La FrenchTech Vybe lève 2,4M €

Publié le - Auteur Par Danielle B
La FrenchTech Vybe lève 2,4M €

A peine moins d’un an après sa première levée de fonds, la solution de paiement Vybe vient de récolter 2,4 millions d’euros. Pourquoi séduit-elle autant les investisseurs ? A quoi va lui servir les fonds ainsi récoltés ? En plus de cette levée d’argent significatif, elle fait lever les bras aux plus jeunes sur Tik TOK. En d’autres termes, elle les fait danser à son rythme endiablé. On vous explique tout.

Des arguments qui séduisent les investisseurs

La startup parisienne qui a fait le choix de s’adresser aux jeunes de plus de 13 ans confirme de nouveau la pertinence de son offre.

Une formule à l’image de la génération Z

Lancée en septembre dernier, la jeune pousse dirigée par Vincent Jouanne, Canelle Chokron et trois autres jeunes acolytes poursuit son ambition de faire évoluer le secteur bancaire. A ses débuts, l’équipe est partie d’une simple constatation : les formules proposées par les différents acteurs ne répondent pas réellement aux besoins de la génération Z. En créant Vybe, les jeunes fondateurs, qui font eux même partie de cette génération, ont parié sur une banque mobile qui leur ressemble.

En à peine quelques mois après son lancement, la startup française a largement relevé le défi :

  • elle est aujourd’hui la seule banque digitale gratuite présente sur le marché,
  • elle compte pas moins de 375 000 téléchargements,
  • elle a enregistré plus de 260 000 cartes précommandées,
  • son offre fait fureur auprès des jeunes de 13 à 24 ans.

En prouvant que son offre répond non seulement aux enjeux des parents mais aussi et surtout à ceux de la génération Z, elle a pu boucler un second tour de table conséquent.

Devenir client de Vybe 

Une communauté de taille et engagée

Depuis le début, la jeune pousse s’est résolue à être entièrement à l’écoute des besoins de son public cible. Elle a donc choisi d’être présente sur les réseaux sociaux et d’accorder une importance particulière à sa communauté. Non seulement elle a bâti une relation de proximité avec ses nombreux utilisateurs, mais elle a aussi décidé de les impliquer et de les faire participer à sa création et à son développement. Pour la néobanque, afin de pouvoir leur proposer des offres en accord avec leurs habitudes de consommation, leurs opinions doivent être prises en compte.

Aujourd’hui, la communauté de Vybe est impressionnante :

  • plus de 55 000 abonnés et engagés sur Instagram,
  • plus de 400.000 impressions sur TikTok,
  • plus de 7M de vues sur une vidéo en collaboration avec les humoristes français McFly & Carlito.

Face à ces arguments de taille, les investisseurs n’ont pas hésité à lui accorder de nouveau leur confiance.

Une deuxième levée de fonds en huit mois d’intervalle

Vybe et sa promesse ne cessent de séduire les investisseurs.

La startup récolte 2,4 millions d’euros

En juillet 2020, la startup a déjà réalisé une première levée de fonds où elle a récolté 2,2 millions d’euros. Aujourd’hui, elle finalise une deuxième dont le montant est cette fois-ci de 2,4 millions d’euros.

Cette nouvelle levée de fonds a vu la participation d’investisseurs historiques et de business angels français. Certains d’entre eux étaient déjà présents au premier tour de table.  Il s’agit entre autres de :

  • L’ancien Directeur Général du Crédit Mutuel Arkéa Ronan Le Moal,
  • Kick Club, conduit par l’ancien investisseur de Pumpkin Cyril Grislain,
  • L’ancien board member de Mastercard Manoel Amorim.

Voir le classement des comptes pour ados

Des fonds pour accélérer sa croissance

Grâce à ce deuxième tour de table, la fintech va pouvoir concrétiser ses nombreux projets :

  • Convertir les précommandes réalisées depuis son lancement,
  • Développer ses offres en France,
  • Proposer des nouveautés d’ici quelques semaines,
  • Augmenter davantage le nombre de transactions des utilisateurs,
  • Nourrir une ambition à l’international.

Un acteur qui utilise les codes des ados

En fait, contrairement à ses concurrents, Vybe n’utilise pas simplement les codes de sa cible pour lui parler. Les dirigeants utilisent simplement les moyens qui leurs semblent évident, puisqu’ils sont eux mêmes de jeunes adultes.

Tik Tok, Snapchat et Instagram

La génération Z est celle du réseau social alternatif. Exit le Facebook démodé, place :

  • aux chorégraphies sur Tik Tok pour faire vibrer les 22000 abonnés. En fait sur Tik Tok, nous sommes face à une stagiaire débutante qui montre son travail au sein de l’équipe : décoration des locaux, explique sa vie et qui elle est.
  • aux stories sur Instagram où Canelle, à la direction raconte les aventures et péripéties de la solution pour les ados « sans se prendre aux sérieux ».

Un portail pour rassurer les parents

Les jeunes ne sont pas les seuls à devoir être séduits, les parents aussi. C’est pourquoi un espace a été créé pour les informer et les aider à mieux gérer l’argent de poche de leurs enfants. Ainsi, les parents peuvent fixer les limites du compte et de son utilisation avec des plafonds de retraits et paiements.

 

Avec des offres qui défient toute concurrence, des utilisateurs séduits par une formule innovante et des investisseurs confiants par un modèle pertinent, Vybe est sans conteste sur la bonne voie pour devenir la première néobanque de la génération Z.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire