marié…) se répercutent bien entendu sur la prime. Si l’assuré a, par exemple, 2 enfants à charge, l’ajout d’une garantie protection des biens nomades pour les universitaires va faire augmenter la cotisation.

En outre, les compagnies d’assurances ont la capacité d’augmenter le prix d’assurance habitation, voire de résilier le contrat si elles estiment qu’un assuré est indemnisé trop souvent.

Ces dernières années, on a constaté la multiplication des catastrophes naturelles (inondation, tempêtes, incendies…), ce qui oblige les assureurs à augmenter leurs tarifs afin de pallier ce manque à gagner et de pouvoir continuer à indemniser leurs assurés.

Que faire pour baisser l’assurance habitation ?

Selon le statut, il est possible de bénéficier d’une prime d’assurance habitation moins chère.

Un logement adapté au statut et au budget

Pour un logement étudiant par exemple, les assureurs comprennent bien qu’il dispose des ressources financières limitées, ont adapté leurs formules en conséquence. Ainsi, un étudiant peut assurer logement universitaire ou appartement à moindre coût avec des garanties basiques. Des garanties spécifiques pour les objets nomades et connectés sont souvent incluses, étant donné l’avènement des nouvelles technologies.

Pour réduire sa cotisation, l’assuré peut décider de quitter son domicile et opter pour un logement plus petit. Dans ce cas (sauf s’il se trouve dans une zone géographique à haut risque), la prime d’assurance habitation va diminuer.

Si l’assuré était propriétaire et est devenu locataire, la prime sera également plus basse. Il n’aura pas à garantir les murs ni le bâtiment dans lequel il réside. C’est au propriétaire des lieux que revient cette prise en charge.

Assurance en ligne et comparaison des tarifs

Une assurance habitation en ligne est recommandée. Ce type de contrat est souvent moins cher. Cela s’explique par l’inexistence de réseau d’agences physiques qui exige des coûts importants de gestion. Avec des coûts de gestion plus faibles, les compagnies en ligne peuvent appliquer un prix moins élevé.

Enfin, renégocier son assurance logement est une autre façon de réduire sa cotisation avec les mêmes garanties. Pour cela, comparer les assurances habitation reste le meilleur moyen de trouver le contrat adapté à ses besoins et à son budget. On peut visionner l’ensemble des offres et des tarifs correspondant au profil de l’assuré en utilisant un simulateur de devis d’assurance en ligne.

 

Par Stéphanie Thomas

Directrice de publication du site.

Les autres établissements de notre comparatif