Le paiement sans contact va évoluer grâce au PIN Online

Modifié le - Auteur Par Danielle B
Le paiement sans contact va évoluer grâce au PIN Online

Compte tenu de sa rapidité et de sa fluidité, le paiement sans contact attire de plus en plus de Français. Toutefois, cette solution de paiement n’est jusqu’à présent possible que pour les transactions de moins de 50€. Pour démocratiser son utilisation, les banques vont bientôt recourir au système du PIN Online. Explications.

Quel est l’intérêt de faire évoluer le paiement sans contact ?

Depuis que le sans contact a débarqué en France, son plafond n’a pas cessé d’évoluer. Fixé à 20 puis à 30€ jusqu’en 2020, il a été finalement revu à la hausse à 50€ pour limiter au maximum l’usage du clavier des Terminaux de Paiement Electroniques à la suite de la pandémie. Bientôt, cette solution va connaitre une autre révolution.

Le paiement sans contact séduit les Français

Les Français sont majoritaires à utiliser le mode de paiement sans contact au quotidien :

  • D’après les données fournies par la Banque de France, 60 millions de cartes bleues sur les 73 millions en circulation en France possèdent la fonctionnalité sans contact,
  • En 2021, près de 57% des transactions ont été réglées sans l’insertion d’une carte bancaire,
  • Depuis la crise sanitaire, les consommateurs ont vu en cette solution un moyen de paiement plus sécurisé.

Le paiement sans contact limité à 50€

La fluidité accordée au paiement sans contact est limitée :

  • Cette solution est réservée uniquement aux transactions qui ne dépassent pas 50€.
  • En cas de paiements successifs réalisés sur une journée, une semaine ou bien sur un mois, il existe également des plafonds cumulés qui varient selon le type de carte de paiement et l’établissement bancaire.

Au-delà de ces limites, le porteur de la carte se trouve dans l’obligation de l’insérer et de renseigner son code secret.  Ces plafonds dégradent ainsi l’expérience client et entraînent une perte de temps lors du passage en caisse. Sans oublier le stress d’avoir oublié son code.

Le PIN Online pour généraliser le sans contact

Pour révolutionner le « sans contact », standardiser l’acte d’achat et le rendre plus pratique aussi bien pour les commerces que pour les clients, il existe un nouveau système de validation : le PIN Online.

Comment le paiement sans contact va évoluer avec le PIN Online ?

Aujourd’hui, pour composer le code secret, l’insertion de la carte est requise. Avec la technologie du PIN Online, cette étape n’est plus indispensable :

  • Le porteur de la carte la pose simplement sur le terminal de paiement, comme pour réaliser un « sans contact » classique,
  • Ensuite, il ne lui reste qu’à saisir directement son code secret sur le terminal.

Le paiement devient « hybride » et la différence pour l’utilisateur réside dans le fait qu’il devient inutile d’introduire la carte. Le contact physique de la carte au lecteur reste inutile. En revanche, il faudra taper son code secret.

En clair, si la transaction est en dessous de 50€, il n’y a aucun changement. Le porteur de la carte peut recourir au sans contact sans composer son code secret. Au-delà de ce plafond, il peut continuer à utiliser le même mode de paiement mais en composant son code personnel.

Quand est-ce que la totalité des paiements se fera-t-elle sans contact ?

La technique du PIN Online est déjà utilisée dans d’autres pays à l’instar de l’Allemagne. En France, cette innovation a été rendue possible grâce au partenariat de la Banque Postale avec d’autres Fintech telles que PayXpert. Mais elle est encore en phase d’expérimentation depuis le 25 février dernier auprès des taxis parisiens G7. Pour l’heure, elle n’est possible que pour les cartes qui fonctionnent sur le réseau Mastercard, Visa et CB.

L’objectif est d’appliquer cette technologie à tous les paiements et cartes bleues. Cependant, d’après les estimations du CEO de PayXpert Group, Nicolas Riegert, la généralisation de ce mode de paiement ne se fera pas avant un an, voire un an et demi. Pour mettre en place cette nouveauté, il est encore nécessaire d’adapter le matériel utilisé par les commerçants et de tenir compte des différents aspects techniques.

Par Danielle B

Rédactrice spécialisée sur les sujets : Argent, banque, budget.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire